English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Mésange charbonnière
Parus major

Ordre des Passériformes - Famille des Paridés  

QUELQUES MESURES:
L : 13 à 15 cm ; Env : 23 à 26 cm ; Poids : 14 à 22 gr

DESCRIPTION DE L’ESPECE:
La mésange charbonnière est un oiseau assez grand.
Le mâle adulte a la tête plutôt noire avec les joues et les couvertures auriculaires blanches. La nuque est d’un noir bleuâtre luisant et présente une tache centrale blanchâtre à sa base. Le manteau est jaune verdâtre devenant plus vert en bas, tout comme le haut du dos et les scapulaires légèrement teintées de vert-olive. Le bas du dos et les couvertures sus-caudales sont d’un bleu-gris pâle, teinté de vert sur le croupion.
La queue est bleu-gris avec les vexilles internes noirâtres et les rectrices externes largement terminées de blanc. Le dessus des ailes est bleu-grisâtre et présente un nette barre alaire blanche.
Les parties inférieures sont jaunes (plus soutenu chez le mâle). Le menton et la gorge sont noirs, et on peut voir une ligne noire qui sépare en deux la poitrine et l’abdomen. Cette ligne est plus large et plus nette chez le mâle. Les couvertures sous-caudales sont blanches.
En dehors de cette ligne noire, la femelle est semblable au mâle, à peine un peu plus terne.
Le bec est pointu et noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris-bleuâtre clair.    
Le juvénile ressemble aux adultes mais son plumage est plus terne avec des zones brunâtres sur la tête et la ligne ventrale très étroite.     

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La mésange charbonnière possède plusieurs cris qui sont tous perçants et sonores, comprenant des  « chick-pee-chick-pee… », un cri d’alarme « tink-tink-tink », aussi un « zik-zik-doo-doo », et encore un « tchairrr » criard et aigu, souvent répété.
Le chant le plus habituel et le mieux connu est un « teechu-teechu-teechu…» perçant et sonore. Quelques imitations ajoutent des variations à un répertoire déjà vaste.

HABITAT :
La mésange charbonnière fréquente les forêts et les lisières, ainsi que les clairières dans les forêts plus épaisses. On la trouve aussi dans les vergers, les haies, les parcs et les jardins, les lisières des champs cultivés et elle vit près des humains en ville comme à la campagne.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
La mésange charbonnière est largement répandue à travers l’Eurasie, depuis la Grande Bretagne jusqu’au Japon, et aussi en Afrique du Nord.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE:
La mésange charbonnière se nourrit aussi bien sur le sol que dans les arbres ou la végétation en général. Elle capture des insectes de toutes sortes sur les feuilles, des larves et des araignées. Elle est aussi capable d’extraire les larves des chenilles processionnaires de leur nid. Elle peut aussi picorer dans les fruits mûrs directement sur l’arbre afin d’y chercher les vers cachés à l’intérieur. 
Son bec est assez dur pour casser et faire un trou dans les coquilles dures de certains fruits.
Elle sautille sur le sol avec facilité, et se déplace dans les arbres en s’accrochant fermement aux branches. Elle peut aussi se suspendre afin d’atteindre un insecte ou tout autre nourriture convoitée.

C’est un oiseau sociable qui peut être vu en petits groupes en dehors de la période de reproduction.     
Elle peut aussi se montrer très agressive, et peut attaquer d’autres nids, pour capturer les nouveau-nés. Elles dorment en groupes, dans des creux et des trous dans les arbres ou les murs.
La parade nuptiale n’est pas très élaborée. Le mâle hérisse sa crête et gonfle sa poitrine en hérissant ses plumes afin d’exposer la large bande pectorale et la gorge noires.
La mésange charbonnière est résidente dans son habitat, avec parfois quelques déplacements altitudinaux.  

VOL : La mésange charbonnière effectue des vols courts d’un arbre à l’autre, avec de rapides battements d’ailes. Elle peut aussi voltiger pour attraper des insectes en vol.
Son vol est ondulant, l’oiseau alternant ailes fermées et ailes ouvertes.   

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
La mésange charbonnière niche dans des trous dans les arbres, des creux, des crevasses dans des murs, des tunnels, des trous dans les rochers, mais aussi dans des nichoirs, des boites à lettres et des conduites ou tuyaux.
La femelle construit le nid en ajoutant beaucoup de matériaux tels que la mousse, la laine, les poils et les plumes. Le nid est situé depuis le plus bas niveau jusqu’à 6 mètres au-dessus du sol.

La femelle dépose 6 à 8 œufs blancs, tachetés de façon éparse de points rougeâtres. L’incubation dure environ 13 à 16 jours, assurée par la femelle. Le mâle la nourrit au nid. Les poussins naissent nidicoles, couverts partiellement de long duvet gris sur la tête et le dos. Ils sont nourris par les deux parents, surtout avec des chenilles. Ils grandissent assez lentement, ouvrant les yeux à seulement neuf jours.
Les jeunes quittent le nid à l’âge de 18 à 24 jours. Les deux parents les nourrissent encore pendant 15 à 25 jours après leur envol.
Cette espèce produit deux couvées par saison.

ALIMENTATION:
La mésange charbonnière se nourrit d’invertébrés au printemps et à l’été, mais aussi de graines et de fruits en automne et à l’hiver. Elle fréquente les mangeoires quand la nourriture se fait plus rare.

PROTECTION/MENACES/ STATUTS :
Les populations de mésanges charbonnières ont augmenté depuis 1960. L’espèce est localement commune ou abondante selon les régions et les pays où elle vit.
Les populations restent stables, malgré la forte mortalité chez les jeunes, sans doute due à la prédation et aussi parfois au manque de nourriture.

Ang : Great Tit
All : Kohlmeise
Esp : Herrerillo ciáneo
Ital:   Cinciallegra
Nd:  Koolmees
Russe:  Большая синица
Sd: Talgoxe    

Photos et texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 12 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8496553423

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

Avibase (Lepage Denis)

Pájaros de España (JL Beamonte)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page famille des Paridés

Page Passériformes

Page oiseaux du jardin

Sommaire fiches

 

Plus

de

Photos

Cri typique de l'espèce

---------------------

Autre exemple de cri

Cris des juvéniles