English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Moqueur à long bec
Toxostoma longirostre

Ordre des Passériformes – Famille des Mimidés

QUELQUES MESURES :
L: 26-29 cm
Envergure : 33 cm
Poids: 38 gr

LONGEVITE : jusqu’à 7 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le moqueur à long bec est un oiseau de taille moyenne. Il a les parties supérieures grisâtre-brun, et on peut voir deux nettes barres alaires blanches. Les parties inférieures sont blanchâtres, intensément striées de noir. Le bas-ventre est de couleur chamois. La longue queue brun foncé est en forme d’éventail.
La calotte et le front sont gris. La nuque est plutôt gris-brunâtre, rejoignant ainsi la couleur brune du dos. Le menton et la gorge sont blancs bordés d’une moustache noire. Le long bec incurvé vers le bas est gris, avec la base gris rosâtre sur la mandibule inférieure. Les yeux sont orange à jaune orangé. Les pattes et les doigts sont bruns.

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile ressemble aux adultes, mais avec un plumage plus terne, des taches indistinctes sur la tête, des barres alaires couleur chamois et les yeux plus clairs, plutôt jaunes.

Espèces similaires :
Le Moqueur roux (Toxostoma rufum) est plus roux et plus brun, avec un bec plus court.
Le Moqueur à bec courbe (Toxostoma curvirostre) est plus gris, et n’a pas de stries noires sur les parties inférieures. Son bec est plus long et plus courbe.
Le Moqueur des armoises (Oreoscoptes montanus) est plus gris, avec un bec plus court et de nettes extrémités blanches sur les rectrices. Il hiverne sur les territoires du moqueur à long bec.
Le Moqueur ocellé (Toxostoma ocellatum) vit au centre du Mexique, mais son territoire ne chevauche pas celui du moqueur à long bec.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du moqueur à long bec comprend de riches phrases variées, répétées deux ou trois fois. Le cri comprend un « tsuck » semblable à celui du moqueur roux, un doux « kleack » descendant et un sifflement sonore et ascendant « cheeooep ».

HABITAT :
Le moqueur à long bec vit dans les bosquets denses et broussailleux, plus spécialement dans les bosquets de « mesquites », (plantes légumineuses de la famille des Fabaceae), et aux lisières des forêts le long des cours d’eau.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le moqueur à long bec est résident dans son habitat, depuis le Sud du Texas jusque dans l’Est du Mexique.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le moqueur à long bec se nourrit au sol, balayant de son bec le tapis de feuilles mortes, d’un côté à l’autre. Il lance les débris en l’air et en arrière avec son bec, et gratte le sol en dessous avec ses griffes pour trouver des invertébrés. Il court rapidement tout en cherchant sa nourriture.
Le moqueur à long bec est monogame et niche en solitaire. Le mâle lance des cris discordants lors des disputes territoriales. Il chante fréquemment depuis un perchoir exposé. Il est agressif envers les autres espèces qui entrent sur son territoire, et défend vigoureusement le site du nid contre les prédateurs, y compris les humains.

VOL :
Le moqueur à long bec a un vol rapide avec des battements d’ailes peu profonds. Quand il parcourt de courtes distances, il effectue de rapides battements alternés avec des périodes où ses ailes sont plaquées le long de son corps. Les vols sont généralement courts et près du sol. 

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid du moqueur à long bec est une coupe volumineuse faite de brindilles, radicelles, paille et grossières tiges de bois. L’intérieur est tapissé de fines racines, d’écorce et de mousse. Le nid est habituellement caché dans un buisson épineux épais, ou dans un arbre bas, à environ 1,20 m à 2,40 mètres au-dessus du sol.
La femelle dépose 4 à 5 œufs bleu ciel, finement tachetés de brun. L’incubation dure environ 13 à 14 jours, assurée par les deux parents. Les poussins sont nidicoles et naissent sur une période d’au moins 24 heures. Ils sont nourris par les deux adultes, au début avec des invertébrés, et ensuite, avec quelques matières végétales. Les jeunes quittent le nid au bout de 12 à 14 jours.
Cette espèce peut produire deux couvées par an.

ALIMENTATION :
Le moqueur à long bec se nourrit principalement d’invertébrés tels que les sauterelles, les scarabées et les araignées. Il consomme quelques escargots, des limaces et aussi des baies.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le moqueur à long bec est commun dans un habitat adapté. Mais la perte de l’habitat avec l’éclaircissement des zones broussailleuses pour étendre l’agriculture, a causé un déclin majeur dans la Vallée du Rio Grande entre 1930 et 1970. A ce moment-là, environ 95% des broussailles furent détruites.
Cependant, les activités humaines ont provoqué l’invasion des anciennes zones herbeuses par des arbustes, profitant ainsi à l’espèce. Le moqueur à long bec aurait tendance à étendre son habitat vers l’ouest.                                

Ang : Long-billed Thrasher
All: Langschnabel-Spottdrossel
Esp : Cuitlacoche de Pico Largo
Ital : Mimo beccolungo
Nd : Langsnavelspotlijster
Sd: Långnäbbad härmtrast

Photos de Tom Merigan
Son site: Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Mimidés

Page Passériformes

Sommaire fiches