English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Aigle huppard
Lophaetus occipitalis

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES :
L: 53 à 58 cm

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
L’aigle huppard adulte  est brun foncé ou noir. Il a de longues taches blanches à la jointure des ailes, visibles quand il est perché, et formant deux lignes blanches de part et d’autre de la poitrine.
Les couvertures inférieures sont blanches, avec des taches noires. La queue est large, foncée, nettement barrée de blanc. Les tarses sont blanchâtres. Les ailes sont longues et larges.
Le bec est crochu, jaune avec l’extrémité foncée. Les yeux sont dorés ou brun roux. Les doigts sont jaunes avec des serres minces.

Dans les premières semaines qui suivent la naissance, la femelle reste sur ou près du nid tandis que le mâle apporte de la nourriture. Après trois semaines, la femelle chasse plus que le mâle.
Le jeune obtient son plumage au bout de 28 jours, et reste autour du nid pendant 40 à 50 jours. Il effectue son premier vol à l’âge de 55 jours. Ensuite, il s’éloigne rapidement du site du nid. Il est nourri par les parents pendant encore deux semaines.
Cette espèce produit une couvée par an, avec un unique poussin par nid, l’aîné des jeunes tuant probablement le plus petit.

ALIMENTATION :
L’aigle huppard se nourrit principalement de petits mammifères, et aussi de lézards et de petits serpents, et occasionnellement, il capturera de jeunes volailles.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’aigle huppard rend service à l’homme en tuant de nombreux rongeurs. Cette espèce est largement répandue en Afrique, excepté dans les régions arides du Nord Est du pays.
L’espèce n’est pas menacée pour l’instant. 

Ang : Long-crested Eagle
All : Schopfadler
Esp: Águila Crestilarga
Ital: Aquila dal lungo ciuffo
Nd: Afrikaanse Zwarte Kuifarend
Russe: Гребенчатый орёл

Photographes:

Tom Merigan
Tom Merigan’s Photo Galleries

Yves Thonnerieux
NATUR’AILES

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

The Hawk Conservancy Trust (Hilary Smith)

ARKive (Christopher Parsons)

 

Accueil

Page Rapaces

Sommaire fiches

 

HABITAT :
L’aigle huppard vit  dans les zones boisées ou cultivées, et les terres découvertes avec des arbres. On peut le trouver dans les savanes humides, et dans les zones boisées éclaircies, ainsi qu’aux lisières des forêts, excepté dans les zones arides. Il peut se trouver depuis le niveau de la mer jusqu’à 3000 mètres d’altitude.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’aigle huppard vit en Afrique, au Sud du Sahara, depuis le Sénégal jusqu’en Ethiopie, et vers le Sud, jusqu’au Cap.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’aigle huppard se nourrit principalement de petits rongeurs. Il s’abat sur sa proie depuis un perchoir découvert, et la capture. Il ne chasse pas en vol.
On le voit souvent perché sur des arbres au bord des routes, des piquets de clôture ou des pylônes télégraphiques. Il chasse généralement tôt le matin et au crépuscule, et se repose pendant la journée à l’ombre d’un grand arbre.
Un couple possède habituellement une zone régulière où l’on peut les voir jour après jour.

L’aigle huppard est très bruyant quand il est en parade. Il crie depuis des perchoirs, autour du site du nid. Habituellement, il se pose aux mêmes endroits chaque jour.
L’aigle huppard est un résident assez commun en Afrique, dans les régions de l’Est.

VOL :
L’aigle huppard plane à des hauteurs variant de 90 à 150 mètres au-dessus de son territoire. Il n’effectue pas de vols nuptiaux ni des figures impressionnantes en vol. Sa parade est plutôt sonore.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid de l’aigle huppard est souvent situé dans une vallée fluviale où se trouvent de grands arbres. Le nid est construit à une hauteur allant de 6 à 18 mètres ou plus, dans un grand arbre, figuier sauvage ou eucalyptus.
Le nid est fait de petits rameaux de bois. Une profonde dépression centrale est tapissée de feuilles vertes. Le nid est bien protégé du soleil, dans le milieu d’un arbre, dans une fourche ou sur une branche latérale. Il est construit par les deux adultes, et il est utilisé année après année, pendant une période de quelques années.

La femelle dépose un ou deux œufs blancs, tachetés de brun et de gris, dans la seconde moitié de la saison sèche. La femelle est nourrie par le mâle pendant la durée de l’incubation qu’elle assume seule. Le mâle lui apporte de la nourriture près du nid. Mais il lui arrive d’aller chasser pour elle de temps en temps.

Le mâle reste près du nid, dormant sur le même arbre ou tout près.

L’aigle huppard porte une longue crête sur la calotte, faite d’environ six longues plumes mobiles et souvent dressées.

L’immature est semblable aux adultes, mais plus brun. Les couvertures alaires et les plumes du cou ont les extrémités blanches. La crête est moins importante. Les yeux et les doigts sont d’une couleur plus terne.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’aigle huppard  est un oiseau bruyant, aussi bien quand il est perché qu’en vol, et tout spécialement au début de la saison de reproduction.
Il lance des cris aigus et discordants, et quelques stridents « kik-kik-kik-kik-kik-kiii-ih ». Le cri de parade est un « keeee-eh » ou un keeee-ee-af » aigu et clair.