English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Pigeon roussard
Columba guinea

Ordre des Columbiformes – Famille des Columbidés

QUELQUES MESURES :
L: 32 à 36 cm
Poids: 250 à 350 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le pigeon roussard est endémique d’Afrique.

L’adulte a les parties supérieures bleu-gris et le manteau marron-roux  avec de légers reflets cramoisis. Sur les ailes, l’intérieur des couvertures et des tertiaires est marron-roux, légèrement marqué de gris. L’extérieur des couvertures est gris. Sur la majeure partie des ailes, les extrémités des plumes sont nettement terminées par de nombreux petits triangles blancs, devenant une étroite frange blanche sur l’extérieur des grandes couvertures. Les rémiges sont gris-brun terne.
Du dos au croupion, le plumage est gris pâle, finissant en gris plus foncé sur les sus-caudales. Toutes les plumes présentent des extrémités gris clair. La queue est gris foncé avec une large bande terminale noire.

ALIMENTATION :
Le pigeon roussard se nourrit principalement de graines sauvages et cultivées.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le pigeon roussard est commun dans la majeure partie de son habitat. Les populations sont stables, et même en augmentation.  

Ang : Speckled Pigeon
All : Guineataube
Esp : Paloma de Guinea
Ital : Colomba della Guinea
Nd : Gespikkelde Duif
Russe : Крапчатый голубь

Photographes :

Callie de Wet
Flickr Galleries

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

PIGEONS AND DOVES by David Gibbs, Eustace Barnes and John Cox - Pica Press Sussex - ISBN: 1873403607

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Columbidae

Sommaire fiches

 

Les parties inférieures sont bleu-gris, plus claires sur l’abdomen. Le dessous des ailes est gris clair, avec l’envers des primaires et des secondaires plutôt noirâtre. Les sous-caudales sont grises avec des extrémités claires. Le dessous de la queue est noirâtre avec des bases gris pâle sur les plumes extérieures. 

La tête est bleu-gris. Le menton est blanchâtre et la gorge est bleu-gris pâle. Le haut de la poitrine et le cou sont rouge-rouille avec des extrémités bleu-gris sur les longues plumes. Le bas de la poitrine est bleu-gris.
On peut voir une tache nette constituée de peau nue et rouge autour de l’œil, depuis les lores jusqu’aux couvertures auriculaires. Les yeux sont jeune-doré. Le bec est noirâtre avec la cire blanchâtre. Les pattes et les doigts sont rose violacé.  

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile est plus brun et plus terne que les adultes. La zone oculaire est plus brune également.  

Il existe d’autres races :
Columba guinea phaeonotus, qui vit du nord-est du Zimbabwe et sud-ouest de l’Angola jusqu’au Cap. Celui-ci a la tête d’un gris plus foncé, ainsi que le croupion. Les triangles blancs des ailes sont plus petits. L’oiseau lui-même est légèrement plus grand.
Et deux autres: Columba guinea guinea et Columba guinea rufina.

Il y a deux espèces assez similaires :
Le pigeon rameron (Columba arquatrix) qui vit de l’Ethiopie jusqu’au Cap. Il a le même marron-roux sur les parties supérieures et les mêmes taches blanches, mais la zone oculaire, le bec et les pattes sont jaunes.
Le pigeon biset (Columba livia) qui vit aux limites sud du Sahara et dans la région du Sahel. Quelques variétés d’oiseaux peuvent être semblables, mais il leur manque souvent la zone oculaire rouge. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le pigeon roussard lance des roucoulades explosives et sonores « doo doo doo » ou « whu whu whu whu-WHU » lancées avec force et ardeur.  

HABITAT :
Le pigeon roussard vit surtout dans les campagnes ouvertes, les fermes, les savanes et les prairies, avec des arbres proches tels que des palmiers ou des baobabs. On le trouve aussi en zone urbaine où il est souvent vu sur le faîte des toits. Il peut vivre du niveau de la mer jusqu’à 3000m d’altitude.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le pigeon roussard est résident dans la majeure partie de l’Afrique subsaharienne. Il est plus rare dans le centre de l’Afrique.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Les pigeons roussards se rassemblent en grands nombres là où le grain et les arachides sont abondants. C’est une espèce très grégaire et les groupes peuvent compter plusieurs centaines d’oiseaux, mélangés avec d’autres espèces de pigeons et des tourterelles. Ils dorment sur les falaises, les immeubles ou les grands arbres.
Le pigeon roussard marche et court facilement sur le sol.

Il se reproduit tout au long de l’année dans la majeure partie de son habitat. Quand le couple est formé, le mâle attire la femelle sur un site potentiel pour le nid, avec différentes postures telles qu’accroupissements, abaissement de la tête et ailes agitées par saccades. En même temps, il fait des vocalises.

Le mâle effectue aussi des courbettes et des vols nuptiaux. Il s’envole avec des claquements d’ailes audibles, et ensuite, il glisse avec les ailes tendues légèrement en dessous du niveau du corps. Il peut répéter ces vols plusieurs fois.   

VOL :
Le pigeon roussard a un vol puissant, et il vole souvent très haut dans le ciel. Son vol est rapide avec des battements réguliers. En vol, le croupion gris pâle contraste avec les parties supérieures plus foncées.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le pigeon roussard se reproduit surtout dans la dernière moitié de la saison sèche. Il peut nidifier en solitaire ou en colonies. Le nid est situé sur une falaise, dans un arbre ou sur un immeuble. On trouve différentes sortes de constructions, telles qu’une simple dépression grattée, une coupe lâche faite de quelques brindilles, ou même une grande plate-forme de brindilles. L’intérieur est souvent tapissé de petits brindilles ou d’herbe.

La femelle dépose 1 à 3 œufs blancs. L’incubation dure environ 14 à 18 jours, partagée par les deux parents. Les poussins sont nourris par les adultes avec du « lait de pigeon », comme les autres Columbidés.
Plusieurs jours plus tard, les jeunes commencent à être nourris avec des petits morceaux de nourriture apportés au nid par les parents. Ils quittent le nid environ 20 à 25 jours après la naissance.