English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Carpophage de Baker
Ang: Vanuatu Imperial-Pigeon - Baker's Imperial-Pigeon
All: Kurzflügel-Fruchttaube
Esp: Dúcula de Nuevas Hébridas
Ita: Piccione imperiale di Baker
Nd: Bakers Muskaatduif
Sd: vanuatukejsarduva

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PIGEONS AND DOVES by David Gibbs, Eustace Barnes and John Cox - Pica Press Sussex - ISBN: 1873403607

Birds of Melanesia: Bismarcks, Solomons, Vanuatu and New Caledonia Par Guy Dutson – Editeur : Bloomsbury Publishing, 2011 – ISBN: 1408152460, 9781408152461
 
Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Wikipedia, the free encyclopaedia

VESS Vanuatu Environmental Science Society

International Dove Society

 

Accueil

Page Columbidés

Sommaire fiches

 

Carpophage de Baker
Ducula bakeri

Ordre des Columbiformes – Famille des Columbidés

INTRODUCTION :
Le Carpophage de Baker est endémique du Vanuatu. Il est présent sur plusieurs îles parmi les plus grandes, où il fréquente la forêt primaire depuis les plaines jusqu’en altitude. Il se nourrit des fruits et des baies de nombreuses espèces d’arbres et autres plantes.
Le Carpophage de Baker est menacé par la chasse à certaines périodes de l’année, et par la dégradation des forêts pour l’expansion de l’agriculture. Il est actuellement Vulnérable.
Le nom de cette espèce rend hommage au zoologue britannique John Randal Baker qui la découvrit.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :  
Longueur : 40 cm

Le Carpophage de Baker a le manteau, les ailes et la queue gris-ardoise foncé, tandis que le collier, le dos et la poitrine sont châtain foncé avec de légers reflets violacés.
L’abdomen est brun-roux ou châtain sombre, et les couvertures sous-caudales sont d’un roux plus clair. En dessous des ailes, les couvertures sont châtain et les rémiges sont d’un roux légèrement plus pâle.
La tête est bleu-gris avec le menton, la gorge et le front plus clairs.
Le bec est noir. Les yeux sont jaune vif avec un anneau externe rouge. Les pattes et les doigts sont rouge rosâtre.

Mâle et femelle sont semblables, mais la femelle est légèrement plus petite que le mâle, avec le plumage moins vivement coloré.
Le juvénile est bien plus terne que l’adulte et sans aucun reflet. Les plumes des ailes et du dos ont de fins liserés roux.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
Le Carpophage de Baker se trouve sur les Iles Banks (Ureparapara, Vanua Lava et Gaua) et dans le nord de l’archipel sur les îles Espíritu Santo, Ambae, Maewo, Pentecost et Ambrym.

HABITAT :  
Le Carpophage de Baker fréquente la forêt primaire humide des collines et des montagnes, depuis le niveau de la mer sur les Iles Banks, mais plus haut sur les plus grandes îles, à partir de 300 mètres jusqu’à une altitude élevée.

CRIS ET CHANTS :
Le Carpophage de Baker émet des séries de 1-5 notes puissantes « hoow-hoow-hoow… » répétées à intervalles irréguliers. La première note est plus longue, mais celles qui suivent sont toutes de même tonalité et rapidement répétées. Ce cri porte loin. Il est le son typique des montagnes du nord de l’Archipel du Vanuatu.
Nous pouvons aussi entendre à l’occasion un roucoulement profond « br-r-r-r-r ».

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Carpophage de Baker est frugivore. Il se nourrit de fruits charnus et de baies provenant de nombreuses espèces d’arbres, arbustes, plantes grimpantes et probablement aussi de palmiers.
Il se nourrit principalement dans la canopée, mais il fréquente aussi les niveaux plus bas de la forêt et vient même de temps en temps près du sol où il trouve des arbustes fruitiers plus petits.

Le Carpophage de Baker est timide et discret, plus souvent entendu que vu. Il est généralement seul ou en couple, mais des petits groupes de 5-6 individus peuvent être observés autour des arbres fruitiers.
Les graines des fruits consommés sont dispersées à travers la forêt par les déjections.

Les comportements nuptiaux ne sont pas connus actuellement, mais ils sont probablement semblables à ceux des autres Columbidés.  

Le Carpophage de Baker est quelque peu vagabond, et il lui arrive d’effectuer de longs vols à l’intérieur des grandes îles de l’archipel lorsqu’il cherche des arbres fruitiers.

Le vol est puissant, rapide et direct, avec des battements lents, profonds et énergiques.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
Il n’y a actuellement aucune information concernant les comportements du Carpophage de Baker pendant la reproduction.
A Vanuatu, on trouve la majeure partie des nids en septembre et janvier, et quelques autres en juillet et août.
Le nid est une plateforme lâche typique faite avec des brindilles nues et quelques feuilles. Il est construit sur une branche dans un arbre.
La couvée contient généralement 1 ou 2 œufs et les parents partagent les tâches liées à la nidification.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Carpophage de Baker est menacé par la chasse entre avril et juin, mais la perte de l’habitat affecte également l’espèce. L’éclaircissage des forêts pour l’expansion de l’agriculture à mi-hauteur dans les montagnes, et la dégradation des forêts de plaine par le bétail et pour l’exploitation du bois sont des menaces importantes qui pèsent sur ce pigeon.
La population est grossièrement estimée à 3500/15000 individus et elle décline lentement.
Le Carpophage de Baker est actuellement classé en tant qu’espèce Vulnérable.