English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Mouette rieuse
Chroicocephalus ridibundus

Ordre des Charadriiformes – Famille des Laridés

QUELQUES MESURES :
L : 37-43 cm
Env : 94-110 cm
Poids : 195-325 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 30 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La mouette rieuse est une espèce largement répandue, très bruyante et opportuniste.

L’adulte en plumage nuptial a un capuchon brun-chocolat foncé qui englobe la tête, le menton et le haut de la gorge. Selon les positions, ce capuchon semble plus ou moins grand et enveloppant. Le cou est blanc.
Les parties supérieures comprenant le dos, les couvertures supérieures, les secondaires et les primaires internes sont grises. Les secondaires ont les extrémités blanches. Les primaires externes sont blanches, avec des extrémités et des liserés noirs. La queue est blanche.
Les parties inférieures sont blanches (ou légèrement teintées de rose chez les oiseaux des populations norvégiennes).
Les yeux sont brun foncé, entourés de deux croissants blancs. Le bec, les pattes et les doigts sont d’un rouge profond.

L’adulte en plumage d’hiver a la tête blanche avec une tache noirâtre sur les couvertures auriculaires, et deux barres floues et sombres en travers de la calotte. Le bec rougeâtre a l’extrémité noire.

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a les parties supérieures blanches avec des marques chamois à brun foncé, y compris sur les couvertures alaires. La queue présente une bande terminale noire. Les parties nues sont plus ternes que chez l’adulte.

Le 1er hiver ressemble à l’adulte en plumage d’hiver, mais les ailes, la queue, le bec et les pattes sont identiques à ceux du juvénile.
Tous deux ont le bec jaune orangé avec l’extrémité noire.

CRIS ET CHANTS :
La mouette rieuse est un oiseau bruyant. Le cri typique est un « karr » ou un « kreeay » perçant et haut-perché. On peut aussi entendre des « kek-kek » aigus quand l’oiseau se nourrit.

HABITAT :
La mouette rieuse fréquente les marais, les lacs et les étangs d’eau douce ou saumâtre sur les bords desquels elle se reproduit, mais quelques populations peuvent nidifier sans des endroits relativement secs comme les dunes de sable et les plages.
Cette espèce fréquente une grande variété d’habitats toute l’année, tels que les eaux peu profondes, côtières ou intérieures, les fleuves et les estuaires. On peut la trouver à l’intérieur des terres à basse altitude, et même à l’intérieur des villes si de l’eau est disponible.
Cette espèce vit depuis les zones tempérées jusqu’à la lisière des forêts boréales du Paléarctique.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La mouette rieuse se reproduit dans la majeure partie de l’Europe et de l’Asie, mais aussi sur la côte Est du Canada.
La majeure partie de la population est migratrice et se déplace vers le Sud en hiver. Mais d’autres populations de l’extrême ouest de l’Europe sont résidentes ou se dispersent après la reproduction.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La mouette rieuse se nourrit d’une grande variété d’aliments tels que les insectes aquatiques et terrestres, les vers de terre, les invertébrés marins, un peu de poisson et quelques graines et baies.

Ces oiseaux se nourrissent en nageant et prennent la nourriture à la surface, ou en trempant la tête juste sous la surface. La mouette rieuse marche aussi le long des côtes, dans les vasières, et sonde la vase pour trouver des invertébrés aquatiques. Il lui arrive aussi de remuer la vase avec une patte pour faire sortir les proies. Elle suit les bateaux de pêche à l’occasion.

La mouette rieuse pirate d’autres oiseaux marins pour leur dérober leurs proies, et elle consomme les œufs dans les colonies de sternes.
Elle peut se nourrir seule ou en groupes.

La mouette rieuse est territoriale comme de nombreuses espèces d’oiseaux marins. La dimension du territoire dépend de la taille de l’espèce et du nombre de couples établis dans la colonie.
Pendant les disputes, le capuchon noir a un effet agressif, alors que baisser la tête et montrer la nuque claire est un signe de soumission.

D’autres parades montrent l’oiseau dans des attitudes variées : la parade oblique est agressive, avec une posture dressée; la parade en avant avec le cou tendu, la tête dans l’axe du corps et le bec horizontal ; la parade d’obstruction, avec l’oiseau incliné vers le sol, le bec vers le bas et émettant des cris faibles en rapides séries composées de notes courtes.

Ces oiseaux sont très bruyants à tous moments dans le cycle de reproduction. Ils crient en vol, en se posant, au sol…

Le « long-cri » typique est lancé depuis le sol ou en vol, et fréquemment suivi de « jetés de tête » sur le dos. Les parades sont effectuées pendant des heures si le couple est formé, et on peut aussi observer des offrandes de nourriture du mâle à la femelle.
La construction du nid fait partie des rituels de la formation des couples une fois que le site du nid est choisi par les deux partenaires. La défense du territoire est vigoureuse et le couple passe la plupart de ses journées sur son territoire.

VOL :
La mouette rieuse a un vol rapide et actif. Elle peut aussi planer et glisser, tout en capturant des insectes en vol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction commence fin mars, et la ponte a lieu vers fin avril et en mai.
La mouette rieuse nidifie en colonies de plusieurs dizaines de couples, parfois beaucoup plus. Les nids sont construits à environ un mètre les uns des autres, mais ils peuvent parfois se toucher.

La colonie est en général établie près de la végétation, sur des zones sableuses ou rocheuses, et dans les marais. Le nid est une dépression peu profonde grattée dans le sol et tapissée de plantes sèches.

La femelle dépose 1 à 3 œufs. L’incubation dure environ 22 à 26 jours, partagée par les deux parents.
Les poussins sont nidifuges. Ils sont nourris par les deux parents. Les jeunes restent autour du nid et près du site jusqu’à l’obtention de leur plumage et leurs premiers vols, environ 35 jours après la naissance.
Cette espèce produit une couvée par an.

ALIMENTATION :
La mouette rieuse se nourrit d’insectes aquatiques et terrestres, d’invertébrés, de poissons, de quelques graines et de baies. Elle prend des débris en suivant les bateaux de pêche, et des détritus à l’intérieur des terres. Elle vole aussi de la nourriture aux autres espèces en les harcelant.

PROTECTION/ MENACES/ STATUTS :  
Les populations de la mouette rieuse sont importantes. Quelques déclins et augmentations sont observés selon la distribution, mais cette espèce n’est pas menacée actuellement. 

Ang : Black-headed Gull
All : Lachmöwe
Esp : Gaviota Reidora
Ital : Gabbiano comune
Nd : Kokmeeuw
Russe : Озерная чайка
Sd: Skrattmås

Photos et texte de Nicole Bouglouan

Autres photos

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Volume 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

Avibase (Lepage Denis)

The Longevity List (Roland Staav)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Laridés

Sommaire fiches

 

Plus

de

photos

SONS PAR XENO-CANTO

Cris lors de la pÍche en groupe

Xeno-Canto