English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Gorfou doré
Eudyptes chrysolophus

Ordre des Sphénisciformes – Famille des Sphéniscidés

QUELQUES MESURES :
L : 70-71 cm
Poids : 5-6 kg

DESCRIPTION DE L’ANIMAL :
Le gorfou doré doit son nom anglais à sa crête jaune orangé. Le terme « Maccaroni » était utilisé à Londres au 18ème siècle pour désigner des ornements excessifs sur les chapeaux des dandies.
Le mâle adulte a le plumage noir sur les parties supérieures, la tête et la queue.
Les parties inférieures sont blanches.
Sur la tête noire, on peut voir de longues plumes éparses jaune orangé sur le front, mélangées à quelques plumes noires. Ces longues plumes s’étendent de chaque côté de la tête jusque vers la zone auriculaire. Le menton et la gorge sont noirs.
Le bec épais, rouge rosâtre, est formé de couches cornées. Les yeux sont d’un rouge profond. Les pattes courtes et robustes ainsi que les doigts palmés sont roses.
Les deux sexes sont semblables en plumage, mais le mâle est légèrement plus grand que la femelle.
Le juvénile a le menton et la gorge gris au lieu de noirs, et la crête est plus courte.
Le poussin est couvert de duvet gris foncé et n’a pas la crête jaune orangé. Ses yeux sont gris et son bec est noir brunâtre.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le gorfou doré a plusieurs sortes de prédateurs, terrestres et marins, tels que les goélands, les labbes et les pétrels qui prennent les œufs et les poussins, et les léopards de mer, les otaries et les orques qui tuent les adultes en mer.
Les populations sont très importantes et cette espèce n’est pas en danger actuellement. Cependant, la pêche commerciale, le réchauffement des océans et la pollution chimique représentent des menaces importantes pour cette espèce.

Ang: Macaroni Penguin
All : Goldschopfpinguin
Esp : Pingüino Macarrones
Ital : Eudipte ciuffodorato
Nd : Macaronipinguïn
Russe : Золотоволосый пингвин
Port :  Pinguim-de-testa-amarela   

Photos de Tom Merigan
Son site : Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Welcome to the wonderful world of penguins (Dr. Lloyd Davis)

PENGUINS AROUND THE WORLD (Tammy Payton)

Penguins of the world (Mike Bingham)

 

Accueil

Page Famille Sphéniscidés

Sommaire fiches

 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le gorfou doré, comme les autres membres de la famille des Sphéniscidés, émet trois cris principaux : le cri de contact, les cris pendant les parades utilisés entre les partenaires au sein de la colonie, et le cri d’alarme en cas de menace.

HABITAT :
Le gorfou doré vit dans un habitat marin. Les colonies de reproduction se trouvent sur les pentes escarpées ou sur un sol plat. Cette espèce est souvent vue sur les rochers et les falaises au-dessus des océans.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le gorfou doré se trouve dans les régions subantarctiques, dans le sud de l’Atlantique et dans le sud de l’Océan Indien, et sur les îles subantarctiques.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le gorfou doré se déplace en sautillant sur le sol, et grimpe facilement depuis le bord de la mer jusqu’à la colonie qui est en général située sur les pentes rocheuses. Ces colonies peuvent être très grandes, avec plusieurs milliers de gorfous, plutôt des couples nicheurs. 
Cette espèce se nourrit le long du front polaire, et peut souvent parcourir jusqu’à 400 km pour atteindre les zones de nourrissage. Le gorfou doré se nourrit surtout de crustacés, mais aussi de quelques poissons et de céphalopodes quand il nourrit son poussin. Il chasse en plongeant et en poursuivant sa proie. Pendant la journée, il plonge jusqu’à 20 à 80 mètres de profondeur, alors que la nuit, il ne descend pas en dessous de 20 mètres. Il est capable de rester sous l’eau entre deux et trois minutes.
Quand il nage, il utilise les doigts palmés pour se diriger, alors que la queue sert plutôt de gouvernail. Il a une excellente vision dans l’eau. 

Les gorfous dorés utilisent des comportements rituels pour communiquer. Ils font onduler leurs nageoires et leur tête, font des courbettes, bougent et font leur toilette tout en criant.
Les parades nuptiales voient le mâle gonfler sa poitrine de façon répétitive, avec la tête tendue vers le haut et les nageoires ouvertes vers l’extérieur, tandis qu’il lance des sortes de  braiments durs. 
Le gorfou doré est sociable et grégaire, et nidifie en grandes colonies où les parades territoriales et nuptiales sont très développées.

VOL - DEPLACEMENTS :
Le gorfou doré ne vole pas, mais il nage très bien ! Sur le sol, il se déplace en sautillant grâce à ses courtes pattes robustes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le gorfou doré arrive à la colonie entre septembre et novembre. Les œufs sont pondus entre octobre et décembre.
Le nid est une dépression peu profonde dans la boue ou les graviers, placé à l’ombre de la végétation, et abrité par des rochers et des touffes d’herbes.
La femelle dépose deux œufs. Le premier est gris et blanc, et petit. Habituellement il est rejeté du nid dès que le second est pondu. Ce dernier est plus gros, gris noirâtre, brun et blanc.
L’incubation est partagée entre les deux parents et dure environ 35 à 40 jours. Les parents prennent des tours et incubent pendant 7 à 12 jours chacun.

Le mâle s’occupe du poussin pendant les trois premières semaines, habituellement entre 23 et 27 jours, tandis que la femelle apporte de la nourriture. Le poussin est couvert de duvet et à ce moment-là, il rejoint un groupe de poussins, une « crèche », où ils se procurent réciproquement chaleur et protection. 
Le poussin est encore nourri par ses parents tous les un ou deux jours, jusqu’à ce qu’il devienne indépendant, environ à l’âge de deux mois, en février-mars.
Le gorfou doré abandonne la colonie en avril ou mai.

ALIMENTATION :
Le gorfou doré se nourrit surtout de krill, et aussi de calmars (5 %).  Il consomme aussi un peu de poisson et des crustacés.

Autres

images