English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Cormoran des bancs est principalement menacé par les changements concernant la disponibilité de la nourriture causés par la pêche commerciale. Plusieurs populations sont en déclin en raison du manque de nourriture, en particulier le Gobie barbu et la Langouste du Cap.
Plusieurs menaces affectent cette espèce, comme la compétition pour l'habitat et la prédation par les Otaries à fourrure du Cap, le Goéland dominicain et le Pélican blanc qui détruisent et pillent les nids, mais aussi l’augmentation de la fréquence et de l'amplitude des tempêtes en raison du changement climatique qui peuvent avoir un impact important sur le succès futur de la reproduction, comme les températures élevées.
Les dérangements humains pendant la saison de reproduction peuvent entraîner l'abandon des nids par les adultes. La perte de l'habitat est causée par le développement commercial sur les zones côtières, mais d’un autre côté, les structures artificielles peuvent aussi fournir d’autres sites de nidification. Les marées noires et la pollution doivent également être ajoutées à cette liste.

La population reproductrice était estimée à 2 500 couples en 2015, soit environ 7 500 individus. Cette population est en déclin. Le Cormoran des bancs est actuellement classé en tant qu’espèce en Danger d’Extinction.
L'espèce est protégée par la loi en Afrique du Sud où elle se reproduit dans plusieurs zones protégées. En Namibie, les sites de reproduction et les zones d'alimentation sont également protégés.

Fr: Cormoran des bancs
Ang: Bank Cormorant
All: Küstenscharbe
Esp: Cormorán de Bajío
Ita: Cormorano ripario
Nd: Kustaalscholver
Sd: vitgumpad skarv

Photographes:

Didier Buysse
Vision d’Oiseaux

Ingo Waschkies
Bird Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

Birds of the World

BANK CORMORANT - Phalacrocorax neglectus

BIOLOGY OF THE BANK CORMORANT, PART 1: DISTRIBUTION, POPULATION SIZE, MOVEMENTS AND CONSERVATION

Animal Demography Unit Bank Cormorant

Biodiversity Explorer

South Africa - Bank Cormorant

Siyabona Africa

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page famille Phalacrocoracidés

Sommaire fiches

 

Cormoran des bancs
Phalacrocorax neglectus

Ordre des Suliformes - Famille des Phalacrocoracidés

INTRODUCTION :
Le Cormoran des bancs se trouve le long de la côte ouest de l'Afrique du Sud jusqu'à la côte sud-ouest de la Namibie. Il reste généralement dans la zone où se trouve le varech, près du littoral.
Il se nourrit de poissons et de crustacés, de mollusques et de céphalopodes. Il pêche habituellement sur le fond marin.
Cette espèce est monogame et se reproduit en colonies établies sur des falaises, des îles ou des rochers côtiers, mais toujours près de la mer. Les deux adultes partagent les tâches liées à la nidification.
Le Cormoran des bancs est affecté par la pêche commerciale entraînant une réduction de ses ressources alimentaires. Les perturbations humaines dans les colonies de nidification provoquent l'abandon des nids par les adultes.
La population diminue et le Cormoran des bancs est actuellement répertorié comme étant en Danger d’Extinction.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 76 cm
Envergure : 132 cm
Poids : M : 1775-2425 gr – F : 1500-2150 gr

Le Cormoran des bancs est un oiseau trapu. L'adulte nuptial a le plumage noir dans l'ensemble avec un reflet verdâtre terne, apparaissant parfois légèrement violacé ou bleuâtre.
La zone qui va du dos aux couvertures sus-caudales est noir brillant. Le croupion présente des mouchetures blanches denses formant souvent une tache blanche uniforme et bien visible. Les scapulaires, le dessus des ailes et le manteau sont sombres avec une teinte bronze.

Les parties inférieures sont d'un noir brillant. Le dessous des ailes est noir, la queue est d’un noir plus terne.
A la fin de la saison de reproduction, la tache blanche du croupion disparaît.

Sur la tête, on remarque la poche gulaire noire et nue et une petite zone également nue à la base de la mandibule inférieure.
La tête et le cou sont d'un noir brillant. On peut voir quelques filoplumes courtes, blanches et clairsemées sur la tête. Elles sont plus nombreuses mais plus dispersées sur l'arrière du cou.

Le bec est gris noirâtre avec l'extrémité plus claire. Les yeux sont jaune pâle ou brun clair. Un croissant vert-bleuâtre se trouve sur la partie inférieure de l'iris. Les pattes et les doigts palmés sont noirs.

L'adulte non reproducteur a le plumage noir brunâtre dans l'ensemble, mais plus terne et plus uniforme.
Le mâle et la femelle sont semblables.

Le juvénile est globalement brun noirâtre. Les yeux sont sombres. Il peut se reproduire à 2-3 ans.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Cormoran des bancs se trouve sur la côte ouest de l'Afrique du Sud, du centre de la Namibie et de l'ouest de l'Afrique du Sud, jusqu'aux caps nord et occidental.
Des oiseaux non reproducteurs peuvent être observés dans le nord-ouest de la Namibie jusqu'au Cap occidental en Afrique du Sud.

HABITAT :
Le Cormoran des bancs reste généralement près du littoral dans la zone de varech. Il se déplace rarement plus au large. Il est souvent observé posé sur des petites îles ou des rochers côtiers.
Cette espèce est strictement marine et fréquente les eaux froides du courant de Benguela.
Il se reproduit en colonies sur les îlots, les amas de rochers et les affleurements rocheux, et utilise parfois des constructions humaines.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO  
Le Cormoran des bancs est souvent silencieux, mais au nid, l'adulte émet un cri d'alarme plaintif et rauque « rroaaauw ».
Le mâle qui atterrit dans la colonie émet un  « whieeee » sonore accompagné de claquements bruyants produits par les palmes sur les rochers.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Cormoran des bancs se nourrit de poissons, de crustacés, de céphalopodes et de mollusques. Mais il consomme principalement la Langouste du Cap qu’il trouve dans les lits de varech. Il capture également diverses autres espèces de crustacés.
Les poissons comprennent le Gobie barbu (Sufflogobius bibarbatus) qui se trouve à des profondeurs de 30 à 40 mètres dans le nord de l'aire de répartition en Namibie. Cette espèce est en général éloignée de la zone de varech.

Le Cormoran des bancs se nourrit principalement sur le fond marin, et particulièrement dans les lits de varech, entre 5 et 15 mètres de profondeur. Là, il peut également trouver des Clinidés et des Blenniidés.
Il se nourrit généralement seul ou en petits groupes.

Le Cormoran des bancs peut se reproduire toute l'année en Afrique du Sud, sauf en avril, août et novembre. Il se reproduit en colonies. La période de reproduction est irrégulière mais étroitement liée à la disponibilité de la nourriture. Ces oiseaux sont monogames.
Le nid est construit près de la mer sur des îles, des rochers, des murs dans les ports et d'autres endroits similaires.
Le mâle effectue des parades nuptiales en bougeant sa tête d’avant en arrière à plusieurs reprises.

Le Cormoran des bancs adulte est sédentaire et demeure habituellement à moins de 10 kilomètres des sites de reproduction. Les juvéniles ont tendance à se disperser sur des distances beaucoup plus longues après l'envol.
Cependant, des oiseaux bagués indiquent que les jeunes se dispersent jusqu'à 450 kilomètres et les adultes jusqu'à 150 kilomètres des colonies.

Le vol est puissant et les battements d'ailes sont réguliers, entrecoupés de glissés occasionnels.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction est concentrée de mai à octobre dans le sud de l'aire de répartition, et entre novembre et avril dans le centre de la Namibie, dans le nord de l'aire de répartition. Mais le Cormoran des bancs peut se reproduire toute l'année.
Les colonies comprennent généralement moins de 100 couples (20-100). Elles sont établies près de la mer sur des îles, des rochers, des murs dans des ports, des jetées et des plates-formes de guano.
Le nid est fait d'algues, de rameaux de bois et de plumes, cimentés avec des excréments. Il est régulièrement réutilisé et peut devenir très volumineux.
Le Cormoran des bancs peut produire 1 à 3 couvées en une saison, mais il n'élève habituellement qu'une seule couvée.

La femelle dépose 1 à 3 œufs, généralement 2 œufs blanc crayeux. Les deux adultes incubent pendant 28-30 jours. Les poussins sont nus à l'éclosion, mais un duvet noir cendré apparaît très vite, avec un peu de blanc sur la tête. Les jeunes commencent à explorer les environs du nid à l’âge de 50 jours et prennent leur envol vers 55-70 jours. Ils sont totalement indépendants trois mois plus tard.