English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Harpy Eagle
All : Harpyie
Esp : Arpía Mayor
Ital: Arpia americana
Nd: Harpij
Sd: Harpyja
Port: Gavião-real

Photographes :

Marc Chrétien
MURINUS

Maxime Dechelle
LEPAPARRAZO

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :   

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

PORTRAITS D’OISEAUX GUYANAIS - Groupe d'étude et de protection des oiseaux en Guyane (GEPOG) - Ibis rouge éditions - ISBN: 2844501842 

Avibase (Lepage Denis)

The Peregrine Fund – World Centre for Birds of Prey

SAN DIEGO ZOO - Birds

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches

 

Harpie féroce
Harpia harpyja

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES :
L : 90-105 cm
Envergure : 200 cm
Poids : M : 4000-4800 gr – F : 7600-9000 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Seul membre du genre « harpia », la Harpie féroce est un rapace massif, probablement le plus grand et le plus puissant des rapaces Américains.

Les deux sexes sont semblables en plumage, mais la femelle est plus grande que le mâle.
L’adulte a les parties supérieures gris foncé. Les ailes sont relativement courtes, très larges et arrondies. La longue queue est barrée de blanc, avec l’extrémité carrée ou légèrement arrondie.
Les parties inférieures sont blanches excepté la bande pectorale gris foncé. Les cuisses blanches sont finement barrées de noir. Le dessous des ailes est barré noir et blanc.

La tête est grise, plus claire que les parties supérieures, et porte une crête grise remarquable, érectile et dont les plumes sont de longueurs inégales.
Le bec crochu est massif, gris foncé avec la cire grise. Les yeux sont gris ou brun foncé. Les pattes et les doigts sont jaunes. Les doigts puissants sont équipés de très longues griffes noires.  

L’immature a besoin de 4-5 ans pour obtenir le plumage adulte.
La première année, la tête, les parties inférieures et les cuisses sont blanches, et la queue présente plusieurs bandes transversales.    
La troisième année, la tête est grise et le dos noir, les cuisses sont faiblement barrées de noir, ainsi que les couvertures sous-alaires. La bande pectorale sombre est absente.
Le quatrième plumage est semblable à celui des adultes avec juste 4 ou 5  barres sur la queue.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Harpie féroce adulte émet des sifflements sonores et plaintifs « whee-whee-whee » ou « wheeeeeee ». On peut aussi entendre une version plus faible du même cri. Elle produit également un gloussement tranquille « chuk-chuk ».
Mais les communications et les comportements sociaux ne sont pas très sonores sur le plan vocal.

HABITAT :  
La Harpie féroce fréquente les basses forêts tropicales, habituellement en dessous de 800 mètres d’altitude. Ce grand rapace préfère les forêts où l’homme n’a rien touché, loin des humains. Cette sorte d’habitat lui procure ses proies favorites, singes, paresseux et autres mammifères arboricoles et terrestres.
Elle reste souvent à l’intérieur de la forêt, mais chasse au-dessus des zones boisées et se pose aussi dans la canopée. Cette espèce est très discrète et rare, et il est assez difficile d’observer ce rapace.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Harpie féroce est présente depuis le sud du Mexique, en Amérique Centrale jusqu’en Colombie, vers l’est au Venezuela jusqu’en Guyane, et vers le sud à l’est de la Bolivie et au Brésil jusqu’à l’extrême nord-est de l’Argentine.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Harpie féroce est un rapace puissant, capable de chasser des grands vertébrés comme les singes, les paresseux et autres espèces arboricoles. Il chasse aussi les mammifères terrestres, les reptiles et les oiseaux (perroquets et hoccos).
C’est un chasseur diurne, posé tranquillement et pendant de longs moments dans la canopée. L’attaque est rapide. Le rapace s’élance de son perchoir sur la proie choisie avec de courtes accélérations, et la capture avec ses longues griffes acérées.
Il chasse souvent aux lisières des forêts et dans les clairières, mais aussi au niveau de la canopée. Les proies plus grandes sont emportées vers une souche d’arbre pour être dévorées ou déchirées en morceaux. 

La Harpie féroce a l’ouïe fine, ce qui l’aide à localiser ses proies. Elle est capable de se déplacer au milieu des branches avec une grande agilité grâce à ses ailes larges mais courtes.
La femelle qui est plus grande que le mâle, chasse des proies plus grandes, entre 2,5 et 9 kg, alors que le mâle se contente de proies entre 0,5 et 2,3 kg. Ils les emportent au nid entières ou le plus souvent en morceaux.

La Harpie féroce est très agressive envers les prédateurs potentiels près du site du nid, et il leur arrive de frapper un intrus, même si c’est un humain. 
Comme toutes les espèces forestières, elle n’a pas de parades aériennes spectaculaires. Cette espèce est monogame et le couple reste uni pour la vie.
Ce rapace est sédentaire dans sa distribution.

VOL :  
La Harpie féroce a un vol très agile quand elle chasse en forêt, grâce à ses ailes relativement courtes. Elle est capable d’atteindre des vitesses de 80km/heure.
Ce rapace plane rarement, ou occasionnellement au-dessus de la canopée. Il vole souvent entre les cimes des arbres avec agilité, glissant et se faufilant entre les arbres et la végétation.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction et la ponte varient selon la distribution.
Le nid de la Harpie féroce se trouve dans de grands arbres de 50 à 70 mètres de hauteur. Cette espèce construit une structure énorme (environ 150 cm de diamètre) avec des grands rameaux de bois et des feuilles fraiches. Il est situé à environ 40-50 mètres au-dessus du sol.

La femelle dépose 1-2 œufs, mais un seul jeune sera semble-t-il élevé.
L’incubation dure entre 52 et 56 jours, assurée presque exclusivement par la femelle. Le mâle apporte des proies au nid une fois par semaine pendant cette période, et ensuite, deux fois par semaine quand le poussin est né. Celui-ci est couvert de duvet blanchâtre. Il est nourri par les deux parents pendant au moins dix mois ou plus. Une fois emplumé, il reste dans le voisinage du nid (à l’intérieur d’un périmètre de 100 mètres autour du nid) pendant au moins un an. Pour cette raison, les adultes ne produisent qu’une couvée tous les deux ou trois ans.

ALIMENTATION :     
La Harpie féroce est carnivore. Les proies sont souvent de grands mammifères arboricoles tels que singes, paresseux opossums ou porc-épic. Elle chasse aussi les reptiles (serpents et iguanes), ainsi que des oiseaux et des mammifères terrestres tels que les porcs domestiques et les jeunes ongulés.
Mais la proie préférée de la Harpie féroce reste le paresseux. Celui-ci grimpe tôt le matin vers la cime des arbres pour se réchauffer. Elle le capture alors avec ses serres puissantes tout en volant, et l’emporte sur une souche pour le mettre en pièces s’il est trop lourd.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La Harpie féroce est une espèce presque menacée. Cet aigle énorme est très menacé par la perte de l’habitat et la déforestation, la destruction des zones de nidification et la chasse.
Cette espèce a en plus un rythme de reproduction plutôt bas avec un seul jeune tous les deux ou trois ans. Elle est distribuée de façon clairsemée dans sa vaste distribution et habituellement plutôt rare.
Quelques programmes de reproduction en captivité sont actifs, afin de relâcher des oiseaux dans des habitats adaptés.
Mais la chasse reste la menace principale à travers toute la distribution.