English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Aigle noir
Ang: Black Eagle – Indian Black Eagle
All: Malaienadler 
Esp: Águila Milana
Ita: Aquila nera
Nd: Indische Zwarte Arend
Sd: svartörn

Photographes:

John Anderson
John Anderson Photo Galleries

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC & Flickr gallery 1 & Flickr gallery 2

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

A Field Guide to the Birds of South-East Asia by Craig Robson. New Holland Publishers. ISBN: 9781780090498

A photographic guide to Birds of Vietnam, Cambodia and Laos by Peter Davidson. New Holland Publishers. ISBN: 9781847731418

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Global Raptor Information Network - Working to Conserve Birds of Prey in nature

The Eagle Directory

Thaļ National Parks

Black Eagle: First breeding record in Malaysia

PLANETOFBIRDS.COM

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page rapaces

Page Famille Accipitridés

Sommaire fiches

 

Aigle noir
Ictinaetus malaiensis

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

INTRODUCTION :
L’Aigle noir est un grand aigle forestier présent depuis le Pakistan et l’Indochine jusqu’à la Péninsule Malaise. Cet élégant rapace a le plumage presque entièrement noir, des longues ailes et de longues rectrices lui permettant un vol aisé. Il est très agile en vol, aussi bien pour chasser que pour parader.
Il fréquente les forêts toujours vertes en plaine et en montagne, ainsi que les zones ouvertes adjacentes. Il se nourrit typiquement de mammifères, reptiles, amphibiens, insectes, oiseaux et œufs. Il leur arrive de chasser en couple.
Au début de la période de reproduction, il effectue des parades aériennes avec des piqués abrupts et des poursuites à travers la forêt.
L’Aigle noir est décrit comme étant rare ou peu commun bien qu’étant assez répandu. L’espèce est menacée par la déforestation à travers sa vaste distribution, entrainant quelques déclins dans la population. Mais l’espèce n’est pas globalement menacée pour le moment.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :     
Longueur : 69-81 cm
Envergure : 164-178 cm
Poids : 1000-1600 gr

L’Aigle noir a le plumage presque entièrement noir, avec le croupion légèrement plus clair, et une coloration claire variable autour des yeux et à la base des primaires externes en dessous des ailes. La queue et les rémiges sont finement barrées de gris.
Le bec est noir avec la cire jaune. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont jaunes avec les griffes noires et relativement moins recourbées que chez les autres aigles.
Mâle et femelle sont identiques.

Le juvénile a la tête, le cou et les parties inférieures chamois clair intensément strié de noirâtre. En dessous des ailes, les couvertures sont chamois clair avec des stries sombres, tandis que les rémiges et les rectrices portent des barres pâles. Quelques plumes aux extrémités claires sont présentes sur les parties supérieures et les couvertures sus-alaires. Les parties nues sont comme celles des adultes.  

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’Aigle noir a deux sous-espèces qui sont très semblables.
I.m. perniger se trouve dans l’extrême nord-est du Pakistan et dans le nord de l’Inde, au Népal, au Bhutan, dans l’Etat d’Assam et dans l’ouest et le nord du Myanmar. Il est également présent dans le centre de l’Inde, dans l’Etat d’Odisha, dans les Ghats occidentaux, et dans le nord et le sud des Ghats orientaux, et au Sri Lanka.   

I.m. malaiensis (décrit plus haut) se trouve dans le centre-est et le sud-est de la Chine et à Taïwan, vers le sud en Indochine et dans la Péninsule Malaise jusqu’aux Grandes Iles de la Sonde, au Sulawesi et aux Moluques, également Butung, îles Banggai et sans doute aussi aux Iles Sula.

HABITAT :      
L’Aigle noir fréquente les forêts de plaine, les forêts toujours vertes et les forêts de montagne, depuis le niveau de la mer jusqu’à 3300 mètres d’altitude, quelquefois plus haut. Il préfère les forêts avec un couvert dense, sur les pentes ou dans les zones montagneuses.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Aigle noir émet un glapissement aigu « wee-a-kwek ». Le cri le plus commun est un « kheeee kheeee kheeee… » perçant, rauque et répété émis principalement pendant les parades nuptiales.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :   
L’Aigle noir se nourrit de mammifères comme les rats, les écureuils terrestres et volants, les chauves-souris et certaines espèces de singes. Mais il capture aussi des reptiles, des amphibiens, des insectes, des oiseaux et les œufs volés dans les nids.
Ce rapace est un prédateur des nids bien connu. Il vole souvent les œufs dans les nids grâce à ses serres et à sa large ouverture de bec. Il lui arrive aussi d’arracher un nid entier de son support et de le transporter jusqu’à un perchoir où il consomme œufs et/ou poussins.

Lorsqu’il chasse, l’Aigle noir plane au-dessus de son habitat et quadrille une zone en volant juste au-dessus de la canopée. Il vole à petite vitesse pour détecter les proies. Ce type de vol est pour lui relativement aisé grâce aux longues rémiges primaires, à la main large et aux « doigts » bien définis. 

Au début de la saison de reproduction, l’Aigle noir effectue de magnifiques parades aériennes comprenant des piqués abrupts et des boucles en U jusqu’à un décrochage quasi vertical. Pendant le piqué, l’aigle plaque ses plumes contre son corps, lui donnant ainsi la forme d’une goutte d’eau.
Des poursuites entre les deux partenaires à travers les arbres de la forêt sont aussi observées. Ils donnent aussi l’impression de « danser » dans les airs avec un vol ondulant.

L’Aigle noir est surtout sédentaire, mais quelques déplacements altitudinaux ont lieu en hiver au Népal.  
Il plane avec les ailes en V pour continuer doucement en spirale lors de la descente dans les clairières en forêt.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction varie en fonction de la distribution. Elle a lieu entre novembre et janvier dans le sud de l’Inde, et plus tard dans le nord du pays, entre octobre et avril au Bhutan, entre novembre et février au Sri Lanka et entre avril et août à Java.
L’Aigle noir construit un grand nid dans la fourche d’un grand arbre avec une canopée épaisse juste au-dessus. Le nid comprend une large plateforme faite d’épais rameaux de bois, d’une dimension allant de 100 à 120 centimètres de diamètre. L’arbre est généralement bien placé et surplombe souvent une vallée escarpée.
Un couple peut avoir plusieurs nids entretenus et utilisés année après année.

La femelle dépose un œuf, rarement deux. Il est blanchâtre ou rosâtre avec des marques denses brun rougeâtre. L’incubation dure de 35 à 40 jours. Des feuilles fraîches sont ajoutées au nid quotidiennement. Le jeune aigle s’envole deux mois après l’éclosion.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :           
L’Aigle noir est menacé par la déforestation à travers sa vaste distribution. L’espèce est décrite comme étant peu commune ou assez commune selon les pays. Elle est relativement répandue.
La population était estimée à 10 000 individus en 2001. Elle décline lentement à cause de la continuelle déforestation.
Mais l’Aigle noir n’est pas encore globalement menacé.