English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Elanion à queue blanche
Elanus leucurus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

BIOMETRIE:
L: 38-43 cm
Env: 102-107 cm
Poids: 300-360 gr

LONGEVITE : jusqu’à 6 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
L’élanion à queue blanche adulte a les parties supérieures grises, les épaules noires ainsi que les primaires. Les parties inférieures sont blanches. La queue carrée est courte, blanche et gris pâle. Les ailes sont longues et pointues, gris pâle et blanches en dessous, et on peut voir des taches noires au niveau du coude.
La tête est entièrement blanche. Le bec crochu est noir avec la cire jaune. Les yeux sont rouges avec un cercle oculaire blanc. Les pattes et les serres sont jaunes.
Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile a les parties inférieures blanches ainsi que la tête, striées de fauve, ces stries devenant plus ternes assez rapidement. Les ailes sont foncées et les parties supérieures gris-brun.

Il existe deux sous-espèces :
Elanus leucurus leucurus d’Amérique du Sud
Elanus leucurus majusculus, plus grand, d’Amérique du Nord.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’élanion à queue blanche émet des sifflements tels que « keep-keep-keep » au nid, ainsi que des glapissements. Le cri d’alarme est un double sifflement «  plee-wit, plee-wit ». Quand il attaque d’autres oiseaux, il lance une série de sifflements, bavardages et cris aigus.

HABITAT :
L’élanion  à queue blanche vit dans les zones herbeuses ou cultivées, les savanes, les marais, les zones boisées ouvertes et les terres partiellement éclaircies.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’élanion à queue blanche est résident depuis la côte ouest des Etats-Unis et le Golfe du Mexique, jusqu’en Amérique Centrale et à l’est de l’Amérique du Sud.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’élanion à queue blanche cherche ses proies en planant ou en voltigeant au-dessus du sol. Quand la proie est repérée, il plonge sur elle. Cet oiseau de proie a la même stratégie de chasse que le Crécerelle d’Amérique.
Il régurgite de petites pelotes compactes après ses repas, contenant des poils, des os et des plumes.

Après la saison de reproduction, l’élanion à queue blanche dort dans les arbres, en grands groupes jusqu’à 120 oiseaux. Ils chassent depuis ce dortoir. Cette espèce ne migre pas et peut effectuer des dispersions si les proies se font rares.
Pendant la période de reproduction, la construction du nid fait partie des parades nuptiale et territoriale. Quand le territoire est établi, le mâle vole d’un arbre à l’autre, parfois avec une brindille dans le bec. La femelle peut faire de même.
Un autre rituel nuptial entre les partenaires consiste à transférer de la nourriture du mâle à la femelle en plein vol. La femelle vole sous le mâle et se retourne pour saisir la proie avec les serres, tandis que les deux oiseaux lancent quelques « eegrack ».
Quelques parades commencent aux dortoirs, avec quelques poursuites et plongeons entre deux oiseaux. Ils sont monogames.

Quand les parents nourrissent les jeunes, le mâle chasse et apporte la nourriture à la femelle, en la lui passant en plein vol, comme pendant la parade nuptiale.
L’élanion à queue blanche effectue quelques parades pour défendre son territoire, comprenant des poursuites, des plongeons circulaires au-dessus de l’intrus, des balancements de la queue de haut en bas, des va et vient dans les arbres et les buissons à l’intérieur du territoire, mais parfois, l’action défensive finit en contact physique, avec l’un des opposants tenant l’aile de l’autre dans son bec pour l’empêcher de voler. Les deux oiseaux tombent et se séparent à mi-distance du sol. Certaines descentes atteignent presque le sol.

VOL :
L’élanion à queue blanche est le seul milan Américain capable de voltiger en chassant. Il garde la queue et les pattes pendantes tandis qu’il surveille le sol, cherchant une proie. Il peut planer sur de longues distances, et s’élever à des hauteurs impressionnantes.

NIDIFICATION :
L’élanion à queue blanche niche à la cime des arbres. Mâle et femelle construisent le nid, un petit nid lâche fait de brindilles fines, à environ 6 à 18 mètres de hauteur, sur un arbre isolé. Le même nid est réutilisé année après année. Le mâle apporte des matériaux à la femelle qui les assemble à l’intérieur. Celui-ci est tapissé d’herbes, de tiges et de radicelles.
La femelle dépose 3 à 5 œufs crème ou chamois clair, tachetés de foncé. L’incubation dure environ 25 à 28 jours, assurée par la femelle nourrie par le mâle. Les poussins sont nidicoles et couverts de duvet jaunâtre, devenant gris au bout d’une semaine.
Le mâle chasse et apporte de la nourriture à la femelle. Quand les jeunes sont un peu plus âgés et peuvent être laissés seuls au nid, la femelle chasse aussi. A ce moment-là, les jeunes ont les yeux ouverts et prennent des morceaux de nourriture au bec de la femelle.

A l’âge de 30 à 40 jours, ils sont capables de déchirer eux-mêmes les morceaux des proies, et ils commencent à voler. Il leur faut encore un mois avant de commencer à capturer eux-mêmes leurs propres proies. Une semaine plus tard, le mâle leur montre l’art de la voltige et de la chasse, effectuant des séquences de voltige et de chasse devant les jeunes perchés sur une branche, et ensuite, les jeunes participent, de gré ou de force, à l’apprentissage de ces techniques.
Cette espèce produit une couvée par an, parfois une seconde.

ALIMENTATION :
L’élanion à queue blanche se nourrit principalement de rongeurs (campagnols, souris, petits écureuils d’environ 70 gr), de petits oiseaux, petits serpents, lézards, grenouilles, sauterelles et scarabées.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’élanion à queue blanche est menacé par la persécution humaine, l’usage des pesticides, mais surtout par la perte de son habitat.
Ces rapaces ont été tués par les fermiers qui voulaient protéger leurs jeunes volailles.
Cependant, cette espèce a vu ses nombres augmenter de belle manière en Californie et au Texas, et elle devient commune dans les habitats adaptés.

Ang : White-tailed Kite
All : Weisschwanzaar
Esp : Elanio Maromero
Ital : Nibbio codabianca
Nd : Amerikaanse Grijze Wouw
Sd : Vitstjärtad glada    

Photos de Tom Merigan
Son site: Tom Meriganís Photo Galleries

Photos de Tom Grey
Son site : Tom Grey's Bird Pictures

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

 

Accueil

Page Rapaces

Sommaire fiches