English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Pic épeiche
Dendrocopos major

Ordre des Piciformes – Famille des Picidés

QUELQUES MESURES :
L : 20-24 cm
Poids : 70-98 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le pic épeiche est le plus largement répandu et le plus commun des pics.

Le mâle a un plumage noir et blanc, avec le bas-ventre et l’arrière de la calotte rouges. Le front est blanc chamoisé. La calotte est noire. Les joues, le menton et la gorge sont blancs. On peut voir une moustache noire rejoignant la nuque rouge et descendant ensuite vers la poitrine pour rejoindre à nouveau le dos noir, tandis qu’elle borde une tache blanche sur le côté du cou.

Ang : Great Spotted Woodpecker
All : Buntspecht
Esp: Pico Picapinos
Ital: Picchio rosso maggiore
Nd: Grote Bonte Specht
Russe: Пестрый дятел
Sd: Större hackspett

Photographes:

Aurélien Audevard
OUESSANT DIGISCOPING

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol. 7 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal – Lynx Edicions – ISBN: 8487334377

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

Avibase (Lepage Denis)

Birds of Britain - The Web Magazine for Birdwatchers

ARKive (Christopher Parsons)

XENO-CANTO – Sharing Birds sounds from around the world

 

Accueil

Page Picidés

Sommaire fiches

 

Les parties supérieures sont noires, avec de grandes taches blanches sur les ailes, et des liserés blancs sur les primaires. La queue est noire avec des taches blanches sur l’extérieur.

Les parties inférieures sont blanchâtres, avec un large demi-collier sur le haut de la poitrine, et le bas-ventre rouge.

Le bec puissant et pointu est noir. Les yeux sont sombres, entourés d’une fine bande blanche. Les pattes et les doigts zygodactyles sont grisâtres.

La femelle a la calotte noire.
Le juvénile est plus brunâtre, avec un plumage plus terne que celui des adultes.

On peut observer quelques variations de plumages. Les oiseaux de l’ouest et du sud de l’Europe ont le front et les parties inférieures blanc brunâtre, et un bec moins fort. Les oiseaux d’Algérie et de Tunisie ont la poitrine noire et rouge, et le rouge du bas-ventre s’étend vers l’abdomen.

La sous-espèce Dendrocopos major canariensis a les parties inférieures plus brunes contrastant avec les flancs blanchâtres. Le bas-ventre est plus orangé.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le pic épeiche a un cri typique « kik » ou « pik ». C’est une note explosive courte, sèche et haut-perché. Il émet aussi des « chick » plus doux et plus bas, comme les autres pics. On peut aussi entendre des trilles rauques.
Il utilise les tambourinages pendant les parades territoriales. Le mâle et la femelle tapent sur une branche morte, donnant des séries de coups rapides avec le bec pour obtenir une résonance. Chaque tambourinage comprend 16 coups en moins d’une seconde, avec un intervalle d’à peine quelques secondes.

HABITAT :
Le pic épeiche vit dans les forêts et les zones boisées de toutes sortes, les haies d’arbres, les vergers, les parcs et les grands jardins, depuis la taïga arctique jusqu’aux régions méditerranéennes.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le pic épeiche vit depuis le nord de l’Eurasie jusqu’au Moyen-Orient, aux Iles Canaries et en Afrique du Nord. Il est sédentaire et résident dans son habitat. Quelques populations du nord peuvent migrer vers le sud en hiver, en fonction des ressources alimentaires. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le pic épeiche se nourrit plutôt dans les arbres, sur les troncs et les grandes branches. Il creuse des trous pour trouver la sève, ainsi que les insectes qu’elle attire.

Il peut aussi se nourrir sur le sol, mais c’est plus rare. Il ne s’éloigne jamais des arbres. Pour se nourrir, il coince une pomme de pin ou une noisette entre deux morceaux d’écorce, afin d’ouvrir les graines avec le bec.

Il travaille en allant vers le haut du tronc, mais aussi d’un côté à l’autre, tapant dans l’écorce pour  extraire la nourriture des crevasses avec le bout de sa langue collante. Il tourne autour du tronc, sans doute pour ne pas se laisser observer.

Le printemps est annoncé par les tambourinages tôt le matin, et les poursuites aériennes à deux ou trois oiseaux à travers la canopée, tout en bavardant bruyamment. Il est temps pour le mâle d’effectuer son tambourinage annuel pour définir son territoire.

Les vols de parade sont effectués par les deux adultes. Ils volent en décrivant des spirales, et ensuite, ils se posent très près du tronc avec les ailes semi-ouvertes et tremblotantes.

Le pic épeiche est très timide, et en dehors de la période de reproduction, il vit en solitaire. Il dort dans d’anciennes cavités. Il vit souvent caché dans le feuillage, trahi par ses tambourinages.

VOL :
Le pic épeiche a un vol puissant et ondulant, permettant de voir nettement les taches blanches des ailes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le pic épeiche nidifie dans des cavités creusées par les deux adultes, en mars et avril. Ils utilisent un nouveau nid chaque année, et ont besoin d’une à deux semaines pour creuser le trou, suivant la dureté du bois.
La chambre du nid fait environ 30 cm de profondeur et est tapissée de copeaux de bois. L’entrée est de forme ovale et se situe à environ 4 mètres au-dessus du sol.

La femelle dépose 4 à 7 œufs blancs, entre la mi-mai et début juin. L’incubation dure environ 16 jours, assurée par la femelle dans la journée, et par le mâle la nuit. Les poussins sont nidicoles et sont nourris par les deux parents. Ils quittent le nid à l’âge de 18 à 21 jours. Ils obtiennent leur maturité sexuelle à un an.

Les adultes gardent le nid propre en enlevant les fientes des jeunes. Ceux-ci sont très bruyants. Les adultes restent à proximité du nid tant que les petits sont dans la cavité.
Cette espèce produit une seule couvée par an.

ALIMENTATION :
Le pic épeiche se nourrit de graines et de noisettes, d’invertébrés (surtout des scarabées et leurs larves), mais aussi d’œufs et d’oiseaux nouveau-nés.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le pic épeiche est commun et largement répandu, mais la déforestation est la menace la plus importante qui pèse sur les pics.

Pic Úpeiche

de

Tenerife

Sous-espèce "canariensis"