English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

 

Aigle huppé
Nisaetus cirrhatus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES :
L : 57-79 cm
Env : 127-138 cm
Poids : 1300-1900 gr

IDENTIFICATION :
L’aigle huppé adulte a les parties supérieures brunes, avec les couvertures alaires généralement plus pâles. La queue est brun clair, barrée de trois ou quatre étroites bandes sombres. Les plumes des ailes sont brunes et possèdent une large extrémité noire. Mais on peut y voir 4 ou 5 barres sombres.  Les sous couvertures montrent des rayures  brun foncé et blanches.

Ang : Changeable Hawk-eagle or Crested Hawk-eagle
All : Haubenadler
Esp: Águila Azor Variable
Ital: Spizaeto variabile
Nd: Indische Kuifarend
Russe: Изменчивый орёл

Photographes:

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Niraj V. Mistry
Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

Avibase (Lepage Denis)

The Hawk Conservancy Trust (Hilary Smith)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches

 

La poitrine et les flancs blanchâtres sont striés de brun foncé. L’arrière des flancs est couleur chamois. Les sous caudales sont chamois avec d’étroites bandes blanches. Les cuisses sont aussi finement rayées de blanc.
L’aigle huppé est un oiseau mince possédant des ailes et une queue larges et arrondies.
La race nominale la tête et le cou couleur fauve, finement rayés de noir. Une longue crête noire, faite de quatre plumes, est souvent dressée au sommet de la calotte. Le menton et la gorge blancs sont striés de noir.
Les yeux sont jaunes. Le bec crochu est jaune grisâtre. Les doigts sont jaunes.

Les deux sexes sont semblables, avec la femelle légèrement plus grande que le mâle.
Les jeunes oiseaux ont souvent  la tête plus blanche et les parties inférieures moins marquées.

De nombreuses sous-espèces diffèrent en plumage et en taille. La plupart d’entre elles ont une crête très nette, mais d’autres l’ont très petite ou inexistante.
On peut trouver deux formes, la phase claire et la phase sombre dans certaines sous-espèces.
La race du Sri-Lanka, Spizaetus cirrhatus ceylanensis, représentée ici sur plusieurs photos, a la crête aussi longue que la race nominale, mais elle est de plus petite taille.

Spizaetus cirrhatus ceylanensis

CRIS ET CHANTS :
Le cri de l’aigle huppé est un cri sonore « kleee-klee-ek », lancé depuis un perchoir ou en vol. On peut aussi entendre un rapide ki-ki-ki-ki-ki-ki-keeee », plutôt bref au début, puis augmentant en volume jusqu’à finir en hurlement.

Comme tous les aigles, l'aigle huppé est plus bruyant pendant la période de reproduction.

HABITAT :
L’aigle huppé vit dans les savanes, les zones ouvertes, les cultures avec arbres, les cours d’eau bordés d’arbres, et dans certains endroits, on peut le trouver dans les forêts et les lisières des faubourgs. C’est un résident, et un oiseau de basse altitude que l’on peut voir jusqu’à 1500 mètres.   

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’aigle huppé se reproduit en Inde, au Sri Lanka, dans le Sud Est de l’Asie jusqu’à l’Indonésie et aux Philippines.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’aigle huppé chasse plutôt depuis un perchoir caché, et attrape la plupart de ses proies au sol. Mais quelques oiseaux sont capturés dans les arbres.
Il se pose souvent sur le même perchoir, jour après jour, en se tenant bien droit.

Dans les savanes, il se trouve le long des lisières des grands arbres, près des cours d’eau, chassant depuis ces postes jusque dans les ouvertures de la forêt.

La plupart se posent à couvert, et passent la majorité de leur temps sur leur perchoir au lieu de voler. Ils vont d’un perchoir à l’autre.

L’aigle huppé n’est pas un grand oiseau, mais parfois, il peut tuer une proie de taille relativement importante.

S’il est dérangé, il va se réfugier à couvert. Il vit habituellement en solitaire ou en couple.

VOL :
L’aigle huppé plane au-dessus de son territoire. Pour chasser, il vole de perchoir en perchoir,  effectuant de rapides battements d’ailes.
Ses ailes sont longues et ont les bords parallèles, et il les tient à plat pendant le vol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
L’aigle huppé a une parade nuptiale très restreinte, limitée à quelques planés en couple tout en criant au-dessus de la zone de reproduction.
Le nid de l’aigle huppé est construit dans un grand arbre. C’est un nid volumineux fait de rameaux de bois, avec un rebord de feuilles vertes, et tapissé de feuilles fraîches.
Ce nid peut être utilisé année après année, et généralement, un couple n’a qu’un seul nid. Il est situé à environ 12 mètres du sol dans un gros arbre, souvent près d’un cours d’eau.

Les deux adultes prennent part aux repérages, et à la construction du nid. 
La femelle dépose un seul œuf blanc, légèrement tacheté de roux clair, mais souvent sans marques. L’incubation est assurée par la femelle seule et dure environ 40 jours. Le jeune quitte le nid au bout de 65-70 jours.  
Cette espèce ne se reproduit pas tous les ans.

ALIMENTATION :
L’aigle huppé se nourrit d’une variété de proies, telles que mammifères, grands oiseaux, reptiles (serpents et lézards) et batraciens.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’aigle huppé se trouve parmi les espèces en danger, citées à la « Convention on International Trade of Endangered Species of Wild Fauna and Flora ». 
Quelques unes des plus importantes menaces pesant sur cette espèce, sont la destruction de l’habitat, le braconnage et la chasse illégale.  

Spizaetus cirrhatus ceylanensis
Spizaetus cirrhatus ceylanensis
Spizaetus cirrhatus ceylanensis
Spizaetus cirrhatus ceylanensis
Spizaetus cirrhatus ceylanensis
SONS PAR XENO-CANTO