English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Le Calicalic malgache est monogame et les deux adultes partagent les tâches liées à la reproduction. Ils construisent le nid ensemble, incubent les œufs et nourrissent les poussins. Cependant, le mâle semble plus actif que la femelle. Aucun autre oiseau n’a été observé en tant qu’aide au nid.

Le Calicalic malgache est probablement sédentaire. Comme la majeure partie des Vangidés, il a des ailes courtes et ne parcourt que des distances courtes.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
Le Calicalic malgache se reproduit entre octobre et janvier dans le Parc National de Ranomafana.
Les deux adultes construisent le nid, une structure en forme de coupe, faite de tiges de feuilles entrelacées. L’ensemble est consolidé avec de la toile d’araignée. Ce nid est généralement situé dans une fourche d’arbre près de la cime.

La femelle dépose 2 œufs bleu-verdâtre avec des petites taches rousses et châtain. Les deux parents incubent pendant 16 jours. Ils nourrissent les poussins avec des insectes et des arthropodes capturés sur les branches et le feuillage. Les jeunes quittent le nid deux semaines après l’éclosion.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Calicalic malgache est assez commun à Madagascar, mais sa distribution est plus fragmentée dans l’ouest. L’espèce est présente dans plusieurs zones protégées et n’est pas globalement menacée pour le moment.

Fr: Calicalic malgache
Ang: Red-tailed Vanga
All: Rotschwanzvanga
Esp: Vanga Colirrojo
Ita: Vanga codarossa
Nd: Roodstaartvanga
Sd: rödstjärtad vanga
Mal: hankana, Totkarasoka, Totokarasoka

Photographes:

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553507

Birds of Madagascar and the Indian Ocean Islands Par Roger Safford, Adrian Skerrett, Frank Hawkins – ISBN: 1472924118, 9781472924117- Editeur: Bloomsbury Publishing, 2015

Birds of Madagascar: A Photographic Guide Par Pete Morris, Frank Hawkins – ISBN: 0300077556, 9780300077551- Editeur: Yale University Press, 1998

Birds of the Indian Ocean Islands Par Ian Sinclair, Olivier Langrand - ISBN: 1868729567, 9781868729562- Editeur: Struik, 2003

A Photographic Guide to Birds of the Indian Ocean Islands: Madagascar ... Par Ian Sinclair, Olivier Langrand, Fanja Andriamialisoa - ISBN-10: 177007175X - ISBN-13: 978-1770071759 - Publisher: Struik Publishers (July 18, 2011)

Wildlife of Madagascar par Ken Behrens,Keith Barnes - ISBN: 140088067X, 9781400880676 – Editeur: Princeton University Press, 2016

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Breeding Ecology of the Malagasy Endemic Red-Tailed Vanga Calicalicus madagascariensis

Creagus – Bird Families of the World – Vangas - Vanginae

THE VANGAS OF MADAGASCAR by Nick Garbutt

 

Accueil  

Page Passériformes

Famille des Vangidés

Sommaire fiches

 

Calicalic malgache
Calicalus madagascariensis

Ordre des Passériformes – Famille des Vangidés

INTRODUCTION :
Le Calicalic malgache est endémique de Madagascar où il fréquente différents types de forêts dans le nord, l’ouest et l’est de l’île. Ce petit vanga de la taille d’une mésange est souvent observé en couple ou en petit groupes. Il se nourrit d’insectes qu’il capture sur la végétation. L’espèce est monogame et les deux adultes partagent les tâches liées à la reproduction.
Le genre Calicalus a été inclus dans la famille des Vangidés, mais des analyses moléculaires récentes le placent plutôt près d’autres genres de cette famille. Plusieurs critères morphologiques suggèrent qu’il pourrait ne pas du tout faire partie de cette famille mais qu’il serait plus proche des Dicruridés et des Monarchidés.
Cette analyse contredit l’évidence d’un ADN venu d’Afrique, et semble suggérer que le plus récent ancêtre commun des vangas a atteint Madagascar en venant de l’est.  
Le Calicalic malgache est relativement commun dans sa distribution et l’espèce n’est pas menacée actuellement.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 13-14 cm
Poids : 14-19 gr

Le Calicalic malgache mâle adulte a les parties supérieures grises légèrement teintées de vert. Sur le dessus des ailes, les petites et moyennes couvertures sont rousses tandis que les primaires sont noirâtres et bordées de gris. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont roux. La queue est rousse avec les vexilles internes gris-brun sur la paire de rectrices centrales.
Les parties inférieures sont blanches mais les flancs et les côtés de la poitrine sont teintés de chamois clair, tandis que les cuisses sont souvent teintées de roux. Les couvertures sous-alaires sont blanches.
Sur la tête, le front, la calotte et la nuque sont gris. Une tache noire sur les lores s’étend autour de l’œil, et une étroite bande blanche passe au-dessus de cette zone sombre. Les joues et les couvertures auriculaires sont blanches et contrastent avec le menton et la gorge noirs.
Le bec est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris.   

La femelle adulte est plus terne dans l’ensemble. La tête est gris pâle avec un cercle oculaire blanc évident. Les parties supérieures sont brun-olive avec le croupion et les couvertures sus-caudales roux. Le dessus des ailes est brun foncé. La queue est rousse avec les vexilles internes brun foncé.
Sur les parties inférieures, les joues et les côtés du cou sont chamoisés tandis que la gorge est blanchâtre. On remarque une large bande pectorale chamois clair mais l’abdomen est plutôt blanchâtre. Les parties nues sont semblables à celles du mâle.
Le juvénile ressemble à la femelle mais les plumes ont des tubes et des extrémités chamois sur le dessus.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :        
Le Calicalic malgache se trouve dans le nord, l’ouest et l’est de Madagascar. Cette espèce est très commune dans la forêt humide de l’est, mais sa distribution est plus fragmentée dans l’ouest.   

HABITAT :
Le Calicalic malgache fréquente différents types de forêts et les pousses secondaires adjacentes. Il est présent dans la forêt humide de l’est et dans la forêt de feuillus à l’ouest, mais il est moins présent dans le pré-désert. L’espèce est visible depuis le niveau de la mer jusqu’à 1800 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Calicalic malgache mâle de la forêt de l’est émet des « per-whew » descendants semblables à des sifflements humains. Mais dans l’ouest, le mâle émet des séries de notes dont la dernière est plus haute « pew-poo-whee » ou encore « oo-oo-whi ». On peut également entendre un autre type de chant « plee-plee tich che-weh ».  
Mâle et femelle émettent des « tk-tk trrt » répétés ou « trrk tikatik ». Le mâle produit aussi un « kschrrr » sifflant.   

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Calicalic malgache se nourrit d’invertébrés comme les insectes, et plus particulièrement d’Orthoptères, de Coléoptères et de chenilles. Il capture aussi des petits caméléons.
Il se nourrit à tous les niveaux de la forêt en progressant généralement vers le haut où il cherche des proies sur les petites branches. Il se nourrit en couple pendant la saison de reproduction, ou parfois en petit groupes d’espèces mélangées.