English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Picui Ground-Dove
All : Picuitäubchen
Esp: Columbina Picuí
Ital : Tortorina picui
Nd: Picui-duif
Sd : Picuimarkduva
Port: Rolinha-picui

Photographes:

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES - AVES DE ARGENTINA

Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D'ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PIGEONS AND DOVES by David Gibbs, Eustace Barnes and John Cox - Pica Press Sussex - ISBN: 1873403607

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Fauna Paraguay

 

Accueil

Page Columbidés

Sommaire fiches

Colombe picui
Columbina picui

Ordre des Columbiformes – Famille des Columbidés

QUELQUES MESURES :
L : 18 cm
Poids : 45-59 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La Colombe picui est une petite colombe qui fréquente surtout les zones arides de l’Amérique du Sud.

L’adulte mâle a les parties supérieures gris brunâtre, ainsi que les rectrices centrales et les couvertures alaire internes et secondaires, alors que les couvertures médianes sont davantage brun rosâtre. Les rectrices externes sont blanches.
On peut voir une bande bleu noirâtre en travers des couvertures alaires, et une seconde qui barre les rémiges tertiaires. Quand les ailes sont fermées, une tache blanche formée par les liserés blancs des premières couvertures externes est visible. Les rémiges sont brun foncé ou noires.
Sur les parties inférieures, le cou et la poitrine sont gris rosâtre, alors que l’abdomen et les couvertures sous-caudales sont blancs.

Sur la tête, le front et la gorge sont blanchâtres. Une fine bande blanche sur chaque lore part de la base du bec jusqu’à l’œil. La calotte et la nuque sont grises.
Le bec est gris foncé ou noirâtre. Les yeux sont gris. Les pattes et les doigts sont rose rougeâtre.

La femelle a le plumage légèrement plus terne avec des zones rosâtres moins distinctes.
Le juvénile est plus terne et plus brun, et présente des plumes aux liserés clairs. Sur les couvertures alaires et la poitrine, le centre des plumes est roux chamoisé.                

On trouve deux sous-espèces, C.p. strepitans et C.p. picui.  

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Colombe picui émet des séries de cris assez sonores et creux « ca-OOO… ca-OOO… ca-OOO » qu’elle répète 3 ou 4 fois, entrecoupés de pauses de quelques secondes.

HABITAT :
La Colombe picui fréquente surtout les zones arides et semi-arides comme les broussailles, les zones herbeuses et les champs cultivés, les bois peu denses et les savanes ouvertes.
Cette espèce peut être vue à haute altitude à travers la vaste distribution, habituellement autour de 1250 mètres, mais selon l’endroit, elle est visible jusqu’à 2500-3000 et même 3700 mètres.
Cette colombe fréquente aussi les lisières des bois et des plantations, les parcs et les jardins. Elle est très commune en zone urbaine.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Colombe picui de la race « strepitans » se trouve dans le nord-est du Brésil. La race « picui » se trouve en Bolivie, au Paraguay et dans le sud du Brésil, vers le sud jusqu’en Uruguay, sud de l’Argentine et centre du Chili. Elle hiverne dans le nord et l’est du Pérou.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Comme beaucoup de Columbidés, la Colombe picui se nourrit principalement de graines cultivées et autres espèces. Elle se nourrit sur le sol et souvent en petits groupes de 25-30 oiseaux. Mais on la trouve aussi seule ou en couples. Elles se nourrissent dans les champs, les bois et les sous-bois, et dans les broussailles.

Pendant la saison de reproduction, le mâle chante souvent depuis un perchoir bas ou depuis le sol, et pendant toute la journée. Il effectue les parades typiques des Columbidés, en se courbant devant la femelle, les ailes légèrement tombantes et la queue parfois dressée. Le lissage mutuel des plumes est aussi observé entre les deux partenaires posés côte à côte sur le même perchoir.   

La Colombe picui est plutôt résidente dans sa distribution, mais des déplacements saisonniers ont lieu selon les disponibilités des graines à cause des récoltes, et pendant l’hiver austral.

VOL :
Les Columbidés ont les muscles qui permettent le vol très développés et en général, leur vol est puissant et rapide.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :   
La saison de reproduction a lieu entre octobre et avril en Argentine, alors que dans le nord-est du Brésil, ces oiseaux se reproduisent pratiquement toute l’année.
Comme d’habitude, le nid est une structure fragile, une plateforme faite de brindilles et tapissée de radicelles. Il est placé entre 1 et 5 mètres de hauteur, parfois plus haut, dans des broussailles denses ou un arbre épineux.

La femelle dépose deux œufs blancs. L’incubation dure 11 à 13 jours, partagée par les deux adultes. Les jeunes sont emplumés au bout de 12-13 jours, mais souvent, ils grimpent maladroitement dans la végétation dense autour du nid à peine 10 jours après la naissance. Ils sont nourris par leurs deux parents avec le fameux « lait de pigeon » provenant de leur gosier.
La Colombe picui produit en général deux couvées par saison.

ALIMENTATION :
La Colombe picui se nourrit surtout de graines cultivées mais aussi du genre « sorghum », un genre qui regroupe de nombreuses espèces d’herbes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La Colombe picui est commune et largement répandue dans sa vaste distribution. A la lisière sud de l’Amazonie, l’espèce est en augmentation, habitat et populations, grâce à la déforestation et à l’expansion de l’agriculture, deux menaces qui d’habitudes font régresser les espèces !
Mais dans le cas de la Colombe picui, l’espèce n’est pas en danger actuellement.