English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Guêpier d’Europe
Merops apiaster

Ordre des Coraciiformes – Famille des Méropidés

QUELQUES MESURES : 
L : 28 cm + filets: M : 2,5cm – F : 1,8 cm
Poids : 44-78 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Guêpier d’Europe est un bel oiseau élégant, semblable à un arc-en-ciel quand il est en vol. Visiteur d’été dans le sud de l’Europe, ce joli guêpier est un régal pour les yeux !

Ang : European Bee-eater
All : Bienenfresser
Esp : Abejaruco Europeo
Ital: Gruccione europeo
Nd: Bijeneter
Russe: Золотистая щурка
Sd: Biätare
Port : Abelharuco-comum

Photographes:

José Luís Beamonte
Pájaros de España

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 6 by  Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions, 2001 - ISBN: 848733430X

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

BIRDS OF THE GAMBIA AND SENEGAL by Clive Barlow and Tim Wacher – Helm Field guides – ISBN: 0713675497

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Le mâle adulte en plumage nuptial a la calotte et le manteau châtain vif. Les scapulaires et le croupion sont jaunâtre pâle. La queue et les filets sont verts, tout comme les couvertures sus-caudales.
Sur le dessus des ailes, les primaires, les premières couvertures et les tertiaires sont vert à bleu-verdâtre. Le reste des ailes est châtain. Le bord de fuite est sombre.

Sur les parties inférieures, la gorge est jaune, bordée d’une collerette noire. Le reste des parties inférieures est bleu-verdâtre. Le dessus des ailes et de la queue est blanc grisâtre.

Sur la tête, la base supérieure du bec est blanche et le front est bleu-verdâtre. La calotte est châtain foncé. Les lores sont noirs, s’étendant à travers l’œil jusqu’aux couvertures auriculaires en une bande noire légèrement bordée de bleu-verdâtre en dessous.
Le bec noir, robuste et pointu est légèrement courbé vers le bas. Les yeux sont rouges. Les pattes courtes et les doigts sont gris-brun.

Le mâle en automne est plus vert. La calotte, la collerette et les scapulaires sont teintés de vert, alors que le manteau, le dos et le croupion sont verts.
Le mâle en hiver est plus terne qu’en plumage nuptial.

La femelle a les scapulaires et le bas du dos plus verts, moins jaunes que le mâle. Les ailes sont plus ternes et les parties inférieures plus pâles. Les filets sont plus courts que chez le mâle.
Le juvénile est plus clair que les adultes et ses yeux sont bruns. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Guêpier d’Europe est une espèce vocale, souvent bruyante quand elle se nourrit ou pendant les migrations.
Au site du nid, les sons émis sont plus doux.
Le cri de contact est agréable. C’est un trille qui porte loin « prruip » ou « pruuk ».
Une oreille attentive peut décerner des inflexions très subtiles dans certains cris qui sont pourtant de structure simple.

HABITAT :
Le Guêpier d’Europe  fréquente les vallées fluviales, les pâturages, les zones cultivées avec quelques arbres, les prairies et les plaines, les abords des collines ensoleillées, les rives broussailleuses des fleuves dans les semi-déserts, et aussi les plantations de chêne-liège et d’oliviers, les rizières et les champs de céréales.
En Afrique, sur les zones d’hivernage, il fréquente les savanes, les rives des lacs et les zones cultivées.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Guêpier d’Europe se reproduit dans le sud de l’Europe, en Afrique du Nord et du Sud et à l’ouest de l’Asie.
Cette espèce est très migratrice et hiverne en Afrique Tropicale, en Inde et au Sri Lanka.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Guêpier d’Europe se nourrit en priorité d’Hyménoptères tels qu’abeilles, guêpes et frelons, et autres insectes similaires. Il les capture en vol, depuis un perchoir exposé d’où il s’élance à leur poursuite. Avant d’avaler sa proie, il la frappe sur une surface dure pour enlever le dard. Un seul guêpier peut consommer jusqu’à 250 abeilles par jour.

Mais il capture aussi d’autres insectes tels que libellules, cigales, papillons et termites. La proie est capturée après une courte poursuite en vol ou depuis un arbre, un fil électrique ou une clôture. Elle est ensuite transportée au perchoir pour la tuer et l’avaler.
Le Guêpier d’Europe rejette fréquemment des pelotes contenant les parties indigestes des insectes.

Comme cet oiseau nidifie dans des terriers, il a besoin de prendre des bains dans l’eau et dans la poussière afin de se débarrasser des parasites qui infestent sa peau. 

Au début de la saison de reproduction, le Guêpier d’Europe effectue quelques parades qui mettent en valeur les couleurs vives de son plumage. Les couples se forment sur les zones d’hivernage en Afrique.
Les parades vocales sont importantes. L’oiseau gonfle les plumes de la calotte et du cou, déploie sa queue vibrante et relève les ailes tandis qu’il chante. 
Il fait aussi des offrandes de nourriture à la femelle, très vite après leur arrivée sur les aires de reproduction. Les accouplements suivent en général ce comportement, mais souvent après plusieurs offrandes.

Les parades aériennes ressemblent au vol d’un papillon, avec des glissés ailes bien relevées suivis de battements peu profonds tandis que le mâle chante fortement.
Différentes postures sont adoptées par les deux partenaires posés face à face. Les ailes sont relevées, les plumes de la calotte sont dressées en pointe, le corps se balance de haut en bas, tout ceci en guise de prélude à l’accouplement.

VOL :
Le Guêpier d’Europe a un vol agile. Ses longues ailes assez larges et pointues lui permettent de couvrir de longues distances en migration, jusqu’à 500 km en une seule journée.
L’oiseau fait preuve d’une grande mobilité quand il chasse, s’élance depuis un perchoir, ou poursuit un insecte en vol continu haut dans le ciel. Habituellement, il effectue des battements gracieux alternés avec des accélérations soudaines avec les ailes bien tendues. 

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction varie selon la distribution géographique.
Le Guêpier d’Europe nidifie habituellement en colonies lâches, mais aussi parfois en solitaire.
Très vite après leur arrivée sur les aires de reproduction, le couple et quelques aides creusent le terrier sur le site de naissance du mâle. Le nid est situé dans un endroit sablonneux plat ou en pente, mais souvent dans des parois terreuses.

Les guêpiers enlèvent entre 7 et 12 kg de terre du tunnel, et la construction peut durer entre 10 et 20 jours. Le terrier mesure de 70 à 150 cm de long. Il est de section ovale, de 7 x 9 cm. Il peut être droit ou légèrement courbe, souvent horizontal mais parfois incliné selon le site.

La femelle dépose 4 à 10 œufs à un ou deux jours d’intervalle. L’incubation dure 20 jours, parfois davantage dans le Paléarctique, mais seulement 13 jours en Afrique du Sud. Les deux sexes prennent des tours pour couver, de 10 à 60 minutes dans le Paléarctique, et de 2 à 3 heures en Afrique du Sud.   
Les poussins naissent nus et aveugles sur une période de 2 à 6 jours. Les plumes poussent un peu plus tard et en même temps, le poussin voit et bouge, et devient agressif.

Les jeunes sont nourris par les adultes et quelques aides. Ils atteignent le poids des adultes à l’âge de 15-17 jours pour 55 grammes, et à 20-25 jours, ils pèsent 60 à 70 grammes. Les parents les nourrissent pendant encore trois semaines après l’envol qui a lieu environ un mois après la naissance.
Une seconde couvée peut être mise en route si la première est perdue, et un second terrier sera rapidement creusé pour cette nouvelle couvée.

ALIMENTATION :  
Le Guêpier d’Europe se nourrit principalement d’insectes tels qu’Hyménoptères, Diptères et Odonates, mais aussi de termites, papillons et sauterelles.
Il chasse en volant, ou en s’élançant depuis un perchoir exposé. Les abeilles, guêpes et frelons ainsi que les espèces similaires sont tuées et le dard est enlevé avant de les avaler.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Guêpier d’Europe est commun localement et largement répandu dans la majorité de sa distribution. Cependant, cette espèce est menacée par la chasse en tant que parasite ou pour la consommation, par l’usage des pesticides qui réduit les populations d’insectes, par la canalisation des cours d’eau qui supprime les rives sableuses et donc les sites de nidification, et par les développements et les dérangements humains. 
Mais l’espèce n’est pas menacée pour le moment.

Autres

images