English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Buse de Swainson
Buteo swainsoni

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES :
L : 50-55 cm
Env : 120-135 cm
Poids : M : 820 gr ; F : 1130 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 16 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La buse de Swainson a des couleurs variables, suivant les individus.
Les oiseaux en phase claire ont le front, la gorge et l’abdomen blancs. Le reste du corps est brun foncé.

Ang : Swainson’s Hawk
All : Präriebussard
Esp : Busardo Chapulinero
Ital : Poiana di Swainson
Nd : Prairiebuizerd
Russe : Канюк Свенсона
Sd : Prärievråk

Photographes:

Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Pete Moulton
Pete Moulton Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

HAWKS, EAGLES AND FALCONS OF NORTH AMERICA by Paul A. Johnsgard - Smithsonian Institution Press - ISBN: 1560989467

Avibase (Lepage Denis)

Audubon

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches

 

Les oiseaux en phase sombre ont un corps brun foncé, avec les sous caudales blanches.

Des variations entre ces deux extrêmes ont été observées, donnant une phase rousse.   

Pouvant être confondue avec la buse à queue rousse, la buse de Swainson a cependant une plus grande envergure et plus de variations de couleurs. Elle a aussi des ailes étroites, longues et pointues.
En tous plumages, elle a une tête relativement petite, et d’inhabituelles petites pattes. Le bec est court, noir et crochu, la cire est jaune vif. L’iris est brun foncé. Les pattes sont jaunes dans toutes les phases.   
Les immatures ont la poitrine blanche rayée de sombre, et le dos taché de blanchâtre.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le cri typique de la buse de Swainson est un long sifflement sonore qui porte loin « kieeer ».

HABITAT :
La buse de Swainson préfère les prairies ouvertes et les habitats désertiques. Elle est souvent perchée sur une clôture ou un poste un peu élevé, dans les zones découvertes. Elle vit aussi dans les zones cultivées, et elle aime bien suivre les tracteurs des fermiers, capturant ainsi insectes et rongeurs.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La buse de Swainson passe la majorité du temps dans l’ouest des Etats-Unis, jusqu’au sud ouest du Canada, et le sud et l’ouest du Texas. Elle migre à travers l’Amérique Centrale en hiver, vers les pampas de l’Argentine.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La buse de Swainson est hautement territoriale envers les autres rapaces. Mais en dehors de la période de reproduction, elle vit tranquillement avec d’autres congénères de sa race et aussi d’autres oiseaux.
Ces rapaces forment des groupes de plus de cent individus quand ils migrent, et pendant l’hiver. Des perchoirs et dortoirs communs ont été recensés avec des milliers d’oiseaux en Argentine. Pendant la saison de reproduction, les couples restent ensemble.

La parade commence sur ou près du site du nid. Elle consiste à décrire des cercles en couple, suivis par des plongeons en piqué effectués par le mâle. Le plongeon peut se terminer par une remontée exagérément abrupte sur un perchoir élevé.

Quand il y a des incendies de forêt, il n’est pas rare de voir la buse de Swainson à la lisière, chassant les petits animaux qui fuient les flammes. Pour se nourrir, elle a le choix entre capturer ses proies en vol, ou les poursuivre au-dessus des zones découvertes.

La buse de Swainson est hautement migratrice. Pour rejoindre ses quartiers d’hiver en Argentine, elle suit une route continentale passant par l’Amérique Centrale, avec quelques haltes clairsemées.  Ces rapaces migrent en groupes importants.

VOL :
Quand elle s’envole, la buse de Swainson tient les ailes légèrement serrées vers l’avant, et les relève haut en formant un V distinct. Parfois, elle semble chanceler de droite à gauche, volant comme un vautour.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction commence par la construction du nid, en mars/avril. Il est souvent construit au sommet des arbres, vers l’extérieur des branches, dans les buissons, sur le sol, ou au sommet d’un pylône utilitaire.
Le nid est une plateforme ouverte, incluant des branchettes et des matériaux végétaux. Les couples sont monogames. Un couple peut revenir sur un précédent site de nidification.

Quand le nid est terminé, la femelle dépose 2 ou 4 œufs blanchâtres, avec des taches brunes. Les deux parents assurent l’incubation qui dure environ 30 jours. Les poussins restent au nid encore pendant un mois.

La plupart des juvéniles migrent avec leurs parents, mais certains forment des groupes qui ne bougent pas le premier hiver.

ALIMENTATION :
La buse de Swainson se nourrit avec ce qu’elle peut trouver. En Amérique du nord, son régime consiste en insectes, petits mammifères et oiseaux, et parfois des reptiles et des amphibiens.

En hiver, en Argentine, elle consomme essentiellement des insectes, sauterelles  et criquets.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La buse de Swainson est considérée comme étant menacée, à cause des pesticides utilisés dans l’agriculture en Argentine. Cet usage doit être stoppé, mais même si les fermiers veulent participer au sauvetage de cette espèce, cela représente un travail considérable.

Juvénile