English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Junco ardoisé
Junco hyemalis

Ordre des Passériformes – Famille des Embérizidés

QUELQUES MESURES :
L : 14 à 16 cm
Env : 18 à 25 cm 
Poids : 18 à 30 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le junco ardoisé est un passereau de taille moyenne.

Le mâle a un plumage essentiellement gris foncé, la gorge et la poitrine sont gris ardoisé. Le bas de la poitrine et l’abdomen sont blancs, ainsi que les couvertures sous caudales et les rectrices externes (visibles surtout en vol).
Le bec est blanc rosâtre clair, avec une petite tache sombre à son extrémité. Les yeux sont bruns, les pattes sont roses.

Ang : Dark-eyed Junco
All : Junko
Esp : Junco Pizarrosso
Ital : Junco occhiscuri
Nd : Grijze Junco
Sd : Mörkögd Junco

Photographes :

Tom Grey : Tom Grey's Bird Pictures

Tom Merigan : Tom Meriganís Photo Galleries

Bob Moul : Nature Photography

René Lortie : http://rlortie.ca/

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Emberizidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

La femelle a un plumage plutôt gris brunâtre avec des zones gris ardoisé plus claires que chez le mâle, et teintées de brun.

Le juvénile est nettement strié de brun foncé sur l’ensemble du plumage. Il est brunâtre avec la gorge et la poitrine plutôt chamois strié de brun foncé. L’abdomen est blanchâtre.

Le juvénile de 1er hiver ressemble aux adultes respectifs, et le jeune mâle est plus brun er ressemble beaucoup à la femelle.
La jeune femelle a le plumage brun plus clair et moins gris que l’adulte.

De considérables  variations de plumage sont remarquées, en fonction du lieu géographique où vit l’oiseau.
On distingue ainsi plusieurs sous-espèces :
Junco hyemalis oregon est la race de l’Ouest et présente un capuchon gris ardoisé à noirâtre. Il a les flancs brun-roux, ainsi que le dos. La femelle a le capuchon de couleur plus terne. Cette race hiverne habituellement dans l’Ouest.

Junco hyemalis mearnsi se reproduit dans la partie centrale des Rocheuses. Il présente des flancs couleur cannelle rosâtre et un capuchon bleu-gris.
Junco hyemalis aikeni se reproduit dans la région des Black Hills. Il a les parties supérieures gris pâle et présente deux fines barres alaires blanches ainsi que davantage de blanc sur la queue.
Junco hyemalis caniceps se trouve dans le sud des Rocheuses. Il présente un capuchon gris clair légèrement plus foncé que les parties inférieures. Le manteau est de couleur fauve.

Mâle

"oregon"

Femelle

"oregon"

Race "caniceps"

Junco hyemalis dorsalis est résident in Arizona et au Nouveau Mexique. Il a un gros bec bicolore, avec la mandibule supérieure noire et l’inférieure plutôt bleuâtre clair. 

Les juvéniles de toutes les races présentent un plumage strié. 

Juvénile "oregon"

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le junco ardoisé émet un trille musical. Son chant est un trille rapide et crépitant sur un seul et même ton, souvent entendu en hiver.
Ses cris sont un dur « tick » ou « smack », et un court gazouillement. En vol, il émet un gazouillis rapide et sec.

HABITAT :
Le junco ardoisé se reproduit aux lisières des forêts, de conifères ou mixtes, dans les clairières, les zones boisées ouvertes, les terres brûlées, les rivages boisés. En hiver, on le trouve dans les champs en friche, les zones buissonneuses, le bord des routes, en bordure des haies, dans les zones boisées ouvertes et les zones résidentielles.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
C’est un oiseau d’Amérique du Nord, qui peut occasionnellement être vu en Grande Bretagne.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le junco ardoisé est l’oiseau des latitudes moyennes. Certains individus dans les Appalaches, restent sur place toute l’année, et se reproduisent à haute altitude. Ces résidents ont les ailes plus courtes que les migrateurs qui les rejoignent chaque hiver.

Le junco ardoisé se nourrit en picorant au sol. En hiver, ils se nourrissent en groupes. Il sautille parmi la végétation et picore au sol, au lieu de gratter dans les couches de feuilles mortes comme la plupart des passereaux américains. Il peut aussi courir sur de courtes distances, en poursuivant un rival, ou pour capturer une proie.

Pendant la parade, le couple sautille avec les ailes abaissées, la queue en éventail, déployant les rectrices externes blanches. Depuis un perchoir bas, le mâle baisse ses ailes, étale et baisse la queue, et chante doucement.

Il se perche sur les arbres et les buissons, chantant depuis le sommet pour déterminer son territoire. Lors des disputes territoriales, l’agresseur s’approche avec les plumes de la poitrine soulevées et écartées, et avec la queue largement déployée, en la levant et en la baissant de façon saccadée.

VOL :
Le vol du junco ardoisé est rapide. Il vole en bandes de 100 oiseaux ou plus.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La femelle construit le nid, aidée par le mâle qui apporte quelques matériaux. Le nid du junco ardoisé est une coupe profonde, faite d’herbes, de radicelles, de tiges et de mousses, et tapissée d’herbes douces, de mousse et de poils.
Il est habituellement placé au sol, mais parfois aussi dans la crevasse d’une souche, ou n’importe quelle cavité à un ou deux mètres au-dessus du sol, et il est toujours bien caché. Il peut se situer dans un jardin en terrasse ou le long d’une route.

La femelle dépose 4 à 5 œufs, blancs ou blanc bleuâtre, finement mouchetés de brun clair ou cannelle, surtout dans la partie la plus large. L’incubation dure environ 11 à 13 jours, assurée par la femelle. Elle laisse brièvement le nid pour se nourrir aux alentours, tandis que le mâle chante et défend le territoire. Les poussins sont élevés par les deux parents.

Ils ont leur plumage complet au bout de 9 à 13 jours après la naissance, et ils abandonnent le nid à ce moment-là.

ALIMENTATION :
Le junco ardoisé se nourrit de graines d’herbes, d’insectes, incluant chenilles, fourmis, sauterelles et scarabées, et de quelques fruits sauvages.

PROTECTION/ MENACES/STATUTS :
Les prédateurs du junco ardoisé sont les rapaces, les écureuils, les belettes et les martres, qui volent les œufs et attaquent les poussins au nid.
L’espèce est commune et non menacée, bien qu’ayant connu un léger déclin dans certaines zones.