English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

 

Aigle couronné
Stephanoaetus coronatus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES :
L: 81 à 99 cm
Env: 180 à 200 cm
Poids: F: 5kg; M: 4kg

LONGEVITE : Jusqu’à 15 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
L’aigle couronné est certainement le plus puissant rapace d’Afrique.
Il possède des serres impressionnantes et acérées, au bout de ses doigts musclés et de ses pattes emplumées.

L’aigle couronné a les parties supérieures gris foncé. Les parties inférieures, la poitrine et  l’abdomen, sont couleur fauve, densément tachées de noir et blanc. Les ailes sont larges et relativement courtes, avec les couvertures sous alaires couleur noisette et des rayures gris foncé et blanc. Avec de telles ailes et sa longue queue, l’aigle couronné est capable de beaucoup de maniabilité dans son environnement.
La face est gris foncé avec les yeux jaunes. Le bec est puissant et crochu, presque noirâtre. Il a une crête sur la tête, plutôt au-dessus des yeux, lui donnant une légère ressemblance avec un chat. 

La femelle est plus grande que le mâle, avec une crête plus courte et les parties inférieures davantage rayées.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’aigle couronné est une espèce protégée. Il n’est pas chassé, mais il est menacé par la destruction de son habitat.    

Ang : Crowned Hawk Eagle
All : Kronenadler
Esp : Águila Coronada
Ital : Aquilastore coronato
Nd : Kroonarend
Russe : Венценосный орёл

Photographes :

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

ARKive (Christopher Parsons)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Rapaces

Sommaire fiches

 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’aigle couronné est sédentaire, et normalement, il reste dans la même zone, mais peut occasionnellement se déplacer sur certaines distances.
Un couple d’aigles couronnés a un territoire de chasse de plusieurs kilomètres carrés de forêt, ou une petite zone de collines rocheuses ou de falaises où les damans des rochers (Procavia capensis) sont nombreux.

L’oiseau est souvent perché sur un grand arbre, cherchant ses proies autour de lui, tôt le matin ou en soirée. Il passe la plupart du temps à planer au-dessus de la forêt, recherchant les singes qui se nourrissent au sommet des arbres.

Il fond sur sa proie depuis un perchoir, volant silencieusement d’un arbre à l’autre. La plupart de ses proies sont tuées sur le sol, excepté les singes capturés au sommet des arbres. Il est capable de s’envoler presque à la verticale après la chasse, mais parfois, il déchire sa proie sur le sol.

Une proie de bonne taille est tuée tous les trois ou quatre jours. Il frappe la proie avec ses serres puissantes. La victime est paralysée, comprimée à mort, et ensuite, le rapace la démembre avec son bec crochu.

VOL :
L’aigle couronné a des ailes courtes et larges, et une longue queue déployée, lui donnant la possibilité de s’envoler à la verticale quand il chasse à l’intérieur de la forêt. Le mâle a des battements plus rapides que la femelle. Ils peuvent planer très facilement au-dessus du sommet des arbres. 

NIDIFICATION :
Le nid de l’aigle couronné est une plateforme volumineuse faite de rameaux de bois et tapissée de branches vertes et fraîches, située dans une fourche, dans un grand arbre. Le nid est construit par les deux adultes. Il est utilisé à chaque saison, en ajoutant des matériaux à chaque fois. Il peut mesurer un mètre de largeur et plusieurs mètres de hauteur. Il est situé à environ 12 à 45 mètres au-dessus du sol.

Nid d'Aigle couronné
Le juvénile est plus pâle que les adultes. Il a la tête blanchâtre, ainsi que les parties inférieures, avec une teinte fauve sur la poitrine. Les parties supérieures sont gris pâle, et la queue est largement rayée de noir et blanc. Les pattes sont emplumées, blanchâtres, tachetées de noir. Les yeux et le bec sont sombres. Les serres sont jaune pâle.

L’aigle couronné est un rapace bruyant, il effectue des parades aériennes en criant, tandis qu’il est caché dans la forêt.
La parade aérienne consiste en une série de plongeons et d’ascensions abrupts. Le mâle vole avec peu de battements d’ailes au sommet de chaque ascension, décrivant des cercles ou des huit. Il effectue cette parade à une altitude d’environ 900 mètres au-dessus de la forêt. Il rejette sa tête en haut de chaque montée, et émet un cri pendant quelques trente secondes, avec des périodes de silence.

La femelle effectue la même parade mais moins souvent, et avec une voix plus douce. Le couple effectue aussi d’étonnantes parades. Le mâle descend vers la femelle qui se retourne sur le dos et présente ses serres au mâle. Ils peuvent répéter ces mouvements cinq ou six fois.
L’accouplement a lieu au nid, plusieurs fois par jour. Avant l’accouplement, le mâle court autour de la femelle accroupie, avec les ailes relevées pour exposer les beaux dessins des couvertures inférieures.  

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’aigle couronné émet quelques cris haut perchés pendant les vols de parade, un rapide « ki-ki-ki-ki-ki », et un « kewee-kewee-kewee » tandis qu’il effectue une parade aérienne distinctive en se balançant.         
La femelle émet un cri plus bas, un musical « khoi-khoi-khoi » quand elle est au nid.  
Au nid, les deux adultes lancent un « quee-quee-quee-quee » perçant en apportant de la nourriture. Les jeunes répondent avec le même genre de cris.  

HABITAT :
L’aigle couronné vit principalement dans la forêt, mais on peut le trouver dans les collines rocheuses et dans les zones boisées le long des cours d’eau. Il peut vivre du niveau de la mer jusqu’à 3000 mètres d’altitude et plus.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’aigle couronné vit en Afrique, au Sud du Sahara, depuis le Sénégal et la Guinée à l’ouest, en Ethiopie à l’est, et dans les forêts sud africaines. C’est un résident commun.

L’aigle couronné reste en couple pour la vie.
La femelle dépose un ou deux œufs blanc ou crème, entre Juillet et Octobre. L’incubation dure environ 49 à 50 jours, assurée par la femelle. Pendant cette période, le mâle apporte de la nourriture au nid.
Le poussin est calme à la naissance, mais il devient actif très vite. Quand deux poussins naissent, en général, le plus jeune succombe. Les premières plumes apparaissent au bout de 40 jours, et elles recouvrent le duvet à 76 jours. La crête apparaît à 60 jours. La queue est les plumes des ailes atteignent leur développement après 76 jours.
Les exercices de vol commencent  à 45 ou 50 jours, et augmentent jusqu’à l’âge de 75 jours, stimulés par les vents. Le poussin quitte le nid au bout d’environ 103 à 115 jours.
Les jeunes mâles montent sur les branches de l’arbre qui abrite le nid, et sautent pour effectuer leur premier vol. Les femelles l’effectuent sans aucun exercice préalable.
Après le premier vol, les aiglons retournent probablement au nid pour dormir. Ils sont nourris par les deux parents à intervalles de 3 à 5 jours, pendant 9 à 11 mois après le premier vol.
Les parents restent dans le voisinage du nid, perchés sur des arbres proches, et dormant près du nid. Les jeunes deviennent indépendants quand la nourriture apportée par les parents est ignorée.
Cette espèce se reproduit tous les deux ans, et les jeunes atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de quatre ans.
ALIMENTATION :
L’aigle couronné se nourrit à 98% de mammifères, avec parfois des reptiles tels que les lézards et les grands serpents, même venimeux.
Il se nourrit principalement de singes, mais aussi de petites antilopes (de plus de 20 kg), de damans des rochers, de mangoustes et de chats domestiques.
Les oiseaux sont rarement pris, et il ne s’attaque pas à la volaille.