English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Circaète brun
Circaetus cinereus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES:
L: 68 à 75 cm
Env: 164 cm
Poids : 1540 à 2465 gr

LONGEVITE : jusqu’à 7 ans

DESCRIPTION DE L’ESPECE:
Le circaète brun a une apparence toute brune, une grande tête et une stature bien droite.

PROTECTION / MENACES / STATUTS:
Le circaète brun est un résident commun dans la majeure partie de son habitat et ses populations semblent stables.

Ang : Brown Snake Eagle
All : Einfarb-Schlangenadler
Esp : Culebrera Sombría
Ital : Biancone cenerino
Nd : Bruine Slangenarend
Russe : Бурый Змееяд

Photos de Callie de Wet
Flickr Galleries

Photos de Didier Buysse
Vision d’Oiseaux

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches

 

L’adulte a le plumage brun foncé. De légères taches blanches sont visibles sur les rémiges. Le dessous des ailes est gris-argent. En plumage frais, la queue brune présente trois barres blanches étroites, et une fine extrémité blanche.
La tête est brun foncé comme le corps. Le bec crochu est noir avec la cire gris clair. Les yeux sont d’un jaune profond. Les longues pattes nues et les doigts trapus sont gris pâle.
Les deux sexes sont semblables en plumage, avec la femelle légèrement plus grande que le mâle d’environ 5%.

Le juvénile est semblable à l’adulte, mais quelques individus peuvent être légèrement plus clairs, ou bien avoir de fines lisières pâles aux plumes, donnant un effet « écaillé ». La tête et la poitrine présentent des bases blanches sur les plumes, souvent bien nettes.
Le subadulte est semblable à l’adulte, mais de près, on peut voir de fines barres et des extrémités blanches, ou des taches blanches sur les flancs et le bas-ventre. Comme le juvénile, les bases blanches des plumes sur la tête et la poitrine sont souvent bien nettes. 
Le poussin est couvert de duvet blanc. Les yeux sont gris, devenant jaune pâle. La cire et les pattes sont presque blanches. Le bec est gris clair.

CRIS ET CHANTS :
Le circaète brun est habituellement silencieux, mais il est plus bruyant en vol pendant les parades ou quand il transporte un serpent. Il émet un guttural « khok khok khok-khok-khok » qui porte loin, traînant en longueur vers la fin « kwee-oo ».

HABITAT :
Le circaète brun vit dans les savanes, les forêts et les campagnes boisées sèches avec de grands arbres. Il est peu commun dans les plaines ouvertes. Il se reproduit depuis le niveau de la mer jusqu’à 2400 mètres d’altitude.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
Le circaète brun est largement répandu dans l’Afrique sub-saharienne. L’espèce n’est pas migratrice, excepté au Sénégal où elle se reproduit et quitte les lieux juste après la reproduction.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le circaète brun  est souvent debout bien droit au sommet d’un grand arbre. On le voit habituellement seul, parfois en couple, ou planant avec d’autres rapaces. Il peut voltiger maladroitement, mais rarement.

Il se nourrit surtout de serpents et autres reptiles, emportant sa proie en la tenant par la tête tandis qu’il vole. Il passe la plupart de son temps perché dans les arbres, effectuant de courts vols d’un arbre à l’autre, et chassant depuis ces perchoirs. Les proies sont souvent prises sur le sol, par plongeon sur la proie depuis un perchoir. Plus puissant mais moins agile que d’autres circaètes, il tue souvent le serpent au sol.

Le vol de parade est simple, en général effectué par un seul oiseau. Il plane haut au-dessus de la zone de reproduction, en lançant fréquemment des cris sonores.

VOL :
Le circaète brun plane mais opère rarement des glissés ou du vol sur place. Il vole avec de rapides battements peu profonds.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
Le nid du circaète brun est une petite structure faite de rameaux de bois, située au sommet d’un acacia ou d’un arbre au feuillage dense. Le nid est tapissé de quelques feuilles vertes. Les circaètes peuvent revenir dans le même arbre, pour construire un nouveau nid après une certaine période.
La femelle dépose un seul œuf blanc. L’incubation dure environ 47 à 50 jours, assurée par la femelle. Elle s’aplatit dans le nid si un prédateur s’approche, devenant presque invisible. Le mâle la nourrit au nid pendant cette période.

La naissance du poussin peut durer deux jours et demi, et la femelle aide le nouveau-né à s’extraire de la coquille. Les deux parents le nourrissent, mais il est souvent laissé seul au nid. Les visites des adultes sont brèves et ils passent peu de temps chaque jour près du nid.
Quand l’un des parents apporte un serpent au jeune, l’adulte tire le serpent de son jabot avec les serres, ou bien le jeune le saisit par l’autre bout et aide l’adulte. De grands serpents, même des espèces venimeuses, sont apportés au jeune circaète. 

Le jeune obtient son plumage au bout de cent jours. Après avoir quitté le nid, il ne reste pas  longtemps aux alentours. Il peut suivre ses parents et revenir parfois se percher près du nid avec les adultes. 

ALIMENTATION:
Le circaète brun se nourrit surtout de serpents jusqu’à trois mètres de longueur, mais il consomme aussi des lézards, des oiseaux et parfois des mammifères.