English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Calao rhinocéros
Ang: Rhinoceros Hornbill
All: Rhinozeroshornvogel
Esp: Cálao Rinoceronte
Ita: Bucero rinoceronte
Nd: Gewone Neushoornvogel
Sd: noshörningsnäshornsfågel

Photographes:

Jean-Claude Billonneau
Photo gallery of BILLONNEAU Jean-Claude

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC & Flickr gallery 1 & Flickr gallery 2

Jean-Claude Jamoulle
A la rencontre des Oiseaux

Ingo Waschkies
Bird Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 6 by  Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions, 2001 - ISBN: 848733430X

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

NATIONAL AVIARY – Saving Birds & Protecting Habitats

Thai National Parks – Species of Thailand

Science Net Links - Weird & Wonderful Creatures: Rhinoceros Hornbill

The Rhinoceros Hornbill: Malaysia’s National Bird

 

Accueil

Page " Calaos "

Sommaire fiches

 

Calao rhinocéros
Buceros rhinoceros

Ordre des Bucérotiformes – Famille des Bucérotidés

INTRODUCTION :
Le Calao rhinocéros est l’oiseau national de la Malaisie. Il est présent à Bornéo, à Sumatra, à Java, en Malaisie, à Singapour et dans le sud de la Thaïlande. Il fréquente la forêt primaire humide, mais il est également visible dans des habitats plus ouverts.
Le Calao rhinocéros est l’un des plus grands calaos, et sa durée de vie peut être longue, jusqu’à 90 ans en captivité. Il vit à la cime des arbres et se nourrit de fruits, d’insectes et de petits vertébrés. Ces oiseaux sont monogames et restent généralement en couple pour la vie.
Le Calao rhinocéros est menacé par la dégradation et la destruction des forêts, et par la chasse, aussi bien pour sa chair que pour ses plumes utilisées sur les chapeaux. L’espèce est actuellement Quasi Menacée.    

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :  
Longueur : 80-90 cm
Envergure : 150 cm
Poids : M : 2465-2960 gr – F : 2040-2330 gr

Le Calao rhinocéros a le plumage noir dans l’ensemble, sauf sur les cuisses et le bas-ventre qui sont blancs. La queue blanche présente une large bande noire.
Le casque remarquable est creux et fait de kératine. Il joue certainement un rôle lorsque l’oiseau émet des cris, en agissant comme une caisse de résonance.
Le bec ivoire et le casque sont colorés de rouge, jaune et orange avec la base noire. L’oiseau frotte le bec et le casque contre la glande uropygienne située à la naissance de la queue, provoquant progressivement cette coloration chez l’adulte.
Les yeux sont rouges et bordés de noir, protégés par de longs cils. Les pattes et les doigts sont noirs.

La femelle ressemble au mâle mais elle est plus petite. Le casque est plus petit et il n’a pas la base noire. Elle a les yeux blancs, entourés d’un cercle oculaire de peau nue rouge.
Le juvénile a le bec plus petit et n’a pas de casque. Il a les yeux bleu-gris.   

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :            
Le Calao rhinocéros a trois sous-espèces.
B.r. rhinoceros (décrit plus haut) se trouve dans le sud de la Thaïlande, en Malaisie et à Sumatra.
B.r. borneoensis se trouve à Bornéo. Cette race est plus petite. Le casque est plus large et plus nettement recourbé à l’extrémité.
B.r. silvestris se trouve à Java. Cette race a une bande noire plus large sur la queue. En général, le casque n’est pas recourbé vers l’arrière.

B.r. borneoensis
B.r. rhinoceros

HABITAT :   
Le Calao rhinocéros fréquente les grandes parcelles de forêt en plaine et sur les hauteurs. Il vit habituellement à la cime des arbres. Il peut fréquenter les forêts secondaires avec de grands arbres, et traverse des habitats plus ouverts. L’espèce est visible jusqu’à 1400 mètres d’altitude.  

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Calao rhinocéros a des cris qui portent loin à travers la forêt grâce au casque creux qui amplifie les sons.
Il produit une série de « rroh » courts et résonnants, souvent émis par les deux partenaires à des tonalités différentes lorsqu’ils sont en vol ou posés. L’oiseau en vol émet aussi un cri de deux notes « rroh-yaw », avec la seconde note assez semblable à un jappement.

B.r. borneoensis

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Calao rhinocéros se nourrit principalement de divers fruits, mais il consomme aussi des arthropodes, des lézards, des serpents, des grenouilles arboricoles et des petits mammifères.
Il peut se nourrir en groupe en dehors de la saison de reproduction, mais il est le plus souvent en couple. Les fruits sont souvent avalés entiers, mais les plus gros peuvent être brisés ou dépouillés des cosses. Dans le cas des grands insectes, les ailes peuvent être arrachées avant de l’avaler. Les fruits gluants sont essuyés sur une branche ou sur le sol avant d’être consommés.

B.r. borneoensis

Le Calao rhinocéros est monogame, et les liens du couple durent toute la vie. Comme chez de nombreux Calaos, la femelle passe une  longue période dans la cavité du nid où elle pond les œufs et incube. Pendant cette période, les rectrices et les rémiges muent juste après la ponte. Le mâle procure toute la nourriture nécessaire à la femelle et aux poussins. Elle dépend complètement du mâle pendant le cycle de nidification.

Le Calao rhinocéros est sédentaire pendant la saison de reproduction. En dehors de cette période, ils peuvent parcourir de longues distances pour trouver de la nourriture, et plus particulièrement des fruits. Les oiseaux immatures se déplacent généralement en bandes.

Les Calaos volent habituellement avec des battements plutôt lents et profonds alternés de glissés courts. Chez les plus grandes espèces, les battements sont bruyants à cause de l’air qui s’engouffre entre les rémiges.

B.r. borneoensis

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
Chez le Calao rhinocéros, la ponte a lieu en janvier, mars-juin, septembre et novembre.
Il nidifie dans une cavité naturelle, souvent un trou dans un grand arbre à une hauteur de 9 à 15 mètres. Le rituel est typique de ces oiseaux. La femelle entre dans la cavité et les deux adultes scellent l’entrée avec une pâte composée de fruits, de boue et de  fientes, juste avant la ponte. L’entrée a souvent la forme d’une longue fente à travers laquelle le mâle procurera de la nourriture à sa famille.

La femelle dépose 1-2 œufs et incube pendant 40 jours (37-46 jours). Pendant cette période, les rectrices et les rémiges commencent à muer juste après la ponte. Le mâle la nourrit en régurgitant une nourriture variée.
Dès que les poussins sont assez grands, la femelle brise l’entrée de la cavité et sort. Ensuite, mâle et femelle, aidés par les jeunes, scellent à nouveau l’entrée. Le couple nourrit et s’occupe des jeunes jusqu’à leur sortie de la cavité, après avoir brisé l’entrée eux-mêmes. Ils sont emplumés au bout de 78-80 jours et s’envolent pour la première fois. Ils dépendront encore des parents pendant six mois après leur sortie du nid.   

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Calao rhinocéros est menacé par l’augmentation de l’exploitation commerciale mais aussi illégale du bois entrainant la dégradation des forêts, ainsi que par l’expansion de l’agriculture dans les plaines. L’espèce est victime de la chasse traditionnelle, pour sa chair mais aussi pour ses plumes utilisées sur les chapeaux. Le casque peut également être sculpté pour servir d’ornement.
La taille de la population n’est pas connue, mais elle semble décliner.
Le Calao rhinocéros est actuellement Quasi Menacé.  

B.r. borneoensis
B.r. rhinoceros