English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
La Conure tiriba est menacée par l’éclaircissage continuel de la forêt primaire, entraînant la fragmentation de l’habitat. Des populations isolées sont aujourd’hui confinées dans quelques réserves.
La population est grossièrement estimée à 2500/9999 individus matures, ce qui équivaut à environ 3500/15 000 individus. Cette population semble décliner à cause de la perte de l’habitat. L’espèce est rarement capturée en tant qu’oiseau d’ornement.
La Conure tiriba est actuellement classée en tant qu’espèce Vulnérable.

Fr: Conure tiriba
Ang: Ochre-marked Parakeet - Blue-throated Parakeet
All: Blaulatzsittich
Esp: Cotorra Tiriba - Perico Grande
Ita: Parrocchetto golablu
Nd: Blauwkeelparkiet
Sd: blåbröstad parakit
Portugais (Brésil): Tiriba-grande 

Photographes:

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC & Flickr gallery 1 & Flickr gallery 2

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PARROTS OF THE WORLD – An Identification Guide – by Joseph M. Forshaw – Princeton University Press – ISBN 0691092516

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

EXMOOR ZOO

Neotropical Birds – Cornell Lab of Ornithology

Wikipedia, the free encyclopaedia

World Parrot Trust 

THE AVIANWEB - Beauty of Birds (Sibylle Faye)

 

Accueil

Page Ordre des Psittaciformes

Sommaire fiches 

 

Conure tiriba
Pyrrhura cruentata

Ordre des Psittaciformes – Famille des Psittacidés

INTRODUCTION :
La Conure tiriba est native du Brésil. Elle se trouve aujourd’hui dans un habitat très fragmenté à cause de la déforestation continuelle. Le commerce illégal est relativement nouveau pour cette espèce qui demeure cependant rare en tant qu’oiseau d’ornement.
Cette espèce fréquente surtout la forêt primaire humide et les lisières où elle est souvent vue en groupes. Elle se nourrit typiquement de fruits et de graines de plusieurs espèces de plantes.
La Conure tiriba est actuellement Vulnérable.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 30 cm

La Conure tiriba a des motifs distincts sur la tête, avec la calotte et la nuque noirâtres avec des stries chamoisées. Le front, les lores et la zone autour de l’œil jusqu’aux couvertures auriculaires sont rouge brunâtre, tandis que les côtés du cou sont jaunâtre orangé. Le bas des joues est vert.
Le corps est principalement vert, mais la poitrine et un fin collier sur la nuque sont bleus. L’abdomen, le croupion et la pliure de l’aile sont rouges. Sur les ailes, les rémiges primaires sont bleues. La queue graduée est vert olive sur le dessus, et plutôt rouge brunâtre en dessous.
Le bec est gris. Les yeux sont jaunes, entourés d’un cercle oculaire de peau nue grise. Les pattes et les doigts sont gris.  
Mâle et femelle sont semblables.
Le juvénile est plus terne, avec les yeux bruns.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Conure tiriba est aujourd’hui confinée dans des réserves isolées. Cette espèce se trouve dans l’est du Brésil, depuis le sud-est de Bahia jusqu’à Rio de Janeiro. Elle est présente à Sooretama Biological Reserve et Linhares Forest Reserve, Espírito Santo. Elle est encore commune à Estaçao Vera Cruz, anciennement Porto Seguro Reserve, Bahia. 

HABITAT :             
La Conure tiriba fréquente surtout la forêt primaire humide et les lisières, et pénètre jusque dans les petites clairières, mais elle se trouve principalement dans la canopée de la forêt. Elle est visible dans les zones agricoles s’il y a suffisamment d’arbres, comme c’est parfois le cas dans les plantations de cacao qu’elle tolère.
Elle est visible jusqu’à 400 mètres, et occasionnellement jusqu’à 960 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Conure tiriba en vol ou perchée, émet des séries de notes aiguës, courtes et nasillardes « kara kek kek kek… ». Des cris plus perçants ainsi décrits « krree » ou « krek » sont également entendus. Quelques individus lancent des cris haut-perchés dans les groupes en vol.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :   
La Conure tiriba se nourrit principalement de fruits et de graines provenant de différentes espèces de plantes, en particulier Cecropia et Trema micrantha, deux espèces de la forêt primaire humide.
Elle se nourrit dans la canopée ou dans la végétation plus basse en lisière, mais elle ne s’aventure pas en dehors de la forêt.

Cette espèce grégaire est souvent vue en vol d’une vingtaine d’oiseaux. Ils sont bruyants lorsqu’ils volent dans la forêt ou juste au-dessus de la canopée. Ils se nourrissent et dorment tous ensemble en dehors de la saison de reproduction.

Comme la majeure partie des Psittaciformes, la Conure tiriba nidifie dans un trou d’arbre.  

L’espèce est résidente, avec quelques déplacements entre les différentes parcelles de la forêt, aujourd’hui très fragmentée.
Le vol est rapide avec des battements peu profonds.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu pendant le printemps austral.
La Conure tiriba nidifie dans un trou d’arbre, parfois jusqu’à dix mètres de hauteur.
En captivité, la femelle dépose 2-4 œufs blancs. Les deux adultes partagent l’incubation pendant 22-25 jours. Les jeunes quittent le nid au bout de 45 jours environ.