English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Pluvier argenté
Pluvialis squatarola

Ordre des Charadriiformes – Famille des Charadriidés

QUELQUES MESURES :
L : 27-31 cm
Env : 56-63 cm
Poids : 174-320 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 20 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Les plumes noires des aisselles (visibles uniquement en vol) permettent d’identifier le pluvier argenté en dehors de la période nuptiale.
C’est le plus grand des pluviers. Son corps puissant, son attitude ramassée, sa grosse tête et son bec fort le différencient des autres pluviers plus petits.
Il est le seul à avoir un pouce à l’arrière des pattes.    

Ang : Grey Plover or Black-bellied Plover
All: Kiebitzregenpfeifer
Esp: Chorlito Gris
Ital: Pivieressa
Nd: Zilverplevier
Russe: Тулес
Sd: Kustpipare

Photographes:

Bob Moul
Nature Photography

Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Autres photos et texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Volume 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

SHOREBIRDS by Peter Hayman, John Marchant and Tony Prater – Christopher Helm – 1986 – ISBN: 0747014035

GUIDE DES LIMICOLES de D. Taylor - Delachaux et Niestlé - ISBN : 2603014080

Avibase (Lepage Denis)

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Chez le mâle adulte en plumage nuptial, les parties supérieures sont tachetées de blanc argenté et gris noirâtre. Une bande blanche s’étend depuis le front, sur la calotte et la nuque, et descend sur les côtés de la poitrine. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont blancs. La queue est barrée de taches gris foncé. Sur les ailes, les premières couvertures et les rémiges primaires et secondaires sont noirâtres, et on peut voir une barre alaire blanche en travers des primaires.

Les parties inférieures très noires et rejoignent la tache noires des axillaires. La partie basse de l’abdomen et le bas-ventre sont blancs. Les couvertures sous-caudales sont blanches également. Le dessous des ailes est blanc avec les premières grandes couvertures gris sombre. 

Sur la tête, la face, le menton, les joues et les côtés sont noirs. La calotte blanche est finement tachetée de noir. Le front et la nuque sont blancs.
Le bec noir est fort et droit. Les yeux sont brun foncé. Les pattes sont noirâtres.

La femelle en plumage nuptial présente les mêmes parties noires que le mâle, mais tachetées de blanc et plus ternes.

En dehors de la période nuptiale, les pluviers argentés sont mouchetés noirâtre-brun sur le dessus, avec de petites stries brun doré et blanchâtres, et n’ont pas le noir caractéristique en dessous. La face est blanchâtre, avec une faible rayure blanche visible sur l’œil. Le menton et la gorge sont blancs, la poitrine est blanche striée de grisâtre-brun. Le bec reste noir et les pattes noirâtres.

Le juvénile ressemble à l’adulte internuptial, mais il a les parties supérieures plus sombres avec des taches jaune pâle. La poitrine et les flancs présentent des stries indistinctes.      

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le pluvier argenté émet un chant mélancolique long et traînant.
Le cri habituel est sonore et porte loin. C’est un sifflement composé de trois notes « tlee-oo-ee », celle du milieu étant un ton plus bas que les deux autres.
Sur les aires de reproduction, on peut entendre un sifflement triple.  

HABITAT :
Le pluvier argenté se reproduit dans les déserts polaires et la toundra avec de la végétation telle que laîches, mousses et lichens, et principalement la toundra de plaine.
Il hiverne dans le monde entier sur les côtes, les vasières, les lagunes, les marais salants, les plages et les prairies.  
En migration, il lui arrive de fréquenter les eaux à l’intérieur des terres.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Il se reproduit sur les côtes de l’Arctique et hiverne sur les côtes d’Amérique du Nord et du Sud, de l’ouest de l’Europe, d’Afrique, du sud de l’Asie, d’Indonésie et d’Australie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le pluvier argenté se nourrit  en glanant de la nourriture sur le sol, habituellement sur les rivages sablonneux et humides. Il se nourrit aussi en fouillant sous la surface pour chercher des invertébrés. Il court et s’arrête pour picorer sur le sol ou à la surface de l’eau. Ces oiseaux se nourrissent en groupes, mais ils sont éparpillés. 
Il lui arrive de se nourrir aussi pendant la nuit.

En hiver, ils défendent de manière agressive leurs aires de nourrissage. Ce comportement démarre après la période de reproduction, c’est pourquoi certains oiseaux observés en migration sont un peu agressifs et d’autres non.
Le manque de vigilance de cette espèce est bien connu, et c’est précisément cela qui a empêché les pluviers argentés de faire l’expérience de la peur due à la chasse. Car les pluviers volent vite, en petits groupes, et il est difficile de tirer !

Il est vrai aussi que cette espèce est actuellement en train de changer ses étapes pour éviter les chasseurs.
Le pluvier argenté effectue un vol nuptial, un vol papillonnant, avec des battements peu profonds et les ailes presque horizontales.  
Le pluvier argenté se joint à d’autres limicoles dans de grands dortoirs communs pour passer la nuit.
Le pluvier argenté est un grand migrateur et parcourt de longues distances.

VOL :
Le pluvier argenté a un vol puissant et rapide. Il vole en groupes lâches, en ligne irrégulière.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu au printemps, avec la ponte entre mai et mi-juin.
Le pluvier argenté est monogame et solitaire pour nidifier. Le nid est préparé par la femelle qui gratte le sol pour creuser une dépression tapissé de cailloux, de mousse et de lichens.

Elle dépose 4 œufs à la coquille robuste. Les trois couleurs des œufs sont le rose, le vert ou le brun avec des taches noirâtres et gris-violet foncé. L’incubation dure 26 à 27 jours, partagée entre les deux adultes, mais le mâle prend une plus grande part à l’élevage que la femelle. Les jeunes sont élevés dans les zones humides par les parents pendant deux à trois semaines. Ils sont capables de voler à l’âge de 23 jours.
Cette espèce ne produit qu’une seule couvée, mais la remplacera si les œufs sont perdus.

ALIMENTATION :
Le pluvier argenté consomme généralement des insectes, mais aussi des vers de terre, et occasionnellement des graines et des tiges d’herbes.
En migration, il se nourrit des vers aquatiques, de mollusques et d’autres petits invertébrés.
Les jeunes se nourrissent comme les adultes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Les jeunes peuvent être la proie des rapaces nocturnes, des faucons pèlerins et des busards.
Les ouragans de printemps sont la cause de la perte d’individus en migration.
Cependant, les populations du pluvier argenté ne sont pas menacées actuellement. 

Autres

images