English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Crécerelle renard
Falco alopex

Ordre des Falconiformes – Famille des Falconidés

QUELQUES MESURES :
L : 35-39 cm
Env : 75-88 cm
Poids : 250-300 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Crécerelle renard est peu commun et mal connu. Il a un habitat limité.
C’est un oiseau de proie long et mince.

L’adulte a le plumage de couleur fauve à châtain profond dans l’ensemble, avec des stries noires excepté sur le croupion.
Sur les parties supérieures, la nuque, les ailes et le dos présentent des stries sombres et larges. Les ailes et la queue sont longues. Les rémiges sont noires. La queue est fauve, faiblement barrée d’étroites bandes plus sombres.

Sur les parties inférieures, le corps est fauve strié de noir. La gorge et les couvertures sous-caudales sont unies. Le dessous des ailes, les couvertures et la plus grande partie des rémiges sont fauve clair ou blanchâtres, alors que les extrémités des ailes sont noires, ainsi que le bord de fuite. Les sous-caudales sont semblables aux sus-caudales.

La tête est couleur fauve, finement striée de sombre. Le bec crochu est noir avec la base grise et la cire jaune. Les yeux sont brun clair, entourés d’un cercle oculaire jaune. Les longues pattes nues et les serres robustes sont jaunes.

Les deux sexes sont semblables, avec la femelle légèrement plus grande.
Le juvénile ressemble aux adultes mais son plumage est plus brun. Les couvertures alaires et les scapulaires sont davantage striés et la queue est davantage barrée que chez les adultes. La peau nue de la face est bleu-gris. Les pattes sont jaune verdâtres.

ALIMENTATION :
Le Crécerelle renard se nourrit de grands insectes (sauterelles) et de termites volants, de lézards et de petites proies comme les mammifères ou les oiseaux qu’il capture depuis un perchoir.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Crécerelle renard a une zone de reproduction limitée et localisée qui le rend vulnérable.
Il est en général peu commun et distribué de façon éparse. Il peut cependant être commun localement au Tchad et au nord du Kenya.
Cette espèce n’est pas menacée actuellement malgré des populations peu nombreuses.

Ang : Fox Kestrel
All : Fuchsfalke
Esp : Cernícalo Zorruno
Ital: Gheppio volpino
Nd: Vosvalk
Russe: Лисья пустельга

Photographe:

Jean Marc Rabby
Des Ailes et des Plumes

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF THE GAMBIA AND SENEGAL by Clive Barlow and Tim Wacher – Helm Field guides – ISBN: 0713675497

BIRDS OF PREY OF AFRICA AND ITS ISLANDS by Alan and Meg Kemp - Struik Publishers - ISBN: 1770073698

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Falconidés

Page rapaces

Sommaire fiches

 

CRIS ET CHANTS :
Le Crécerelle renard est bruyant pendant la saison de reproduction. Il émet des cris stridents et haut-perchés « kree-kree-kree ».  

HABITAT :
Le Crécerelle renard fréquente le semi-désert, les collines rocheuses, les falaises et les affleurements le long des savanes ouvertes. On peut le voir jusqu’à 2200 mètres d’altitude. On le trouve régulièrement autour des collines rocheuses isolées.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Crécerelle renard vit dans un habitat limité, une bande subsaharienne étroite dans le Sahel et le nord-est de l’Afrique, depuis le Mali et vers l’est jusqu’en Ethiopie et au nord-ouest du Kenya.
Il peut se déplacer vers le sud dans les savanes humides de Guinée.
La majorité de la population est sédentaire, mais quelques déplacements ont lieu vers le nord pendant la saison des pluies, et vers le sud pendant la saison sèche.    

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Crécerelle renard se nourrit principalement de grands insectes, lézards, petits mammifères et oiseaux.
Il chasse depuis un perchoir, et passe de longs moments posé sur un arbre ou un rocher, cherchant des proies sur le sol où il les capture.
Il est aussi attiré par les feux de brousse où il traque les sauterelles et les insectes dérangés, ainsi que des termites volants qu’il capture en vol.

VOL :
Les longues ailes larges et la queue graduée laissent supposer que le Crécerelle renard a un vol énergique et qu’il pratique aisément le vol stationnaire, bien que ce dernier ait été rarement observé.
Il est capable de voler longtemps. Il vole avec des battements lents alternés de glissés. Il plane facilement.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction varie localement, entre mars et mai.
Les deux partenaires planent ensemble et lancent des cris près du site du nid.
Le Crécerelle renard nidifie dans des cavités naturelles ou sur des corniches rocheuses sur les façades des falaises. Le site du nid est souvent réutilisé d’année en année. Cette espèce peut nidifier en petites colonies lâches d’environ 20 à 25 couples.
La femelle dépose 2 à 3 œufs et s’occupe seule de l’incubation. Elle est probablement nourrie par le mâle durant cette période.
Pas d’autres informations disponibles actuellement.