English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Inséparable à tête grise
Ang: Grey-headed Lovebird
All: Grauköpfchen
Esp: Inseparable Malgache
Ita: Inseparabile testagrigia
Nd: Grijskopagapornis
Sd: gråhuvad dvärgpapegoja
Mal: Fodindriaka, Karaoka, Kariaka, Kariga, Kitrehoka, Sarengy, Sarivazo

Photographes:

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PARROTS OF THE WORLD – An Identification Guide – by Joseph M. Forshaw – Princeton University Press – ISBN 0691092516

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive
 
The Lovebird Handbook Par Vera Appleyard

Wikipedia, the free encyclopaedia

World Parrot Trust 

 

Accueil

Page Psittaciformes

Sommaire fiches

 

Inséparable à tête grise
Agapornis canus

Ordre des Psittaciformes – Famille des Psittacidés

INTRODUCTION :
L’Inséparable à tête grise est endémique de Madagascar où il est bien répandu dans des habitats légèrement boisés et les zones cultivées. L’espèce a été introduite sur plusieurs îles de l’Océan Indien. Deux sous-espèces partagent la distribution à Madagascar où elles sont résidentes.
L’Inséparable à tête grise est certainement l’espèce la plus primitive du genre Agapornis car elle a été isolée sur l’ile de  Madagascar. Elle a un bec beaucoup plus petit que les autres inséparables.
L’espèce n’est pas globalement menacée pour le moment, mais elle est aujourd’hui moins commune et même rare dans certaines zones.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 13-15 cm
Poids : 25-28 gr

L’Inséparable à tête grise mâle adulte de la race nominale a la tête, le cou et la poitrine gris pâle. Les parties supérieures sont vertes mais le croupion est d’un vert plus vif. La queue est verte avec une barre subterminale noire sur les rectrices externes.
Les parties inférieures sont vert-jaune avec les couvertures sous-alaires noires.
Le bec est blanc grisâtre. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris.  

La femelle adulte a la tête, le cou et la poitrine verts contrairement au mâle. Son plumage est d’un vert plus uniforme dans l’ensemble, y compris les couvertures sous-alaires.
Les parties supérieures peuvent parfois être plus brunes que celles du mâle.

L’immature ressemble à la femelle mais il a le bec jaunâtre avec la base noire. Le jeune mâle a la tête grise teintée de vert.

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
L’Inséparable à tête grise a deux sous-espèces.
A.c. canus (décrit plus haut) se trouve à Madagascar sauf dans le sud-ouest.
A.c. ablectaneus se trouve dans le sud-ouest de l’île, depuis le fleuve Mangoky jusqu’à la partie ouest des Monts Anosyenne. Cette race est d’un vert plus foncé sur le dessus et elle a moins de jaune en dessous. La tête et la poitrine du mâle sont d’un gris plus foncé teinté de bleu.

L’espèce (probablement la race « canus ») a été introduite aux Comores, aux Seychelles, à la Réunion, à l’Ile Maurice et à Rodrigues, ainsi qu’à Zanzibar et d’autres lieux Africains. Elle persiste seulement aux Comores.  

HABITAT :  
L’Inséparable à tête grise peut être vu dans les habitats peu boisés comme les savanes, les broussailles semi-arides, les lisières des forêts et les clairières, les rizières adjacentes aux forêts modifiées et près des villes et des villages. Elle est visible jusqu’à 1000/1500 mètres mais elle est plus fréquente à basse altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Inséparable à tête grise émet des cris métalliques en vol et aux dortoirs avant la nuit « plee…plee…plee ». Il émet des sifflements variés et des gloussements, ainsi qu’un bavardage modéré. S’il se sent menacé, il produit une série de notes haut-perché.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’Inséparable à tête grise se nourrit typiquement de fruits et de graines d’herbes. Il est souvent en grandes bandes d’espèces mélangées autour d’abondantes sources de nourriture. Il se nourrit souvent sur le sol, mais s’il est dérangé, il s’élève rapidement vers un perchoir dans la végétation proche. Il revient très vite sur le sol.

Ils dorment en groupes dans des arbres morts ou dépourvus de feuilles où ils se montrent grégaires et bruyants.
Il nidifie dans un trou d’arbre, souvent dans un arbre mort. Ces oiseaux sont timides, aussi bien dans la nature qu’en captivité.

L’Inséparable à tête grise est sédentaire à Madagascar.
Le vol est direct et très rapide.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre novembre/décembre et mars à Madagascar, et entre novembre et avril aux Comores.
L’Inséparable à tête grise nidifie dans un trou d’arbre, souvent un arbre mort comme Tamarindus, Acacia et autres espèces. Le nid est tapissé de morceaux de feuilles, d’écorce et d’herbes, le tout finement mâchouillé. La femelle apporte les matériaux nichés entre ses plumes.

Elle dépose 3-6 œufs blancs pondus à un jour d’intervalle. Elle incube seule pendant 20-23 jours (en captivité), en commençant avec le second œuf pondu. Les jeunes quittent le nid au bout de 44 jours, mais ils ne seront indépendants que deux semaines plus tard.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
L’Inséparable à tête grise est largement répandu et commun à Madagascar, bien qu’il soit aujourd’hui moins commun dans l’est et plutôt rare sur le Haut Plateau central. L’espèce se trouve aussi dans plusieurs zones protégées. Elle est connue pour son habitude de décimer les cultures et elle endommage aussi les rizières. Le commerce local de ces oiseaux est commun. La population semble stable et l’Inséparable à tête grise n’est pas menacé actuellement.