English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Bruant des champs
Spizella pusilla

Ordre des Passériformes – Famille des Embérizidés

BIOMETRIE :
L : 12-15 cm
Env : 20 cm
Poids : 11-15 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 8 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le bruant des champs a la face grise, la calotte rousse et de fins cercles orbitaires blancs. Le bec est rose vif. Le dos est strié, excepté sur le croupion gris-brun. La poitrine et les côtés sont roux chamoisé. L’abdomen est blanc-grisâtre. La queue est longue et brune, fourchue, avec des lisières gris clair. On distingue également deux barres alaires blanches sur les ailes brunes.
Le bruant des champs présente une rayure brun-roux derrière l’œil et sur les plumes auriculaires. Les yeux sont noirs. Les pattes sont roses.
Les deux sexes sont semblables, le mâle est juste un peu plus grand que la femelle.
Le juvénile est rayé sur les parties inférieures. Les barres alaires sont chamois. Il est plus terne que l’adulte.

ALIMENTATION :
Le bruant des champs se nourrit de graines d’herbes, d’herbes, de semences, d’insectes et d’araignées.  
En été, il consomme surtout des insectes et quelques graines. En hiver, les graines sont sa nourriture principale. Les jeunes sont nourris avec des insectes, et surtout des araignées.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le bruant des champs a bien augmenté ses populations après la colonisation Européenne, augmentation due à l’éclaircissage des zones boisées. Leur nombre avait décliné au siècle dernier avec la repousse des forêts. Cependant, ils sont encore largement répandus et abondants.
Le bruant des champs est un hôte fréquent du Vacher à tête brune. Quelques études montrent qu’environ 45% des nids parasités sont désertés par le bruant des champs.

Ang : Field Sparrow
All : Klapperammer
Esp : Chimbito Llanero
Ital: Passero dei campi
Nd: Veldgors
Sd: Åkersparv

Photos de Bob Moul
Son site: Nature Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

BIRDS OF THE GREAT BASIN – by Fred A. Ryser - Univ of Nevada Pr -ISBN: 0874170796

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Emberizidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du bruant des champs est une série de sifflements clairs et plaintifs qui s’accélèrent vers la fin et se terminent en trilles mélodieux.

HABITAT :
Le bruant des champs se reproduit dans les anciens champs, dans les zones buissonneuses ouvertes, et les pâturages avec des herbes et des buissons. Il hiverne dans les champs et aux lisières des forêts. Le bruant des champs a besoin de perchoirs pour chanter, aussi préfère-t-il les zones où la moitié de la végétation est supérieure à 1,50 mètre de hauteur.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le bruant des champs niche depuis l’est du Montana, vers l’Est jusqu’au sud du Québec et au sud du Maine, et vers le Sud jusqu’au centre du Texas et au nord ouest de la Floride. Il hiverne depuis le Kansas, l’Illinois, la Pennsylvanie et le Massachusetts, et vers le Sud jusqu’à l’extrême nord est du Mexique et le nord de la Floride.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le bruant des champs se nourrit souvent directement de graines tombées. Il se perche tout au bout d’une herbe, et laisse son propre poids courber la tige et faire tomber les graines au sol où il les ramasse. Il se nourrit surtout sur le sol ou dans la végétation basse.

Le bruant des champs mâle retourne habituellement sur le même territoire pour se reproduire, alors que dans l’ensemble, la femelle et les jeunes préfèrent en choisir un différent chaque année. Le mâle chante dès qu’il arrive sur son territoire au printemps, et il chante jusqu’à ce qu’il ait trouvé une partenaire. Ensuite, il ne chante qu’occasionnellement.

Quand un prédateur pénètre sur le site du nid, les adultes utilisent la méthode de « l’aile cassée » pour le tromper et l’éloigner du nid.
Quand il est menacé, il s’envole vers un perchoir bien exposé au sommet d’un buisson ou d’un arbre bas, afin de pouvoir regarder et attendre la suite des évènements.

A l’automne, ils se rassemblent fréquemment en petits groupes. S’ils sont dérangés, ils s’envolent vers les buissons les plus proches, et se perchent serrés les uns contre les autres, comme un essaim.

VOL :
Le bruant des champs a un vol puissant.     

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Après avoir examiné plusieurs emplacements, c’est le bruant des champs femelle qui choisit un site et construit le nid seule. Le mâle est souvent proche, et peut même lui offrir quelques matériaux pour le nid. Celui-ci est placé sur ou près du sol, dans une touffe d’herbes ou à la base d’un buisson. C’est une coupe ouverte, faite de morceaux de grandes herbes entrecroisés avec des herbes plus fines. Il est tapissé de fins brins d’herbes, de fines radicelles et de poils.

Le femelle dépose 3 à 5 œufs blanc crème (occasionnellement verdâtre ou blanc bleuté) marqués de taches brunes. L’incubation dure environ de 10 à 17 jours, assurée par la femelle. Les jeunes s’envolent 7 à 8 jours après la naissance, mais restent près du nid pour encore une semaine. Les deux parents les nourrissent jusqu’à leur indépendance, au bout de 26 à 34 jours.

Le bruant des champs est monogame. Deux ou trois couvées sont produites chaque saison. Pour la première couvée, le nid se trouve sur ou près du sol, mais pour les deux suivantes, comme le sol est couvert d’herbes plus hautes, le nid est construit dans un petit buisson ou dans un jeune arbre.