English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Les comportements nuptiaux de cette espèce sont inconnus. Les matériaux utilisés pour le nid comprennent une grande quantité de mousse, très présente dans la forêt humide. Le nid reflète les caractéristiques de l’habitat de l’espèce. Ces matériaux sont différents de ceux généralement utilisés par la plupart des Vangidés qui ajoutent très souvent des toiles d’araignée à la structure.

L’Hypositte malgache est probablement résident sur l’île.
Le vol est ondulant lorsque l’oiseau vole entre les arbres.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a probablement lieu en aout/septembre, et un nid a été trouvé en octobre.
L’Hypositte malgache collecte des tas de mousse qu’elle place dans le creux d’un tronc d’arbre et qu’elle attache au tronc principal. La structure est en forme de coupe. Il n’y a pas d’autres informations.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’Hypositte malgache a une distribution restreinte à Madagascar. Il est assez commun dans le nord, mais plutôt rare dans le sud. Il est présent dans plusieurs zones protégées, réserves et parcs nationaux, mais il dépend de la forêt humide.
L’espèce n’est pas globalement menacée pour le moment.

Fr: Hypositte malgache
Ang: Nuthatch Vanga
All: Korallenschnabelvanga
Esp: Vanga Trepador
Ita: Vanga sitta
Nd: Boomklevervanga
Sd: klättervanga
Mal: bolokikely, Sakodidy, Voronakodidina

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Illustrateur:

Joseph Wolf (1820-1899)
Origin of illustration

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553507

Wildlife of Madagascar par Ken Behrens,Keith Barnes - ISBN: 140088067X, 9781400880676 – Editeur: Princeton University Press, 2016

Birds of Madagascar: A Photographic Guide Par Pete Morris, Frank Hawkins – ISBN: 0300077556, 9780300077551- Editeur: Yale University Press, 1998

Birds of the Indian Ocean Islands Par Ian Sinclair, Olivier Langrand - ISBN: 1868729567, 9781868729562- Editeur: Struik, 2003

The Birds of Africa: Volume VIII: The Malagasy Region: Madagascar, Seychelles, Comoros, Mascarenes - Par Roger Safford, Frank Hawkins – ISBN: 1408190494, 9781408190494- Editeur: A&C Black, 2013

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Creagus – Bird Families of the World – Vangas - Vanginae

THE VANGAS OF MADAGASCAR by Nick Garbutt

Vanga - From Wikipedia, the free encyclopedia

Key Environments: Madagascar publiť par A. Jolly,P. Oberle,R. Albignac

Tits, Nuthatches and Treecreepers Par Simon Harrap

 

Accueil

Page Passériformes

Famille des Vangidés

Sommaire fiches

 

Hypositte malgache
Hypositta corallirostris

Ordre des Passériformes – Famille des Vangidés

INTRODUCTION :
L’Hypositte malgache est endémique de Madagascar où il fréquente la forêt tropicale humide primaire en dessous de 1000 mètres d’altitude dans l’est de l’île.
Sa façon de se nourrir en grimpant sur les troncs d’arbres n’est pas sans rappeler la manière dont se nourrissent les sittelles du genre Sitta. Cependant, contrairement à ces oiseaux agiles, l’Hypositte malgache ne se déplace que vers le haut et vers l’avant, jamais latéralement ou vers le bas. D’après les analyses ADN et des comparaisons entre ces oiseaux, il ressort que l’Hypositte malgache est très éloigné des sittelles. Ce petit vanga inhabituel pourrait avoir évolué de façon à occuper la niche des sittelles et des pics, deux sortes d’oiseaux absentes de Madagascar.   
L’Hypositte malgache n’est pas globalement menacé pour le moment, mais sa distribution est restreinte. Il est cependant commun localement et présent dans plusieurs zones protégées.   

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 13-14 cm
Poids : 13,5-14,5 gr

L’Hypositte malgache est le plus petit des Vangidés.
Le mâle adulte a le plumage bleu moyen dans l’ensemble, sauf une zone variable chamois clair sur le bas-ventre.
Sur la tête, le bas du front, les lores et le menton sont noirs et contrastent avec le bec rouge corail. Les yeux sont brun noirâtre. Les pattes et les doigts sont gris foncé. La griffe du premier orteil est plus longue que les autres (2 centimètres). Elle permet à l’oiseau de s’accrocher aux troncs lorsqu’il cherche des proies.  

La femelle adulte (représentée) a les parties supérieures bleues, mais contrairement au mâle, elle a la tête vert brunâtre et sans marques noires, tandis que la partie antérieure de la calotte et le croupion sont chamoisés.
Sur les parties inférieures, le menton, le milieu de la poitrine et l’abdomen sont chamoisés. Le bec rouge est plus terne que celui du mâle.

Le juvénile ressemble à la femelle, mais le jeune mâle a la couleur bleue qui progresse avec l’âge sur la tête et les côtés de la poitrine.

FEMELLE

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’Hypositte malgache se trouve dans le nord et l’est de Madagascar, et vers le sud jusqu’à Tôlanaro.

HABITAT :   
L’Hypositte malgache fréquente la forêt tropicale humide à basse altitude, généralement en dessous de 1000 mètres. Mais l’espèce est présente depuis le niveau de la mer jusqu’à 1800 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Hypositte malgache émet des trilles courts et très hauts. Le cri de contact est un « tseep-tseep » ténu. Nous pouvons aussi entendre une série comprenant des sifflements calmes et des notes grinçantes.
Certaines intonations peuvent rappeler celles de la Sittelle torchepot (Sitta europaea) mais les sons sont généralement plus calmes.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’Hypositte malgache se nourrit d’invertébrés, surtout des insectes (Coléoptères, Blattidés et autres) et de vers. Il consomme aussi des petits vertébrés.
Il se nourrit à mi-hauteur et en haut de la canopée, rarement plus bas. Il grimpe le long des troncs d’arbres et des branches en se balançant. Il grimpe vers le haut et vers l’avant, mais contrairement aux sittelles, jamais latéralement ou vers le bas.
Le nom malgache de l’espèce « Voronakodidina” signifie “oiseau qui tourne et grimpe autour de l’arbre ».  

L’Hypositte malgache est souvent observé en couples ou en petits groupes à l’intérieur de bandes d’espèces mélangées, avec d’autres vangas et divers passereaux. Il peut se montrer agressif envers ses congénères, et des poursuites se produisent souvent.

Joseph Wolf (1820-1899)