English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Contact

Mentions légales

Goéland de Heermann
Larus heermanni

Ordre des Charadriiformes – Famille des Laridés

QUELQUES MESURES :
L : 46-53 cm 
Env : 104-115 cm 
Poids : 370-640 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le goéland de Heermann adulte a la tête blanche, striée de sombre en hiver.

Ang : Heermann’s Gull
All : Heermannmöve
Esp : Gaviota Mexicana
Ital : Gabbiano di Heermann
Nd : Heermann-meeuw
Sd : Vithuvad mas   

Photos de Tom Grey
Son site: Tom Grey's Bird Pictures

Photos de Tom Merigan
Son site: Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Volume 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Audubon

BirdLife International (BirdLife International)

 

Accueil

Page Laridés

Sommaire fiches

 

En plumage nuptial, le corps est gris : les parties supérieures sont gris foncé et les parties inférieures sont gris clair, devenant blanchâtre sur le haut de la poitrine et le cou. La queue est noire avec une bande terminale blanche, et on peut voir des bordures blanches sur les ailes.
Le bec rouge est fort avec l’extrémité noire. Les yeux sont noirs bordés d'un cercle oculaire rouge. Les pattes sont noirâtres.

Les deux sexes sont semblables en plumage, mais le mâle est légèrement plus grand que la femelle.

Le premier hiver a le corps brun foncé, sans aucune bande blanche pour contraster.

Le deuxième hiver est plus brun que l’adulte, avec le bec de deux tons et la queue portant une bande couleur chamois.

Les jeunes ont besoin de quatre années pour obtenir leur plumage d’adulte. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le goéland de Heermann est silencieux hors de ses zones de reproduction.  Son cri est un « aow-aow-aow » nasillard. Mais on peut aussi entendre un « knack » et quelques « weee » haut-perchés et nasillards.

HABITAT :
Le goéland de Heermann est un oiseau côtier, fréquentant les plages, les rives rocheuses, les estuaires et les lagunes. Il niche sur des îles arides au large.
Il hiverne en mer ou le long des côtes, mais pas à l’intérieur ou très rarement. 

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le goéland de Heermann se reproduit au large des côtes du Mexique. Les oiseaux non nicheurs peuvent rester le long des côtes de Californie.
Il hiverne le long des côtes californiennes, et vers le nord, jusqu’en Colombie Britannique.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE:
Le goéland de Heermann  harcèle souvent d’autres oiseaux pour leur voler de la nourriture. Le pélican brun est souvent l’une de ses victimes, mais aussi certains mammifères marins.
Pour se nourrir, il saisit des proies à la surface de l’eau, mais il peut aussi plonger pour poursuivre un poisson. Il voltige et trempe parfois dans l’eau sur les vagues, attrapant de petits poissons près de la surface.

Cette espèce est agressive, et harcèle souvent les pélicans bruns en essayant de voler de la nourriture directement dans leur poche gulaire.
Sur les zones de reproduction, les goélands de Heermann suivent les bateaux de pêche, et plus loin au nord, ils se nourrissent aussi d’ordures le long des plages, ainsi que des œufs des goélands argentés.

Le goéland de Heermann niche en colonies sur le sol. Il dort en grands groupes, mais vole plutôt en petits groupes ou en solitaire.

VOL :
Le goéland de Heermann a un vol énergique avec des battements d’ailes fermes et rapides.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le goéland de Heermann niche sur le sol ou entre les rochers et les galets.
Le nid peut-être construit avec des brindilles et des petits cailloux, et tapissé de quelques plumes, mais il peut aussi être fait dans une dépression grattée dans le sol, et tapissée de coquillages et de brindilles, ou carrément sans revêtement intérieur.  

La femelle dépose 2 ou 3 œufs de couleurs variées, parsemés de taches foncées. L’incubation dure environ quatre semaines, assurée par les deux parents. Les poussins sont nourris par les deux adultes. 
Cette espèce produit une seule couvée par an.

 

ALIMENTATION :
Le goéland de Heermann se nourrit principalement de créatures marines. Il consomme aussi les œufs des autres espèces, les ordures et des charognes, mais moins que les autres espèces de goélands.

PROTECTION/ MENACES/ STATUTS :
Le goéland de Heermann est sensible aux dérangements sur les aires de nidification.
L’île de Isla Rasa, au large de la Basse Californie, a été déclarée sanctuaire en 1964.