English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Grèbe de Taczanowski
Ang: Junin Grebe - Junin Flightless Grebe - Puna Grebe
All: Punataucher
Esp: Zampullín del Junín
Ita: Svasso del Junin
Nd: Punafuut
Sd: juníndopping

Photographes:

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC & Flickr gallery 1 & Flickr gallery 2

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

BIRDS OF PERU by Thomas S. Schulenberg, Douglas F. Stotz, Daniel F. Lane, John P. O’Neill, Theodore A. Parker III – Princeton University Press 2007– ISBN: 978-0-691-13023-1

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

EDGE - Junin Grebe

Avian Report - The Ancient Lake Junín and its Endemic Grebe

Neotropical bird club - The extinction of the Junín Flightless Grebe?

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Peru Aves - Peru Birds

Neotropical Birds – Cornell Lab of Ornithology

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Grèbe de Taczanowski
Podiceps taczanowskii

Ordre des Podicipédiformes – Famille des Podicipédidés

INTRODUCTION :
Le Grèbe de Taczanowski est endémique du Lac Junín dans le centre du Pérou. Il dort et se reproduit sur les rives du lac dans les roselières qui l’entourent. C’est un excellent plongeur qui se nourrit de petits poissons et d’invertébrés. Il est sédentaire dans sa distribution très restreinte, et il ne vole pas.
Le Grèbe de Taczanowski est en Danger Critique d’Extinction et confiné à ce lac. La population a subi des déclins considérables au 20ème siècle, et seulement 217 individus ont pu être recensés en 2007.
Les noms scientifiques et français de cette espèce rendent hommage au zoologue Polonais Wladyslaw Taczanowski.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :  
Longueur : 33-38 cm

Le Grèbe de Taczanowski en plumage nuptial est gris ardoisé, avec le bas de la face, la gorge, le cou et la poitrine blancs. Le reste des parties inférieures est blanchâtre, avec les côtés du corps et les flancs gris ardoisé. En dessous des ailes, les couvertures sont blanches, tandis que sur le dessus, les rémiges secondaires sont plutôt blanches.

Sur la tête, la zone qui s’étend du sommet de la  tête jusqu’en dessous de l’œil est gris foncé ou noirâtre. Nous remarquons quelques plumes plus longues sur les couvertures auriculaires, mélangées à quelques plumes très fines de couleur gris argent, l’ensemble formant une touffe qui pend vers l’arrière jusqu’à la partie la plus haute des côtés du cou. La nuque est gris foncé ou noirâtre, et cette couleur s’étend depuis le haut du milieu de la face postérieure du cou jusqu’au reste de l’arrière du cou où elle s’élargit.

Le bec est gris, avec parfois la mandibule supérieure plus foncée et l’extrémité plus claire. Les yeux sont rouge vif, entourés d’un cercle oculaire interne plus clair et jaunâtre. Les pattes et les doigts lobés sont gris verdâtre pâle, ou quelquefois légèrement jaune orangé.

Le Grèbe de Taczanowski en plumage non-nuptial est légèrement plus clair. Les longues plumes sont absentes sur les couvertures auriculaires.

Mâle et femelle ont le même plumage, mais le mâle est généralement plus grand que la femelle.
Le juvénile ressemble à l’adulte non-nuptial, parfois avec une teinte brunâtre.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :   
Le Grèbe de Taczanowski  est confiné au lac Junín dans les hauteurs du centre-ouest du Pérou. Ce lac a une surface d’environ 140 km², avec une profondeur de 5 à 10 mètres. Il se trouve à 4080 mètres d’altitude.

HABITAT :  
Le Grèbe de Taczanowski passe son temps à se nourrir dans les eaux libres du lac. En revanche, il vient sur la rive pour se reproduire, car ce lac est entouré de vastes roselières marécageuses où il peut construire son nid.

Lake Junín

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Grèbe de Taczanowski émet des sifflements mélodieux « doo’ith » ou « wit », mais un « trrr » court peut être entendu lorsque l’oiseau devient menaçant.
Afin d’attirer une partenaire, il émet un « phooee-th » plus long et un « dzi-dzee » sonore également entendu pendant les parades. Un long « phuuuee » sert d’avertissement du territoire.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :   
Le Grèbe de Taczanowski se nourrit principalement de petits poissons du genre Orestias. Ces poissons constituent environ 90% de son régime. Mais il consomme aussi des punaises aquatiques et des Diptères de la famille des Chironomidés, quelques amphipodes et des larves et chrysalides d’Ephydridés.
Cependant, ces invertébrés sont consommés lorsque les petits poissons sont moins disponibles en janvier, lors de la repousse des roseaux.   
Le Grèbe de Taczanowski se nourrit dans les eaux libres du lac, souvent en groupes dont les membres plongent les uns après les autres afin de poursuivre leurs proies sous l’eau.

Quelques parades nuptiales peuvent être observées au début de la saison de reproduction. Deux grèbes se font face, poitrine contre poitrine, tout en tournant leurs têtes rapidement d’un côté à l’autre. Cette parade est généralement accompagnée de cris.
Cette espèce nidifie dans les roselières sur les rives du Lac Junín.   

Le Grèbe de Taczanowski est sédentaire.
Il ne vole pas car il est incapable de s’envoler ou de maintenir un vol. Mais il court vite sur la surface de l’eau en effectuant des battements rapides avec ses petites ailes, et peut parcourir une grande distance de cette façon.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu pendant les pluies, depuis fin novembre jusqu’en mars, avec un maximum en décembre et janvier.
Le Grèbe de Taczanowski nidifie en petites colonies d’environ 20 couples, avec les nids espacés de 2 à 4 mètres. Il construit une plateforme dans la roselière, au milieu des grands scirpes (Scirpus totora) sur les rives du Lac Junín. Le nid est généralement attaché aux roseaux.
La couvée contient habituellement deux œufs. La durée de l’incubation et de la période au nid est inconnue. Les poussins ont du duvet gris avec des rayures claires, tandis que le dessous est blanchâtre.
Le succès de la reproduction dépend du niveau des eaux, et lorsque le lac est particulièrement bas, il n’y a pratiquement pas de jeunes grèbes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :      
Le Grèbe de Taczanowski est confiné au Lac Junín. Il est affecté par la pollution de l’eau engendrée par les activités minières, les fluctuations du niveau des eaux, aussi bien naturelles que provoquées par les humains, entrainant l’assèchement des aires de nourrissage et de nidification et donc une reproduction très faible. D’autre part, les conditions climatiques liées à El Niño contribuent aux fluctuations de la population, et les conditions de froid extrêmes causent la mort de nombreux individus.  

Les études de 2001, 2002 et 2007 donnent une estimation de 217/304 individus, et la population a donc été placée dans l’intervalle 50/249 individus matures, avec un déclin continuel.

Le Grèbe de Taczanowski est actuellement en Danger Critique d’Extinction, bien que le Lac Junín ait été déclaré réserve nationale  avec la réglementation de la chasse et de la pêche, mais la gestion du niveau des eaux n’est pas suffisamment contrôlée.