English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Toucan Barbet
All : Tukanbartvogel
Esp : Cabezón Tucán
Esp (Colombia): Compás
Esp (Ecuador): Yumbo
Ital : Barbuto tucanetto
Nd: Toekanbaardvogel
Sd: Tukanbarbett

Photographe:

Didier Buysse
Vision d’Oiseaux

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol. 7 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal – Lynx Edicions – ISBN: 8487334377

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

ARKive (Christopher Parsons)

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Sommaire fiches

Cabezon toucan
Semnornis ramphastinus

Ordre des Piciformes – Famille des Capitonidés

QUELQUES MESURES :
L : 19-21 cm
Poids : 84-110 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Cabezon toucan est un oiseau arboricole vivement coloré des forêts humides de Colombie et d’Equateur.

Sur les parties supérieures, le mâle adulte a le dos olive-doré et brun, le croupion doré, les ailes et la queue gris-bleu.
Le rouge et le doré habillent les parties inférieures, mais le bas de l’abdomen et les couvertures sous-caudales sont vert jaunâtre clair.
Sur la tête, on peut voir du noir autour de la base du bec, s’étendant aux lores et à la calotte. La nuque porte une crête noire érectile et un étroit collier noir. Une large bande blanche s’étend en arrière de l’œil. Les couvertures auriculaires, les côtés du cou, le menton et la gorge sont gris-bleu pâle.
Le bec épais est court et sa base est profondément enchâssée dans la face. Il est blanc jaunâtre avec une bande noire subterminale et l’extrémité blanchâtre. Les yeux sont d’un rouge profond. Les pattes et les doigts sont gris.

La femelle est très semblable au mâle, mais elle n’a pas la crête érectile noire sur la nuque. La calotte noire est finement striée de blanc. La bande noire du bec est plus claire que chez le mâle.

L’immature est plus terne. Il faudra quatre mois pour que le bec soit complétement développé.

On trouve deux sous-espèces :
S.r. caucae se trouve dans l’ouest de la Colombie, sur les deux versants de l’ouest des Andes. Cette race a moins de rouge sur les parties inférieures.
S.r. ramphastinus (ici décrite et représentée) se trouve dans les Andes du Nord-ouest et du Centre-ouest de l’Equateur.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Cabezon toucan lance des séries sonores de sons résonnants « hawnk » ou « aw ». Ces séries sont parfois répétées pendant plusieurs minutes, et on peut même entendre des duos. Le mâle a la voix plus basse que la femelle.
Il produit aussi des cliquetis incluant aussi des claquements, quelque chose comme « bbrripp » à raison d’un à deux par seconde. On peut aussi entendre des sons divers, « gkaa », « caw », des vibrations et des jacassements, des ronronnements et des cris de contact « kyak ».   

HABITAT :                 
Le Cabezon toucan fréquente les forêts humides de montagne et leurs lisières, les forêts secondaires avec des buissons bas et quelques grands arbres clairsemés. Il lui arrive de se nourrir dans des pâturages ouverts et isolés où poussent des arbres fruitiers.
Cette espèce se trouve habituellement entre 1000 et 2000 mètres d’altitude, mais elle est visible jusqu’à 2400 mètres dans certaines zones.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Voir plus haut dans « sous-espèces ».

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Cabezon toucan est en général vu seul ou en couple, et il lui arrive de suivre des groupes d’espèces mélangées.
Il se nourrit de nombreux fruits provenant de plusieurs familles de plantes. Il capture aussi des termites et des petits vertébrés comme les lézards. Il peut fouiller la végétation pendant plusieurs heures, sautillant activement le long des branches, depuis la mi-hauteur jusqu’à la canopée de la forêt.
Il relève souvent la queue tout en grimpant et en cherchant des fruits et des insectes.
Des disputes fréquentes se produisent avec des congénères, entrainant la production de cliquetis sonores.

Le Cabezon toucan se pose parfois tranquillement pendant un bon moment, et il devient alors difficile de le voir au milieu du feuillage. Les couples et les petits groupes se déplacent indépendamment des grands groupes mélangeant plusieurs espèces comme les Thraupidés, les Tyrannidés et les Parulidés.

Le Cabezon toucan nidifie dans des cavités. Le territoire est établi autour de la cavité dortoir, dans un arbre mort. Le site est défendu contre les rivaux par le petit groupe constitué d’un couple adulte et de ses jeunes. Ces « aides » participent aux tâches liées à la reproduction.
Les chants et les duos s’intensifient nettement au début de la saison de reproduction. Le mâle relève souvent la queue près de sa partenaire, il gonfle les plumes de la poitrine, déploie les larges sourcils blancs et dresse la crête noire.
Des vols nuptiaux effectués avec un vol flottant et bruyant ont certainement lieu quand le mâle approche de la femelle. Des offrandes de nourriture précèdent en général l’accouplement.

Le Cabezon toucan est résident dans sa distribution et ne pratique que des dispersions courtes.

VOL :  
Le Cabezon toucan pratique un vol flottant et bruyant dû aux mouvements lâches des ailes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre février et octobre.
Le Cabezon toucan peut produire deux ou trois couvées par saison. Cette espèce est monogame.
Des trios ou des quatuors sont formés, comprenant un couple adulte et un ou deux jeunes qui participent à la défense du nid et assistent le couple reproducteur pendant la nidification.
Le nid est creusé dans un arbre mort, entre un et cinq mètres au-dessus du sol. L’entrée du trou est adaptée à la taille de l’espèce.

La femelle dépose 2-3 œufs blancs et les aides partagent l’incubation avec elle. Ils couvent les poussins et les nourrissent aussi. L’incubation dure deux semaines. Les jeunes sont emplumés au bout de 43-46 jours après la naissance. Ils dépendent encore des adultes pendant trois ou quatre semaines. Ils peuvent alors rester avec leurs parents en tant qu’aides pour la saison suivante, tandis que les plus anciens sont chassés du territoire.

ALIMENTATION :  
Le Cabezon toucan se nourrit principalement de nombreux fruits provenant de plusieurs espèces de plantes. Il prend aussi des invertébrés et surtout des termites, et des petits vertébrés comme les lézards.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Cabezon toucan est considéré comme étant « presque menacé ». Cette espèce est menacée par le commerce des oiseaux de cage et par la perte de son habitat avec la destruction des forêts. Cependant, l’espèce semble s’adapter à d’autres habitats secondaires si des grands arbres clairsemés sont présents.
Le Cabezon toucan se trouve dans plusieurs zones protégées, mais la colonisation et les développements humains incontrôlés restent la principale préoccupation.