English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Guêpier écarlate (M. nubicus)
Ang : Northern Carmine Bee-eater
All: Scharlachspint
Esp: Abejaruco Carmín
Ital: Gruccione carminio
Nd: Karmijnrode Bijeneter
Sd: Nordlig Karminbiätare

Guêpier carmin (M. nubicoides)
Ang : Southern Carmine Bee-eater
All : Karminspint
Esp: Abejaruco Carmesí del Sur
Ital: Gruccione carminio dalla gola rossa
Nd: Zuiidelijke Karmijnrode Bijeneter
Sd: Sydlig karminbiätare

Photographes:

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Yves Thonnerieux
NATUR’AILES

Callie de Wet
Flickr Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 6 by  Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions, 2001 - ISBN: 848733430X

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

ROBERTS BIRDS OF SOUTH AFRICA by G. R. Mc Lachlan and R.  Liversidge – The Trustees of the John Voelcker Bird Book Fuund – ISBN: 0620031182

BIRDS OF THE GAMBIA AND SENEGAL by Clive Barlow and Tim Wacher – Helm Field guides – ISBN: 0713675497

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

CREAGUS@Monterey Bay (Don Roberson)

Honolulu Zoo

SAN DIEGO ZOO - Birds

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Guêpier écarlate – Merops nubicus
Guêpier carmin – Merops nubicoides
  
Ordre des Coraciiformes – Famille des Méropidés

INTRODUCTION :
Ces deux espèces africaines sont à présent élevées au rang d’espèce à part entière.
Le Guêpier écarlate (M. nubicus) vit depuis le Sénégal, vers l’est jusqu’en Erythrée et vers le sud jusqu’au nord du Kenya.
Le Guêpier carmin (M. nubicoides) se trouve au sud de l’Angola, à l’extrême nord-est de la Namibie et au sud de la Zambie, vers l’est jusqu’au sud du Malawi et au centre du Mozambique.

Les deux espèces migrent différemment. 
Le Guêpier écarlate (M. nubicus) passe l’hiver austral plus loin au sud dans le Tropique nord et dans l’est de la Tanzanie. 
Le Guêpier carmin (M. nubicoides) se déplace vers le nord jusqu’au Burundi et vers le sud jusqu’au nord du Natal. C’est plutôt un migrateur local. 

Ces deux guêpiers sont très semblables en apparence, avec juste quelques différences insignifiantes. Ils ont des voix identiques et leurs divers comportements sont similaires.
Les deux espèces sont ici décrites et représentées.

QUELQUES MESURES :    
Guêpier écarlate (M. nubicus) : L : 24-27 cm + 9,5 cm avec les filaments. Poids : 44 à 60 gr  
Guêpier carmin (M. nubicoides) : L : 24-27 cm + 12 cm avec les filaments. Poids : 10-15% de + que le précédent.

Guêpier écarlate
Guêpier carmin

DESCRIPTION DES OISEAUX :
Les deux guêpiers ont des ailes longues. Le plumage du corps est semblable et diffère uniquement par les couleurs et les dessins de la tête.
Les parties supérieures et l’abdomen sont rouge carmin. Le croupion et les couvertures sous-caudales sont bleus ou vert-olive. La couleur bleue varie selon la lumière et l’exposition.
Sur le dessus des ailes, la partie visible des rémiges tertiaires est bleu-vert, et les primaires les plus longues présentent une tache subterminale bleue sur les vexilles externes. La ligne de fuite est noire. Le dessous de l’aile présente des couvertures couleur cannelle chamoisée.
La queue est rouge carmin avec les rectrices centrales plus longues que les autres appelées « filaments ».

Sur la tête, le Guêpier écarlate (M. nubicus) a le front, la calotte, le menton et les joues bleu verdâtre, et la gorge est plus foncée, plutôt vert-olive sombre. Ces couleurs peuvent apparaître bleu, noirâtre ou bleu verdâtre selon la luminosité.
On peut voir une masque noir bien défini depuis les lores, en passant sur l’œil et devenant un peu plus large en arrière de l’œil et sur les couvertures auriculaires.
Le bec fort est noir. Les yeux sont rouges. Les pattes et les doigts sont gris.
Les deux sexes sont semblables, mais la femelle a les filaments de la queue plus courts.
Le juvénile est plus terne, avec la calotte et le front bleu terne, la nuque et le haut du manteau bruns, et le bas d’une couleur plus rousse. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont bleu grisâtre. La queue est rouge carmin terne avec des liserés bleuâtres. Il n’a pas les longs filaments mais le masque noir est présent.

Guêpier écarlate

Sur la tête, le Guêpier carmin (M. nubicoides) a les mêmes dessins excepté la gorge qui est rouge carmin un peu rosé. Les yeux sont brun foncé ou noirs. Cette espèce a des filaments plus longs. Elle est également plus grande et plus lourde que M. nubicus.                
Les deux sexes sont semblables, la femelle avec des filaments plus courts que ceux du mâle.

Guêpier carmin

Le juvénile n’a pas les fameux filaments des adultes et il est plus terne. Le menton et la gorge sont rose pâle, ou plus rarement bleu clair. Le masque est d’un noir un peu terne.  

Guêpier carmin

Juvénile

CRIS ET CHANTS :
Les deux guêpiers émettent des « terk-terk » sonores et profonds. On peut aussi entendre un cri bref en vol « klunk » ou « tunk », ou aussi « chip-chip-chip ». Les groupes produisent des bavardages rauques « tirriktirrik-tirrik » et des cris d’alarme sonores « rik-rik-rik-rak, rak-rik-rak-rik ».   

HABITAT :
Le Guêpier écarlate (M. nubicus) fréquente les savanes broussailleuses ou boisées, souvent près de l’eau, fleuves et marais, plaines inondées avec des paquets d’arbres, pâturages avec arbres clairsemés, mangroves et plaines herbeuses. Il lui faut des falaises au bord des cours d’eau pour nidifier.
Le Guêpier carmin (M. nubicoides) fréquente les bois, les savanes et les plaines inondées. Il se reproduit dans les falaises et les rives terreuses des fleuves.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Voir plus haut dans « introduction ».

Guêpier écarlate

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Les deux guêpiers se nourrissent principalement de nombreuses espèces d’insectes, mais surtout de sauterelles et criquets.
Ils se nourrissent en volant tranquillement d’un vol direct mais aussi en décrivant des larges cercles, et peuvent également planer comme les faucons. Ils alternent de longues périodes de repos posés dans un arbre avec des séquences de chasse de quelques minutes et à des hauteurs de 50 à 100 mètres.

Guêpier carmin

Juvénile

Ils chassent aussi depuis un perchoir, poursuivant un insecte qui passe avant de revenir au même endroit pour le frapper, l’attendrir et l’étourdir avant de l’avaler.
Il leur arrive aussi de se poser sur des perchoirs « mobiles », mammifères ou grands oiseaux.

Guêpier écarlate

posé sur une

Outarde kori

Ils sont attirés par les feux de brousse où ils poursuivent les insectes qui fuient le feu. Ils peuvent parfois se laisser tomber dans l’eau pour capturer un petit poisson sous la surface, ou même occasionnellement plonger comme un martin-pêcheur.

Guêpier carmin

Juvénile

Ils sont grégaires et chassent souvent en petits groupes. Ils dorment tous ensemble la nuit, en grands nombres, des centaines ou des milliers d’oiseaux.
Pendant la saison de reproduction, ils nidifient en énormes colonies sur les rives des fleuves ou les falaises qui les bordent.
Ils deviennent plus bruyants, et crient en dressant les plumes de la calotte et de la gorge. La queue vibrante est déployée et les ailes sont relevées. Les offrandes de nourriture du mâle à la femelle sont fréquentes.

Guêpier carmin

VOL :
Le Guêpier carmin (M. nubicoides) et Le Guêpier écarlate (M. nubicus) chassent avec un vol direct ou en large cercles, et occasionnellement en pratiquant le vol battu. Il leur arrive de planer comme les faucons et de s’élever dans les courants thermiques.

Guêpier écarlate

REPRODUCTION DES ESPECES :
La ponte a lieu au début de la saison des pluies, entre avril et juin au Nigeria, et en septembre-octobre en Afrique du Sud.  
Les deux espèces se reproduisent en énormes colonies et nidifient dans des terriers. Ils creusent souvent les terriers 3-4 mois avant la ponte, à la fin de la saison des pluies, lorsque le sol est encore meuble et plus facile à creuser.
Ils nidifient dans les falaises dépourvues de végétation le long des fleuves, et parfois aussi au niveau du sol. Le même site est utilisé pendant des dizaines d’années.
Les deux adultes creusent le terrier qui est droit et légèrement incliné. Il a un diamètre d’environ 6 centimètres, et peut mesurer entre 1-2 mètres et, occasionnellement, 3-7 mètres. Il y a une chambre d’incubation ovale au bout, non tapissée de végétaux et dans l’alignement du tunnel.

Guêpier écarlate

La femelle dépose 2-5 œufs blancs à environ 48 heures d’intervalle. L’incubation est partagée entre les deux adultes et dure à peu près trois semaines en captivité. Les jeunes sont nourris par les deux parents et quittent le nid 23 à 30 jours après la naissance.
Le Guêpier carmin (M. nubicoides) peut avoir des « aides » au nid, mais aucune observation de ce comportement n’a été faite pour M. nubicus.

ALIMENTATION :
Les deux espèces se nourrissent de nombreuses espèces d’insectes tels que sauterelles, criquets, abeilles et autres hyménoptères, scarabées aquatiques, abeilles ouvrières, coléoptères, papillons et cigales. Les jeunes sont nourris principalement avec de grands insectes.

Guêpier écarlate

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Les populations des deux espèces sont menacées par les dérangements et les développements humains, l’usage intense des pesticides, les persécutions, la dégradation des fleuves et de leurs rives avec les changements constants du niveau des eaux, et la rareté des proies après des saisons de pluies trop faibles.
Cependant, ces deux guêpiers sont localement communs le long des fleuves à travers leurs aires de reproduction respectives et les deux espèces ne sont pas globalement menacées actuellement. 

Guêpier carmin