English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ouette d’Egypte
Alopochen aegyptiacus

Ordre des Ansériformes – Famille des Anatidés

QUELQUES MESURES :
L : 71-73 cm
Env : 135-155 cm
Poids : 1500-2250 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 25 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
L’Ouette d’Egypte a été introduite sur les lacs et les étangs en tant qu’oiseau d’ornement. Mais l’espèce s’est bien reproduite, et des oiseaux échappés de captivité ont constitué des populations qui vivent aujourd’hui dans la nature près des espèces sauvages.

Ang : Egyptian Goose
All : Nilgans
Esp : Ganso del Nilo
Ital: Oca egiziana
Nd: Nijlgans
Russe: Нильский гусь
Sd: Nilgås

Photographes:

Callie de Wet
Flickr Galleries

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

GUIDE DES CANARDS, DES OIES ET DES CYGNES – de Steve Madge - Delachaux et Niestlé - ISBN: 2603013769

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

Avibase (Lepage Denis)

Birds of Britain - The Web Magazine for Birdwatchers

Honolulu Zoo

BirdLife International (BirdLife International)

 

Accueil

Page Ansériformes

Sommaire fiches

 

L’ouette d’Egypte a la tête, le cou, la poitrine et l’abdomen gris chamoisé. Une ligne brune part du bec et entoure l’œil en une large bande foncée. Une autre ligne brune forme un fin collier au bas du cou et vers la nuque. L’abdomen jaunâtre à grisâtre porte une tache sombre dont la taille est variable. Les couvertures sous caudales sont couleur cannelle.

Les parties supérieures sont en général brun foncé. Les scapulaires sont brunâtres, la queue et le croupion sont noirs. Les ailes ont les couvertures supérieures blanches, avec une fine ligne noire en travers. Les tertiaires sont noisette, les secondaires sont vert métallique, les primaires sont noires.

Le bec et les pattes sont rose foncé, les yeux sont bruns.

Les deux sexes sont semblables en plumage, mais le mâle est plus grand que la femelle.

Le juvénile n’a pas les marques brunes autour des yeux ni sur la poitrine. Le blanc sur le dessus des ailes est terne. Le bec et les pattes sont jaunes gris, les yeux sont bruns. Il obtient sa maturité sexuelle vers deux ans.

Les nouveau-nés sont couleur crème, avec des marques dorsales brun foncé, et du blanc derrière le bec qui continue en ligne fine jusqu’au-dessus et derrière les yeux. Le bec et les pattes sont gris foncé.

L’ouette d’Egypte présente deux phases de coloration, l’une où le dos est brun gris et la tête plus claire, et l’autre où l’oiseau présente une couleur brun roux. Son maintien est plus droit que chez la plupart des anatidés.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Chez l’ouette d’Egypte, les disputes territoriales provoquent beaucoup de bavardages chez les deux sexes. Le mâle lance un sifflement rauque et poussif. La femelle émet un caquètement guttural et strident « honk-haah-haah-haah ».

HABITAT :
L’ouette d’Egypte vit dans les zones humides tropicales et subtropicales, et dans les milieux ouverts, prairies, terrains herbeux, incluant des hautes terres jusqu’à 4000 mètres.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Vallée du Nil et Afrique, au sud du Sahara. Population introduite avec succès en Grande Bretagne et aux Pays Bas. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’ouette d’Egypte est plutôt sédentaire. On note quelques mouvements dépendant de la disponibilité de l’eau. Occasionnellement, elle peut migrer vers le nord du Sahara pour hiverner en Algérie et en Tunisie.

Elle s’envole pour les aires de nourrissage au crépuscule, se nourrit pendant plusieurs heures, mais pas toute la nuit. Elle se nourrit en broutant la végétation, mais aussi en barbotant à la surface de l’eau, et parfois en immergeant entièrement la tête.

Elle est territoriale pendant la période de reproduction. Certaines demeurent en couples isolés en dehors de cette période, d’autres forment des groupes. Il y a une forte agressivité entre les oiseaux dans le groupe.

VOL :
Le vol de l’ouette d’Egypte semble pesant, ressemblant davantage au vol d’une oie qu’à celui d’un canard. 

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison commence au printemps du lieu où elle se trouve, ou à la fin de la saison sèche.
Le nid de l’ouette d’Egypte se trouve sur le sol, à l’abri de la végétation, parfois en hauteur sur un arbre ou une corniche, ou dans des nids abandonnés par d’autres espèces tout en haut dans la cime d’un arbre, ou encore dans un  trou. Il est fait de racines, feuilles, herbes, et tapissé de duvet provenant de la poitrine de la femelle.

La femelle dépose 5 à 11 œufs couleur crème. L’incubation dure environ 28 à 30 jours, assurée par la femelle seule. Les naissances sont synchronisées. Les poussins sont élevés par les deux parents. Ils ont leur plumage complet au bout de 60 à 75 jours, et restent encore avec leurs parents pendant plusieurs semaines ou mois. 

Les poussins qui naissent dans des nids placés très en hauteur, doivent trouver le courage de sauter dans le vide pour quitter le nid. Les parents ne les aident pas, mais les appellent d’en bas pour les pousser à faire cette chute, parfois vertigineuse.
Les couples sont unis pour la vie.

ALIMENTATION :
L’ouette d’Egypte se nourrit d’herbes, mais aussi de semences, feuilles et tiges d’autres plantes, graines, pommes de terre et autres légumes. Elle peut aussi consommer des vers et des criquets.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’ouette d’Egypte a des prédateurs : milans, grands lézards, serpents, mammifères divers et tortues, qui capturent les oisons. Les crocodiles peuvent être menaçants pour les adultes. La population est abondante et n’est pas en danger.

Autres

images