English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Géospize vampire
Geospiza septentrionalis

Ordre des Passériformes – Famille des Thraupidés

INTRODUCTION:
Le Géospize vampire était auparavant une sous-espèce du Géospize à bec pointu – Geospiza difficilis, mais il est aujourd’hui devenu une espèce à part entière. Il fait partie des Pinsons de Darwin.
Cette espèce se trouve sur deux îles dans le nord-ouest de l’archipel des Galápagos. Elle diffère de G. difficilis par quelques détails au niveau du plumage, mais surtout par le bec plus long et bien plus pointu. De plus, elle est connue pour son habitude de « boire » le sang des grands oiseaux marins en donnant des coups de bec à la base des plumes. Ce comportement a donné son nom à l’oiseau.
Comme tous les Pinsons de Darwin, le Géospize vampire est surtout menacé par les espèces invasives. Cependant, même si la petite population semble stable pour le moment, elle est considérée comme étant Vulnérable.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Poids : 20 gr

Le Géospize vampire est plus grand que G. difficilis qui mesure 11-12 centimètres de longueur.
Le mâle adulte est noir ou noir grisâtre dans l’ensemble, avec quelques marques claires sur les couvertures sous-caudales. Il a des ailes plus longues.
La femelle adulte a le plumage grisâtre terne strié de brun, mais elle est plus foncée que la femelle G. difficilis. Deux barres couleur cannelle sont visibles sur le dessus de l’aile.
L’immature ressemble à la femelle.

Le critère physique le plus distinctif est le bec. Il est plus long et nettement plus pointu, avec un culmen plus arrondi et une extrémité presque crochue. La couleur varie du noir à l’orangé clair selon les saisons.
Les yeux sont noirâtres et bordés de gris. Les pattes et les doigts sont noirs.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Géospize vampire est endémique des Iles Darwin et Wolf, dans l’extrême nord-ouest des Iles Galápagos.  

HABITAT :  
Le Géospize vampire fréquente les forêts de feuillus avec des zones plus ouvertes couvertes de végétation basse.   

CRIS ET CHANTS :  
Le Géospize vampire de l’Ile Wolf a un chant mélodieux, tandis que celui de l’Ile Darwin a un chant plus bourdonnant. Cependant, des sifflements sont entendus sur les deux îles, mais un cri prolongé et bourdonnant n’est entendu que sur l’Ile Wolf.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :  
Le Géospize vampire se nourrit principalement de graines et d’insectes, mais surtout de graines. Il consomme aussi le nectar et les fleurs du cactus du genre Opuntia (Opuntia echios), au moins sur l’Ile Wolf. Il consomme aussi des œufs d’autres espèces.

Mais la rareté de l’eau douce sur ces îles a conduit ces oiseaux à un comportement très spécial : ils boivent le sang des grands oiseaux marins.
Le bec long et pointu permet à l’oiseau de piquer à la base des plumes en train de pousser. La victime est souvent le Fou masqué – Sula dactylatra.  
L’oiseau commence généralement à l’endroit où une plume commence à pousser. Il lèche alors le sang qui commence à couler. Il boit ce sang en supplément de son régime lorsque graines et insectes sont moins abondants.
Ce comportement pourrait avoir commencé lorsque ces oiseaux picoraient des parasites sur le plumage des oiseaux marins qui appréciaient ce nettoyage.

Le Géospize vampire est grégaire et se nourrit souvent en bandes.
L’espèce est typiquement monogame. Le mâle est territorial et garde le site de nidification et le territoire. Ils se reproduisent au moment des pluies, quand les insectes sont abondants.

Le Géospize vampire est résident et n’effectue que des déplacements courts lorsqu’il se nourrit.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu pendant la saison des pluies.
Le Géospize vampire construit un petit nid surmonté d’un dôme dans un cactus ou un buisson.

La femelle dépose trois œufs. L’incubation dure 12 jours. Les deux parents nourrissent les poussins avec des insectes. Les jeunes quittent le nid environ 14-15 jours après l’éclosion.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Géospize vampire a une distribution restreinte sur deux petites îles des Galápagos. Il est menacé par les espèces invasives comme Philornis downsi, une mouche qui affecte la croissance des poussins.
La population est placée dans la fourchette 250/999 individus matures, et semble stable pour le moment.
Mais actuellement, le Géospize vampire est Vulnérable.

Fr: Géospize vampire
Ang: Vampire Ground Finch
All: Vampirgrundfink
Esp: Pinzón de Darwin chupasangre
Nd: Vampiergrondvink
Sd: vampyrdarwinfink

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 16 by Josep del Hoyo- Andrew Elliot-David Christie – Lynx Edicions – ISBN: 9788496553781

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

The IUCN Red List of Threatened Species

HBW Alive

Proposal for English names for recently split Darwin’s finches

Split the Sharp-beaked Ground-Finch (Geospiza difficilis) and the Large Cactus-Finch (Geospiza conirostris) into multiple species

Beaks, Adaptation, and Vocal Evolution in Darwin's Finches

Galapagos Islands.com - The Vampire Finch

Discovering Galapagos Connect - The Blood Drinking Vampire Finch

Animal Spot - Vampire Finch

EOL Encyclopedia of Life

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Ordre des Passériformes

Les Pinsons de Darwin - Généralités

Sommaire fiches