English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Black-necked Crane
All : Schwarzhalskranich
Esp: Grulla Cuellinegra
Ital : Gru collonero
Nd: Zwarthalskraanvogel
Sd: Svarthalsad trana

Photographes:

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC et Flickr gallery

Tom Merigan
Tom Merigan’s Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:     

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

ARKive (Christopher Parsons)

International Crane Foundation

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Famille des Gruidés

Sommaire fiches

 

Le juvénile a le plumage davantage jaune grisâtre. Le cou est noir et blanc alors que la tête est chamoisée. Il aura le plumage complet de l’adulte au bout d’un an.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Grue à cou noir se reproduit dans le nord-ouest de l’Inde, à travers le Tibet jusqu’à l’ouest et au centre de la Chine.
Elle hiverne depuis le sud du Tibet, Qinghai Plateau, Bhutan et nord-ouest Arunachal Pradesh dans le nord-est de l’Inde, et vers l’est jusqu’au sud et au centre de la Chine.  

HABITAT :
La Grue à cou noir se trouve en altitude en été, entre 2950 et 4900 mètres sur le plateau du Tibet. Là, elle se reproduit dans  les zones humides et herbeuses, les pâturages et les prairies, les marécages, les bordures des cours d’eau et des lacs. Elle s’approche même des installations humaines.
En hiver, elle gagne des zones plus basses, en dessous de 1375 mètres, dans la campagne ouverte et les champs cultivés, et fréquente aussi les rizières.

La Grue à cou noir effectue des déplacements altitudinaux après la reproduction entre les zones de nidification à haute altitude, et les aires d’hivernage plus bas où elles restent depuis mi-octobre/début décembre jusqu’à mars/mi-avril.

La Grue à cou noir vole très bien. Elle prend son envol en courant face au vent et pour gagner de la vitesse avant de s’élever dans les airs sur une poussée de ses grandes ailes. Elle a une silhouette élégante en vol avec le cou tendu vers l’avant et les longues pattes étirées à l’arrière. Elle se pose normalement en position debout.   

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu au printemps, avec la ponte entre début mai et mi-juin.
La Grue à cou noir nidifie en altitude dans les zones humides avec de l’eau douce peu profonde. Le nid est construit sur une petite ile herbeuse ou dans l’eau. Il est fait avec de la végétation aquatique, des laîches, des herbes, et de la boue.

La femelle dépose deux œufs. Les deux adultes partagent l’incubation pendant 30-33 jours. Le site du nid est vigoureusement défendu par le mâle. Les poussins sont couverts de duvet brun. Ils sont emplumés et peuvent voler trois mois après la naissance.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :   
La Grue à cou noir est menacée par la dégradation et la perte de son habitat sur les aires d’hivernage. Le drainage des zones humides, la construction de réservoirs et l’augmentation du bétail qui rase la végétation sont les menaces les plus importantes qui pèsent sur cette espèce.
Au Tibet, les changements dans les pratiques agricoles réduisent les ressources alimentaires de l’hiver. En dépit d’une protection légale complète, y compris par les traditions religieuses, cette grue est encore menacée par la chasse.     
Des mesures de conservation  et de protection de l’habitat sont en cours, concernant les sites d’hivernage les plus fréquentés.
Actuellement, la Grue à cou noir est classée comme VULNERABLE à cause de ses petites populations et de sa distribution restreinte.

Grue à cou noir
Grus nigricollis

Ordre des Gruiformes – Famille des Gruidés

INTRODUCTION :
La Grue à cou noir est le seul membre de la famille des Gruidés à vivre à haute altitude entre 3000 et 4900 mètres. Elle descend cependant vers des zones plus basses en hiver.
Cette espèce est considérée comme étant Vulnérable à cause de ses populations peu importantes et de sa distribution restreinte.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
L : 135-139 cm
Env : 180-200 cm
Poids : 5000-7000 gr

L’adulte a le plumage blanc grisâtre avec les primaires et les secondaires noires, ainsi que les plumes sus-caudales.
Le cou est noir, donnant son nom à cette espèce. Sur la tête noire, on peut voir une petite tache blanche post-oculaire. La peau nue de la calotte est rouge.
Le long bec est jaunâtre terne. Les yeux sont jaunes. Les longues pattes et les doigts sont gris foncé.
Les deux sexes sont identiques.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Grue à cou noir lance des cris haut-perchés et pénétrants. Ces cris sont semblables à ceux des autres espèces de grues.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE : 
La Grue à cou noir se nourrit de matières végétales et de nourriture animale. Comme les autres Gruidés, elle se nourrit de racines et de tubercules, mais aussi de grands insectes, escargots, crevettes, poisson, grenouilles, lézards et petits rongeurs, surtout des campagnols. Elle se nourrit dans les zones humides, les cours d’eau et les pâturages.
Sur les aires d’hivernage, elle consomme du grain provenant des récoltes agricoles, des tubercules, des vers de terre, des insectes et des escargots. Elle cherche sa nourriture dans les pâturages et les zones cultivées.

Pendant la période de reproduction, la Grue à cou noir se trouve dans les zones humides d’altitude. Comme chez toutes les autres grues, les parades nuptiales sont bruyantes et spectaculaires. Les couples crient à l’unisson avec le bec tendu vers le ciel. Les parades sont habituellement initiées par la femelle, mais ensuite, toutes les autres grues se mettent à danser, à faire des courbettes, à sauter et à courir. Ces parades sont également utilisées dans les comportements sociaux pour apaiser les tensions et renforcer les liens du couple.