English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Brant Goose
All : Ringelgans
Esp : Barnacla carinegra
Ital: Oca colombaccio
Nd: Rotgans
Sd: Prutgås

Photographes:

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Bob Moul
Nature Photography

Peter Moulton
Pete Moulton Photography

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

GUIDE DES CANARDS, DES OIES ET DES CYGNES – de Steve Madge - Delachaux et Niestlé - ISBN: 2603013769

ENCYCLOPEDIE DES OISEAUX DE FRANCE ET D’EUROPE – de Peter Hayman et Rob Hume - Flammarion – ISBN : 2082009920

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Birds of Britain - The Web Magazine for Birdwatchers

THE AVIANWEB (Sibylle Faye)

 

Accueil

Page Ansériformes

Sommaire fiches

Bernache cravant
Branta bernicla

Ordre des Ansériformes – Famille des Anatidés

QUELQUES MESURES :
L : 55-66 cm
Env : 110-120 cm
Poids : 1200-2200 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Cette “petite oie” hiverne dans les baies vaseuses et les estuaires, venant des régions de l’extrême nord des continents. Elles forment de grandes taches sombres sur l’eau quand elles se reposent ensemble.

La Bernache cravant adulte a le plumage brun foncé à noirâtre. Les parties supérieures sont gris-brun foncé avec des liserés fins et clairs. Les rémiges et les couvertures sus-caudales sont noires.
Sur les parties inférieures, les flancs et l’abdomen sont grisâtre-brun sombre avec des liserés clairs sur le haut des flancs. Le bas-ventre, les couvertures sous-caudales et les rectrices sont blancs, avec les plumes caudales les plus externes noires. 

La tête, le cou et la poitrine sont noirs. On peut voir une tache blanche irrégulière de chaque côté du cou, entre la tête et le haut du cou.
Le petit bec, les pattes et les doigts palmés sont noirs. Les yeux sont brun foncé.

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile ressemble aux adultes avec les parties noires plus brunes et plus ternes. La tache blanche du cou est absente. Les flancs sont plus clairs avec des liserés pâles plus nets formant des barres fines, alors que les plumes des parties supérieures présentent des bordures blanches.
Il est mature sexuellement vers deux ou trois ans.

JUVENILE - nigricans
IMMATURE - nigricans

On trouve quatre sous-espèces :
B.b. bernicla : nord et centre de la Sibérie et Europe.
B.b. hrota : nord du Canada, Groenland et Spitzberg.
B.b. nigricans : extrême nord-est de la Sibérie jusqu’au nord et centre du Canada.
B.b. orientalis : nord-est de la Sibérie. Elle est en général comprise dans la race « nigricans ».

B.b. hrota
B.b. nigricans

Les sous-espèces diffèrent par la coloration des flancs.     
B.b. hrota est plus brune sur le dessus, avec les flancs brun clair et blanchâtres.

B.b. nigricans est plus sombre que la race nominale, avec l’abdomen et la partie antérieure des flancs très sombres. Les plumes des flancs présentent des bordures blanches larges contrastant avec l’abdomen sombre. Les taches blanches du cou se rejoignent souvent sur le devant et forment presqu’un collier.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO 
La Bernache cravant lance des « rronk-rronk » bas, gutturaux et roulés, en vol et sur les aires de nourrissage. Ce son nasillard qui porte loin est presque semblable à des grognements ou des aboiements profonds.

B.b. nigricans

HABITAT :  
La Bernache cravant se reproduit dans la toundra Arctique, plus loin au nord que n’importe quelle autre espèce d’oie. Elle nidifie en général près des côtes, au bord des lagunes ou sur des îles.
Cette espèce hiverne dans les baies abritées, les estuaires, les rives côtières sablonneuses et les vasières. Elle est très rare sur les eaux douces.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Voir plus haut les sous-espèces et leur distribution.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Bernache cravant se nourrit surtout de matières végétales. Sur les aires de reproduction, elle se nourrit de plantes aquatiques, mousses, lichens et herbes.
Pendant l’hiver, le régime comprend presque exclusivement des algues marines de diverses sortes et des plantes aquatiques, aussi bien en eau salée que saumâtre. Elle broute aussi de l’herbe sur la terre ferme.

B.b. nigricans
B.b. bernicla

Cette oie nage très bien et se nourrit en eau peu profonde en basculant le corps comme les canards pour atteindre la végétation sous l’eau.
Elles se nourrissent en grandes bandes sur l’eau ou sur le sol dans les prairies côtières le long des estuaires. Elles dorment en groupes compacts dans les baies abritées et les eaux côtières.

Sous les hautes latitudes où se reproduisent ces oies, la bonne saison pour accomplir un cycle complet de reproduction est généralement trop courte. La formation du couple ainsi que les parades nuptiales ont donc souvent lieu sur les aires d’hivernage ou pendant la migration vers les zones de reproduction.

B.b. bernicla

Elles effectuent quelques parades de défense en marchant avec la tête et le cou tendus vers l’avant en position presqu’horizontale, exposant ainsi les taches blanches du cou.

B.b. bernicla

La Bernache cravant se reproduit une fois par an, pendant la meilleure période climatique. Les liens du couple durent toute la vie.
Elles nidifient en colonies, et ce comportement a pour fonction essentielle de défendre et de protéger les oies contre les prédateurs tels qu’ours, renards, goélands et labbes qui prennent les œufs et les poussins.
Les parades entre les deux partenaires comprennent des postures rituelles avant l’accouplement qui a lieu en général dans l’eau.

La Bernache cravant est migratrice. Les bernaches abandonnent leurs aires de reproduction en groupes familiaux après la reproduction. Elles volent en lignes irrégulières ou en groupes, rarement en formation V typique.
Les zones d’hivernage sont au nord-ouest de l’Europe, à l’est de l’Asie, et sur les côtes Pacifique et Atlantique de l’Amérique du Nord.

VOL :
La Bernache cravant a des ailes robustes qui lui permettent des battements rapides.
Elles volent en groupes compacts ou en ligne oblique, parfois en V très ouvert. Pendant les migrations, elles volent bas au-dessus de l’eau. Pendant le vol, le croupion blanc est bien mis en évidence.

B.b. nigricans
B.b. bernicla
B.b. hrota

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction commence en juin et dure environ trois mois.
La Bernache cravant nidifie en couples solitaires ou en colonies lâches. Elles se reproduisent sur la toundra et souvent près de l’eau. Le nid est une dépression peu profonde sur le sol, tapissé de matériaux fins tels que mousses, herbes et duvet.

B.b. nigricans

La femelle dépose généralement 3 à 5 œufs à mi-juin, quelle incube pendant 24 à 26 jours tandis que le mâle reste près du nid. Les poussins sont couverts de duvet grisâtre sur le dessus et blanchâtre dessous. Ils abandonnent le nid très vite après la naissance et sont emplumés au bout de six semaines pendant lesquelles les adultes muent.
Ils restent en groupes familiaux jusqu’à la saison de reproduction suivante, et migrent ensemble.

ALIMENTATION :
La Bernache cravant est surtout végétarienne, se nourrissant d’herbes, mousses et lichens, et végétation aquatique sur les aires de reproduction.
En hiver, elle consomme presque exclusivement des algues et d’autres plantes aquatiques en eau salée ou saumâtre. Elle broute aussi sur la terre ferme.

B.b. bernicla
B.b. hrota
B.b. hrota

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Après de nombreux déclins, les populations de la Bernache cravant sont aujourd’hui relativement stables.
Il existe d’importantes fluctuations d’une année à l’autre selon les saisons de reproduction qui dépendent des conditions atmosphériques, des ressources de nourriture, des dérangements et de la chasse.
Cependant, cette espèce est actuellement considérée comme non menacée.

B.b. nigricans
B.b. bernicla
B.b. bernicla
B.b. bernicla

Autres

images