English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Kamichi à collier
Chauna torquata

Ordre des Ansériformes – Famille des Anhimidés

QUELQUES MESURES :
L: 83-95 cm
Poids: 4 à 4,5 kg

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Les kamichis sont des oiseaux marcheurs et nageurs très semblables aux oies. Ils ont des pattes robustes et un reste de palmure est encore visible entre leurs doigts longs.
Le Kamichi à collier adulte a le plumage gris dans l’ensemble. Les parties supérieures sont grises, avec les ailes et la queue plus foncées. Sur les ailes, les couvertures sont bordées de blanc chamoisé donnant un effet écaillé. Les rémiges sont gris foncé.
En vol, une grande tache blanche est visible sur les premières couvertures et les rémiges primaires. Au niveau de la pliure de l’aile, on trouve deux éperons longs et pointus.
Les parties inférieures sont d’un gris plus clair. Les plumes sont bordées de blanchâtre, donnant un effet écaillé régulier. Le dessous des ailes présente des couvertures grisâtres clair et des rémiges gris foncé, ainsi qu’une tache axillaire blanche.
La tête est grise. Le front, la calotte et les joues sont gris clair. Le haut du cou et le menton sont d’un gris plus soutenu. On peut voir un double collier, le supérieur est blanc et l’autre est noir. Ils sont plus ou moins visibles, suivant les postures adoptées par l’oiseau. L’arrière de la calotte présente une crête grise hérissée et souvent déployée.
Le bec robuste et légèrement crochu est de couleur corne ou grisâtre. Les lores, la base du bec et le cercle oculaire sont nus et rouges. Les yeux sont bruns. Les pattes et les doigts sont rouge rosâtre.
Les deux sexes sont semblables, avec la femelle légèrement plus petite.
Le juvénile est plus terne que les adultes. Il n’a pas le collier blanc, et le noir est indistinct. Les éperons sont plus courts ou absents.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction peut avoir lieu toute l’année, avec un pic pendant le printemps austral et la ponte en octobre-novembre.
Le kamichi à collier nidifie en solitaire. Le nid est construit sur le sol par les deux adultes. Il est situé près de l’eau et peut être très grand. C’est un amas de végétation fait de roseaux, herbes grossières et rameaux de bois. Les matériaux sont collectés autour du site du nid. Placé au milieu de la végétation et fait de matériaux végétaux, il est presque invisible.
La femelle dépose 3 à 5 œufs blancs avec des taches claires. L’incubation dure environ 43 à 46 jours partagée entre les deux parents. Si les deux adultes quittent le nid, les œufs sont recouverts de végétation.

PROTECTION/MENACES/STATUTS Le kamichi à collier est largement répandu et commun localement dans un habitat adapté et intact. Il semble être la plus répandue des trois espèces de kamichis.
Cette espèce, comme les deux autres, est menacée par la dégradation de l’habitat comme le drainage des zones humides au profit de l’agriculture. Il est également convoité par les chasseurs.
Cependant, actuellement, le kamichi à collier ne semble pas menacé.

Ang : Southern Screamer
All : Halsband-Wehrvogel
Esp : Chajá Común
Ital :  Palamedea fedele
Nd : Kuifhoenderkoet
Russe : Хохлатая паламедея

Photographes:

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES AVES DE ARGENTINA

Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D’ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Arthur Grosset's Birds (Arthur Grosset)

 

Accueil

Page famille Anhimidés

Page Ansériformes

Sommaire fiches

 

Les poussins sont couverts de duvet épais jaunâtre. Ils sont capables de quitter le nid immédiatement après la naissance, mais ils restent près des adultes et les suivent partout.
Durant les premières semaines, les jeunes restent plutôt dans l’eau car ils ne peuvent pas courir très vite pour se sauver en cas de danger. Ils sont complètement emplumés au bout de 8 à 10 semaines, et deviennent indépendants à l’âge de 12 à 14 semaines. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le kamichi à collier émet des cris très sonores, souvent lancés en vol. Ces cris peuvent être entendus à trois kilomètres à la ronde. Il donne de la voix toute l’année. Il a une voix puissante semblable au son d’une trompette. Le cri est trompetant et rauque, composé de deux notes.
Le kamichi à collier produit d’autres sortes de sons tels que des bruits gutturaux, comme des tambourinages. Ces sons sont utilisés en guise de menace à courte distance et sont non vocaux.

HABITAT :
Le kamichi à collier vit dans les zones humides telles que les champs inondés, les prairies, les marais, les lacs et les lagunes. Pendant l’hiver, il fréquente des zones plus sèches et cultivées.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le kamichi à collier se trouve en Bolivie, et du sud du Brésil au nord de l’Argentine.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le kamichi à collier se nourrit des parties vertes des plantes grasses aquatiques, mais aussi de graines, tiges et feuilles de diverses plantes cultivées ou non. Il « broute » comme les autres Ansériformes, et à ce moment-là, on peut le voir à moitié submergé dans la végétation des zones inondées. Il sonde aussi la vase dans des eaux peu profondes.

On peut le voir en grands groupes de centaines ou de milliers d’oiseaux en dehors de la saison de reproduction. Ils se nourrissent près du bétail et errent en hiver à la recherche de nourriture.
Les kamichis à collier se rassemblent en grands groupes aux dortoirs communs où ils dorment debout dans l’eau peu profonde. Ils se reposent aussi dans les arbres pendant de longs moments, souvent posés en évidence à la cime des arbres.
S’il est menacé ou inquiet, le kamichi à collier vole tout droit dans un arbre et lance des cris d’alarme sonores. Il possède deux éperons courbes et acérés sur chaque aile, à la pliure. Il les utilise lors des disputes avec les rivaux ou contre un prédateur, ou pour défendre son territoire. Ces éperons se renouvellent régulièrement. Le kamichi à collier est capable de lutter contre des animaux plus grands que lui et particulièrement contre les chiens de chasse.
Noter les éperons à chaque aile
Le couple est uni pour la vie, ou du moins pour plusieurs années consécutives. Le territoire de reproduction est maintenu toute l’année et défendu contre les rivaux. En plus de l’usage de ses éperons, le kamichi à collier effectue des poursuites aériennes pour chasser les intrus.
Les parades nuptiales comprennent des cris répétés en duos, et le lissage mutuel des plumes. Les deux partenaires marchent aussi côte à côte avec la tête rejetée en arrière et touchant presque le dos. L’accouplement à lieu sur le sol.
VOL :
Le kamichi à collier vole bien. Il est capable de planer à des hauteurs considérables pendant des heures. Ses ailes longues et larges lui permettent d’effectuer des vols puissants, mais le décollage peut être laborieux avec des battements lourds.
ALIMENTATION :
Le kamichi à collier se nourrit principalement des parties vertes des plantes grasses aquatiques, mais il prend aussi les graines, les feuilles et les tiges des plantes cultivées ou non. Pendant la saison de reproduction, il consomme quelques insectes destinés à nourrir les poussins.