English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Cream-backed Woodpecker
All : Weißmantelspecht
Esp: Picamaderos Dorsiblanco
Ital: Picchio dorsochiaro
Nd: Crèmerugspecht
Port: Pica-pau-de-barriga-preta

Photographes:

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES AVES DE ARGENTINA

Philippe Wolfer
OISEAUX D’ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol. 7 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal – Lynx Edicions – ISBN: 8487334377

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

 

Accueil

Page Picidés

Sommaire fiches

 

Pic à dos crème
Campephilus leucopogon

Ordre des Piciformes – Famille des Picidés

QUELQUES MESURES :
L : 28-30 cm
Poids : 203-281 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Pic à dos crème est plutôt grand, et présente un manteau de couleur crème qui donne son nom à ce beau Picidé.
Il y a actuellement peu d’information sur cette espèce.

Mâle et femelle ont le même plumage sur le corps. Les parties supérieures sont noires, excepté le manteau blanc-crème dont les plumes sont terminées de cannelle clair. Les sus-caudales et le dessus des ailes sont noirs. Les rémiges présentent une grande zone cannelle clair vers la base des vexilles internes. La queue noire est courte, faite de plumes raides. 
Les parties inférieures sont noires. Le dessous des ailes est semblable au dessus.

Mâle et femelle diffèrent par les couleurs de la tête.
Le mâle a la tête rouge vif ornée d’une crête remarquable. Il a une petite tache noire et blanche sur la partie inférieure à l’arrière des couvertures auriculaires.
Le bec est long et droit, avec l’extrémité en forme de ciseaux. Il est couleur ivoire. Les yeux sont jaune pâle avec un cercle oculaire de peau nue brun noirâtre. Les pattes et les doigts sont gris pâle.

La tête de la femelle est noire et rouge et porte une crête plus longue que celle du mâle. Le front et la calotte jusqu’à la partie centrale de la crête sont noirs, tout comme la zone autour des yeux, le haut du menton et le cou. On peut voir une bande couleur crème bordée de noir en travers de la joue.

Le juvénile a la tête plutôt rouge orangé.
Le jeune mâle est semblable à la femelle adulte, mais il a du rouge sur la calotte et la crête, ainsi que quelques plumes rouges sur la bande blanche de la joue.  
La jeune femelle a moins de rouge, concentré sur l’arrière de la calotte et le dessus de la crête.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Pic à dos crème lance des cris répétés « pi-ow » ou « kwee-yaw ».
Les deux partenaires émettent des sortes de ronronnements doux entre eux.    
Le tambourinage comprend deux coups secs.

HABITAT :
Le Pic à dos crème fréquente les forêts du Chaco, les savanes, les pâturages avec des boqueteaux, les forêts transitoires, à environ 2500 mètres d’altitude.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE : 
Le Pic à dos crème se trouve en Argentine, en Bolivie, au Brésil, au Paraguay et en Uruguay.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :  
Le Pic à dos crème se nourrit en général en solitaire en dehors de la saison de reproduction. Il se nourrit principalement de larves de Coléoptères. Il frappe fortement sur le bois afin de trouver sa nourriture sous l’écorce. On peut le voir dans les grands arbres, mais aussi dans les zones découvertes avec des arbres isolés, et il descend également sur les souches tombées à terre.

Sa manière de se nourrir est un peu différente de celle des autres pics. Il donne moins de coups de bec et sonde moins le bois, mais il utilise l’outil principal pour ce genre de comportements, c’est-à-dire sa longue langue collante. L’extrémité est équipée de plus ou moins de poils lâchement disposés en rangées et dirigés vers l’arrière de la bouche qui entrainent les proies vers la gorge.     

Il est résident dans sa vaste distribution.

VOL :
Le Pic à dos crème a un vol ondulant comme la majorité des pics.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu en septembre, mais aussi en octobre/novembre.
Le Pic à dos crème nidifie dans des cavités. Le trou est fait dans un arbre ou un palmier, à environ 6 à 8 mètres au-dessus du sol. L’entrée est en forme de goutte d’eau. Les poussins sont nourris par les deux parents.
Il n’y a pas d’autres informations actuellement.

ALIMENTATION :
Le Pic à dos crème se nourrit de larves de Coléoptères. Il cherche sa nourriture en tapant fortement sur le bois avec le bec. Ces tambourinages peuvent être entendus à grande distance.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Pic à dos crème est probablement peu commun mais cette espèce n’est pas menacée actuellement.