English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fauvette à tête noire
Sylvia atricapilla

Ordre des Passériformes – Famille des Sylviidés

QUELQUES MESURES :
L : 13-14 cm
Env : 20-23 cm
Poids : 16-25 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La fauvette à tête noire est un oiseau de taille moyenne, très commun dans son habitat.

Le mâle adulte a les parties supérieures gris-brun, y compris les ailes et la queue qui sont légèrement plus foncées.
Les parties inférieures sont gris pâle.
La tête est gris clair avec la calotte noire. Le bec fin et droit a le culmen et l’extrémité noirâtres. Les yeux sont brun foncé avec un cercle oculaire gris foncé au-dessus et blanc dessous. Les pattes et les doigts sont gris.

La femelle présente le même type de plumage, mais elle a la calotte brun-roux.
Les parties supérieures sont plutôt vert-olive brunâtre que gris, et les parties inférieures sont gris chamoisé clair.
Le cercle oculaire est brun-roux au-dessus et blanc dessous.

Le juvénile ressemble à la femelle avec les parties supérieures brun chamoisé. La calotte est plus terne et contraste moins avec le reste du corps. Les yeux sont gris foncé.
Le 1er hiver est semblable aux adultes de chaque sexe.

On trouve cinq sous-espèces qui diffèrent en intensité de couleur.

CRIS ET CHANTS : 
La fauvette à tête noire émet des « tak » sonores et secs, qui rappellent le bruit fait par deux cailloux qui s’entrechoquent. Ces sons sont émis en guise de cris de contact. Le cri d’alarme est un « churr ».
Le joli chant est un gazouillis pur, sonore et riche. C’est un gazouillis mélodieux qui monte et descend vers la fin, finissant en fioritures composées de notes claires et flûtées.   
Le mâle peut ajouter des imitations d’autres oiseaux.

HABITAT :
La fauvette à tête noire fréquente principalement les forêts et toutes sortes de zones boisées. On la trouve aussi dans les parcs et les jardins, les vergers, les forêts toujours vertes ou les bois de conifères.
Cette espèce est présente depuis le niveau de la mer jusqu’à 1600 à 2200 mètres d’altitude selon la distribution, mais en général, on la trouve plutôt à environ 500 mètres.
En hiver, elle fréquente les zones buissonneuses où elle peut trouver des baies et des fruits, les jardins urbains et les champs d’oliviers.
La disponibilité des fruits et des baies influence les mouvements saisonniers.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La fauvette à tête noire vit en Eurasie, vers l’est jusqu’à la Sibérie, dans le nord de l’Iran, en Afrique du Nord et dans les îles de l’Atlantique.
Cette espèce hiverne en Méditerranée et en Afrique jusqu’en Tanzanie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :  
La fauvette à tête noire fréquente les mangeoires en hiver où elle peut se montrer très agressive et dominante. L’oiseau gonfle son plumage pour apparaître plus impressionnant.
Cette fauvette se nourrit d’insectes pendant la saison de reproduction, mais en automne et en hiver, elle se nourrit de baies et de fruits, et d’olives dans les régions Méditerranéennes.    

L’oiseau se nourrit à moyenne hauteur et aussi assez haut dans la végétation, glanant sa nourriture sur les feuilles et les rameaux. Il avale les baies et les petits fruits entiers, mais pour les fruits plus gros, il se contente d’en picorer la pulpe. Il lui arrive de voltiger quand il se nourrit. On le voit rarement sur le sol consommer des fruits tombés. C’est un oiseau très actif.

Quand la saison de reproduction commence, le mâle construit plusieurs ébauches de nids avec des herbes sèches et des radicelles entre deux branches, à environ 3 mètres au-dessus du sol. Quand la femelle arrive sur les aires de reproduction, il arrive qu’elle refuse ces nids et qu’elle en construise un nouveau, ou bien, elle complète l’une des ébauches faites par le mâle en tapissant l’intérieur de duvet et de laine.

Pour les oiseaux sédentaires, les parades nuptiales commencent très tôt, avec les mâles qui se disputent et se poursuivent dans les branches basses tout en lançant des notes gutturales. Ils gonflent leurs plumes, les ailes sont baissées et la queue est ouverte et fermée alternativement tandis que le mâle dominant dresse les plumes noires de sa tête et établit son territoire.

Les fauvettes à tête noire qui vivent sur les îles Méditerranéennes et de l’Atlantique sont sédentaires. Les populations du Bassin Méditerranéen et de certaines parties de l’ouest de l’Europe sont partiellement migratrices. Dans les parties au nord et à l’est de la distribution, quelques populations sont des migrateurs longue distances. Ils voyagent en groupes lâches ou en solitaire, et peuvent couvrir des distances allant jusqu’à 200 km par nuit. Leur fidélité aux aires de reproduction est grande et la plupart des oiseaux reviennent sur leur territoire natal.

VOL :
La fauvette à tête noire a un vol ondulant quand elle couvre une certaine distance. Mais d’un arbre à l’autre, son vol est plutôt saccadé.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre la mi-avril et le mois d’août dans la majeure partie de la distribution.
Le nid est situé dans la végétation basse, dans le feuillage dense des arbustes, buissons ou petits arbres. C’est une structure légère commencée par le mâle et ensuite, les deux partenaires le complètent ou en construisent un nouveau. Il est en forme de coupe et fait de brindilles, herbes et radicelles. L’intérieur est tapissé d’herbes fines et de poils. Il est placé entre 80 cm et 2 mètres de hauteur.

La femelle dépose 3 à 5 œufs gris-brun clair intensément tachetés de brun foncé. L’incubation dure environ deux semaines assurée par les deux parents, mais surtout par la femelle. Les poussins sont nidicoles et nourris par les deux adultes. Ils quittent le nid 10 à 15 jours plus tard. Les parents s’en occupent encore pendant deux à trois semaines.
Cette espèce produit habituellement deux couvées par saison.

ALIMENTATION :
La fauvette à tête noire se nourrit d’insectes et de larves pendant la période de reproduction, mais cet oiseau se nourrit surtout de baies et de fruits le reste du temps. 

PROTECTION/ MENACES/ STATUTS :
La fauvette à tête noire est commune dans la majeure partie de sa distribution et s’est adaptée aux zones urbaines et aux faubourgs.
Cette espèce n’est pas spécialement menacée actuellement.

Ang : Blackcap
All : Mönchsgrasmücke
Esp : Curruca Capirotada
Ital : Capinera
Nd: Zwartkop
Russe: Черноголовая славка
Sd: Svarthätta

Photos et texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 11 by Josep del Hoyo, Andrew Elliott and David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 849655306X

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Pájaros de España (JL Beamonte)

British Garden Birds

Avibase (Lepage Denis)

 

Accueil

Page oiseaux de nos jardins

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Plus

de

Photos

SONS PAR

XENO-CANTO

Sylvia atricapilla

heineken

Cris d'alarme au passage d'un rapace

-------------------------

Chant de deux oiseaux

Chant à la mi-journée