English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Manchot Royal
Aptenodytes patagonicus

Ordre des Sphénisciformes – Famille des Sphéniscidés

QUELQUES  MESURES:
L: 85 à 95 cm
Poids: 9 à 15 kg

LONGEVITE : Jusqu’à 26 ans (41 ans en captivité)

DESCRIPTION  DE  L’ANIMAL:
Le manchot royal est plus petit que le manchot empereur. C’est la seconde espèce de pingouin par la taille.

L’adulte a les parties supérieures gris foncé à noirâtre, y compris la queue et les nageoires.
Les parties inférieures sont principalement blanches, mais le haut de la poitrine est jaune orangé, bordé d’une bande noire sur les côtés. Cette couleur jaune orangé devient plus pâle vers le bas de la poitrine. Le dessous des nageoires est blanc avec les extrémités nettement noires. Le bord d’attaque est noir.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le manchot royal a des populations stables ou en augmentation, et n’est pas menacé actuellement. Il a cependant des prédateurs tels que le léopard de mer qui tue les adultes, et les grands oiseaux marins tels que les labbes, les chionis blancs et les pétrels géants qui prennent les œufs et tuent les poussins.

Ang : King Penguin
All : Königspinguin
Esp :  Pingüino Rey
Ital : Pinguino reale
Nd : Koningspinguïn
Russe :  королевский пингвин

Photos de Tom Merigan

Son site :  Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan 

Sources :  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Lepage Denis)

Antarctic Connection (Thomas Hutchings – Gloria Hutchings)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

Les Manchots (François Durand)

New Zealand birds and birding (Narena Olliver)

Welcome to the wonderful world of penguins (Dr. Lloyd Davis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Longevity records

 

Accueil

Page Famille Sphéniscidés

Sommaire fiches

 

La tête est noire, excepté les taches jaune orangé en forme de gouttes des couvertures auriculaires. Ces taches finissent sous les joues en fine bande jaune orangé. Le plumage noir de la tête devient gris sur la nuque. La gorge et le menton sont noirs.
Le bec est droit et relativement long. Il est noir avec une tache ovale allongée de couleur orangée à la base de la mandibule inférieure. Les yeux sont brun foncé. Les pattes robustes et les doigts palmés sont noirs.

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a les taches auriculaires plus claires, et les taches de la mandibule inférieure plus ternes. Il atteint sa maturité sexuelle entre 5 et 7 ans.

Le poussin est couvert d’un épais duvet brun, et à l’âge de un an, il est presque aussi grand que les adultes. 

 

On trouve deux sous-espèces :
A.p. patagonicus et A.p. halli. Ils diffèrent par la longueur du bec et des nageoires.

CRIS  ET  CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Chez le manchot royal, mâle et femelle émettent des sons différents. Les cris de contact lancés par ces pingouins peuvent être entendus à des kilomètres à la ronde. Pendant la parade nuptiale, le mâle émet des chants imitant la trompette avant l’accouplement.

HABITAT :
Le manchot royal se reproduit sur les plages plates, libres de neige ou de glace avec des touffes d’herbes clairsemées, et près de la mer. Il passe beaucoup de temps près de la zone de reproduction. Il est pélagique en dehors de la saison de reproduction.

 

DISTRIBUTION  GEOGRAPHIQUE :
Le manchot royal vit et se reproduit dans les îles subantarctiques, aussi bien en Terre de Feu et aux Iles Falkland, que sur d’autres îles fraîches à tempérées dans la même zone.

COMPORTEMENTS  DANS  LA  VIE  SAUVAGE :
Le manchot royal se nourrit principalement de petits poissons et de calmars, mais aussi de krill et de plancton. Il se nourrit en poursuivant sa proie sous l’eau et se propulse grâce à ses nageoires et ses doigts palmés. Le manchot royal est capable de plonger entre 50 et 240 mètres de profondeur. Il peut rester sous l’eau pendant un quart d’heure ou plus si nécessaire.

Ces pingouins pêchent souvent en groupes et ils peuvent parcourir des centaines de kilomètres pour trouver des proies. Ils pêchent quotidiennement pendant plusieurs heures.

Pendant la mue, le manchot royal ne peut pas plonger et il vit alors sur ses réserves. Il peut perdre jusqu’à la moitié de son poids. Il peut aussi boire de l’eau salée quand il est en mer. Sur terre, il mange de la neige et boit de l’eau douce si elle est disponible.
Il plonge pour pêcher plutôt pendant la journée, mais le manchot royal pêche aussi la nuit, et plonge alors dans des eaux moins profondes.

Pendant la saison de reproduction, le mâle effectue quelques parades telles que tendre la tête vers le haut, ou la jeter en arrière sur son dos, ou bien il fait des courbettes. Il exhibe de manière excessive sa tête et les taches jaune orangé de la zone auriculaire, afin d’attirer une femelle. Ensuite, la femelle choisit un mâle et répond à ses cris. Les manchots royaux sont monogames pendant la saison de reproduction.

Le manchot royal est assez sédentaire, du moins les adultes qui effectuent seulement quelques déplacements et dispersions. Les juvéniles se dispersent davantage en zones pélagiques.

Le manchot royal se reproduit dans de grandes colonies comptant plusieurs milliers de  manchots. Chaque couple a un petit territoire, mais cette zone restreinte est vigoureusement défendue par les deux partenaires. En dehors de la période de reproduction, le manchot royal est très grégaire et vit en grandes colonies.

DEPLACEMENTS :
Le manchot royal ne vole pas. Il marche assez facilement sur le sol, et peut même courir. Sur la neige et la glace, il glisse sur son ventre. Il nage très bien et peut parcourir jusqu’à 12 km à l’heure. Il plonge pendant un quart d’heure ou plus. Il est capable de descendre jusqu’à 150 à 300 mètres de profondeur, avec des observations à 500 mètres. Il utilise ses nageoires pour « voler » sous l’eau.

REPRODUCTION  DE  L’ESPECE:
Le manchot royal arrive à la colonie en septembre-octobre, sur les plaines côtières plates près de l’eau. Le cycle de reproduction du manchot royal est différent des autres espèces, et les couples ne se reproduisent que deux fois tous les trois ans, parce qu’un cycle complet dure plus d’un an. Ce qui explique pourquoi les œufs côtoient les grands poussins au sein d’une même colonie.
Le manchot royal ne construit pas de nid. La femelle pond un œuf unique, et l’incubation est partagée par les deux parents. Ils gardent l’œuf sur leurs pieds pendant une période d’environ 52 à 56 jours, avec des tours allant de 12 à 21 jours. L’œuf d’environ 300 grammes est isolé du sol gelé par les doigts palmés de l’adulte, et protégé du froid par le repli de peau nue situé entre les pattes des parents. Pendant cette période, l’adulte qui incube se déplace très peu, tandis que son partenaire va jusqu’à la mer pour se nourrir.

Quand le poussin est né, il est toujours gardé sur les pattes des parents pendant encore 30 à 40 jours, pendant lesquels il développe son plumage et régule petit à petit sa température lui-même. Les parents prennent des tours, et le jeune peut parfois attendre plusieurs longs jours entre deux nourrissages. Il est nourri par régurgitation directement dans sa bouche.
Plus tard, le poussin rejoint la crèche, ce qui permet aux parents de faire des voyages en quête de nourriture beaucoup plus longs. Le juvénile est encore dépendant de ses parents à la moitié de l’hiver, et attend souvent jusqu’à trois mois pour être nourri. Il peut perdre la moitié de son poids à ce moment-là, et seuls les poussins les plus sains sont capables de survivre.
Le poussin obtient son plumage habituellement l’été suivant et pèse à peu près 80% du poids de l’adulte. 
Le manchot royal revient en général sur la même zone de reproduction chaque année pendant toute sa vie. Mais ces pingouins changent souvent de partenaires à chaque nouvelle saison.

ALIMENTATION :
Le manchot royal se nourrit principalement de petits poissons (jusqu’à 15 cm de longueur), de krill, et aussi de calmars. Il capture ses proies en les poursuivant sous l’eau, et peut rester en plongée pendant 15 minutes et plus, plongeant de 150 à 200-300 mètres de profondeur. Le manchot royal parcourt souvent des centaines de kilomètres pour trouver de la nourriture.