English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Guit-guit émeraude
Chlorophanes spiza

Ordre des Passériformes – Famille des Thraupidés

QUELQUES MESURES:
L: 14 cm
Poids: 17 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
Le guit-guit émeraude est un petit oiseau magnifique au plumage brillamment coloré. Mâle et femelle sont très différents.
Le mâle adulte a le plumage émeraude à bleu-vert vif sur tout le corps. Le dessus des ailes et la queue sont plus foncés, avec des liserés noirâtres sur les rémiges et les rectrices.
Les partis inférieures sont semblables, mais le dessous des ailes et les sous-caudales sont noirâtres.
La tête présente un capuchon noir englobant la calotte, les joues et les côtés de la tête, et finissant en pointe sur les côtés du cou. Le menton et la gorge sont bleu-vert vif. On peut voir une teinte jaune-vert entre le plumage noir et le plumage bleu-vert sur la nuque et le menton.
Le bec pointu et acéré est presque droit. Il est jaune vif avec le culmen noir. Les yeux sont rouges. Les pattes et les doigts sont gris foncé.

ALIMENTATION:
Le guit-guit émeraude se nourrit surtout de fruits, mais il boit aussi du nectar de fleurs et capture des invertébrés et des insectes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le guit-guit émeraude est commun et cette espèce n’est pas menacée actuellement.

Ang: Green Honeycreeper
All : Kappennaschvogel
Esp :  Mielero Verde
Ital :  Clorofane verde
Nd : Groene Suikervogel

Photos de Steve Garvie
Son site : RAINBIRDER Photo galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown
Princeton University Press – ISBN 069108372X

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Arthur Grosset's Birds (Arthur Grosset)

SORA Searchable Ornithological Research Archive (Blair O. Wolf)

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

La femelle est très différente avec le plumage général vert-pomme terne, et plus clair sur les parties inférieures. Les rémiges et la queue sont d’un vert plus foncé. Le menton et le bas de l’abdomen sont jaunâtres. Le bec et les pattes sont identiques à ceux du mâle, alors que les yeux sont brun rougeâtre.
Le juvénile ressemble à la femelle mais il a le bec entièrement gris foncé et les yeux bruns.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le guit-guit émeraude émet des « chip » perçants en guise de cris d’alarme, et il peut les répéter plusieurs fois. En vol, il lance un « tssip » aigu. Son chant est un bavardage bourdonnant et doux, intercalé de trilles brefs. 

HABITAT :
Le guit-guit émeraude vit dans les forêts humides et les lisières ainsi que dans  les forêts secondaires, et on peut le voir dans les clairières. Il vit principalement dans la canopée, et on peut aussi le trouver jusqu’à 2300 mètres d’altitude, mais surtout en-dessous de 1500 mètres.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
Le guit-guit émeraude vit depuis le Sud du Mexique jusqu’au Bassin Amazonien, au Nord-ouest du Pérou, en Bolivie, au Sud de la Colombie, au sud du Venezuela et dans la zone côtière à l’est du Brésil.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le guit-guit émeraude se nourrit de nectar dans les arbres en fleurs, mais cette espèce consomme surtout des fruits et quelques insectes. Il se nourrit dans la canopée, seul ou en couples, mais parfois, il rejoint des groupes mixtes et les suit. Quand il se nourrit dans la canopée, il sort brusquement afin de capturer des insectes en vol.
Le guit-guit émeraude sautille de branche en branche dans la canopée afin de chercher des insectes et des invertébrés.

Il peut être agressif envers d’autres espèces aux mangeoires.
Ces oiseaux sont rarement immobiles et bien que très actifs, ils le sont moins cependant que les autres guit-guit du genre Cyanerpes. 

VOL :
Le guit-guit émeraude effectue des sorties rapides dans les airs pour attraper des insectes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
La saison de reproduction varie suivant la distribution géographique, mais a lieu principalement de février à août.

Le guit-guit émeraude nidifie à mi-hauteur dans les arbres ou les buissons, dans une fourche à environ 3 à 12 mètres au-dessus du sol.
Le nid est une coupe peu profonde construite par la femelle. Elle utilise des radicelles, des feuilles sèches et des fibres végétales, ainsi que du crin de cheval. Le nid est attaché à la fourche avec des toiles d’araignées.
La femelle dépose 2 œufs blancs avec des marques brunes et grises. L’incubation dure environ 13 jours, et est assurée par la femelle.
Les jeunes dépendent de leurs parents jusqu’à ce qu’ils quittent le nid.