English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang: Two-banded Plover
All: Falkland-Regenpfeifer
Esp: Chorlitejo Malvinero, Chorlitejo de las Malvinas, Chorlito doble collar, Chorlo de doble collar
Ita: Corriere delle Isole Falkland
Nd: Falklandplevier
Sd: Falklandpipare
Port: Batuíra-de-coleira-dupla

Photographes:

John Anderson
John Anderson Photo Galleries

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC et Flickr gallery

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES – AVES DE ARGENTINA

Otto Plantema
Trips around the world

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

SHOREBIRDS by Peter Hayman, John Marchant and Tony Prater – Christopher Helm – 1986 – ISBN: 0747014035

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Birding Patagonia – Adventure expeditions

Birds of Falkland Islands 

ARKive (Christopher Parsons)

HBW Alive

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Pluvier des Falkland
Charadrius falklandicus

Ordre des Charadriiformes – Famille des Charadriidés

INTRODUCTION :
Le Pluvier des Falkland est une espèce sud-américaine. Il est commun le long des rives des petites mares et sur les plages côtières.
Il existe une population séparée et sédentaire aux Malouines, mais en dépit d’une apparence légèrement différente des dessins de la poitrine, une seule espèce monotypique est actuellement reconnue.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 17-18,5 cm
Poids : 62-72 gr

Le mâle adulte en plumage nuptial a la calotte et l’arrière du cou châtain vif. Les parties supérieures sont gris-brun. Sur le dessus des ailes, on peut voir une barre alaire courte et étroite, surtout visible en vol, tout comme les côtés blancs de la queue.
Sur les parties inférieures blanches, on note la présence de deux bandes pectorales noires. La bande supérieure est souvent brisée, surtout chez les oiseaux des Malouines. La bande inférieure est plus large et en forme de croissant allongé. Les couvertures sous-alaires et les axillaires sont blanches.

Sur la tête, le front et les lores blancs contrastent avec une bande frontale noire étroite. La zone des couvertures auriculaires est noirâtre et rejoint souvent la bande pectorale supérieure sur le côté du cou.
Le bec est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs.

Ce mâle a la première bande pectorale complète comme c'est le cas chez la plupart des oiseaux du continent.

La femelle ressemble au mâle mais les zones noires sont teintées de brunâtre. La calotte et l’arrière du cou sont châtain terne. La bande pectorale supérieure est plus étroite et mouchetée de blanc.

Chez l’adulte non-nicheur, les zones noires sont remplacées par du gris, la calotte et l’arrière du cou sont gris-brun. Les lores sont plus ternes, plutôt grisâtre pâle.

Le juvénile est semblable à l’adulte non-nuptial mais les bandes pectorales sont brunes avec des bordures chamois. La face est plus sombre. Les rectrices sus-caudales sont bordées de chamois clair.

Juvénile

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Pluvier des Falkland se reproduit dans le centre et le sud du Chili et en Argentine, et localement au Brésil.
La population continentale hiverne vers le nord jusqu’au nord du Chili, en Uruguay et dans le sud du Brésil.
La population des Malouines est sédentaire.

HABITAT :  
Le Pluvier des Falkland se reproduit sur les plages côtières, les rives des fleuves et des petites mares d’eau douce ou saumâtre, dans les savanes humides, et près des cours d’eau dans les plaines.
En dehors de la saison de reproduction, ils se rassemblent en bandes de 150 individus et plus  sur les plages de sable et les vasières laissées par les marées.
Certains oiseaux peuvent se reproduire jusqu’à 1200 mètres d’altitude sur les contreforts des Andes dans le sud de l’Argentine.

Plumage d'hiver

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Pluvier des Falkland émet des « tseet » ténus en guise de cris de contact lorsqu’il est au sol. En vol, il émet un sifflement fluide plus plaintif « whiit » ou encore « prit ».
Pendant les vols nuptiaux, on peut entendre des cris moins plaintifs émis en succession rapide, comme un gazouillis sonore.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Pluvier des Falkland se nourrit de petits invertébrés comme les arthropodes, les vers, les larves et les crustacés. Il lui arrive de s’aventurer dans l’eau très peu profonde (2cm) pour pêcher des petites proies. Il cherche dans les amas d’algues pourrissantes, et autour des rives des mares où l’herbe est courte.
Aux Malouines, il se nourrit d’insectes et autres invertébrés tout en marchant dans la végétation côtière, dans les algues et les mares formées entre les rochers.
Les zones de nourrissage peuvent être défendues en hiver.

Pendant la saison de reproduction, le Pluvier des Falkland effectue des vols nuptiaux spectaculaires au cours desquels il s’élance seul de façon irrégulière et dans toutes les directions. Des poursuites aériennes sont aussi observées.

Le Pluvier des Falkland est sédentaire aux Malouines où il n’effectue que des déplacements internes.
La population continentale hiverne vers le nord, atteignant les côtes de la Province de Buenos Aires, et d’autres régions du nord de l’Argentine, les côtes Uruguayennes, la région de Río Grande do Sul au Brésil, et les côtes du nord du Chili. Cependant, une partie de la population est résidente en Patagonie.      

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La ponte a lieu entre septembre et décembre, parfois plus tard en altitude.
Le nid est une dépression peu profonde sur le sol, dans la bruyère ou l’herbe. La couple nidifie en solitaire.

La femelle dépose 2-4 œufs olive-chamois avec des marques brunes. L’incubation dure environ 28 jours. Les poussins ont du duvet chamois clair, avec des petites taches et des lignes noires sur les parties supérieures. Ils quittent le nid très tôt après la naissance, et on peut alors les voir trottiner rapidement le long des plages, sous la protection des adultes.
Les parents peuvent effectuer des parades de distraction en faignant une blessure, pour éloigner les intrus.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Pluvier des Falkland est très commun aux Malouines où environ 10 000 couples nicheurs sont sédentaires. Le nom local anglais est « Beach Lark », ce qui peut se traduire par « Alouette des plages ».
La population globale semble stable dans l’ensemble, et l’espèce n’est pas menacée actuellement.               

Le Pluvier des Falkland est capable de courir très vite et les poussins aussi. Mais il effectue de très beaux vols nuptiaux et son vol est puissant. En vol, le bout des orteils dépasse légèrement l’extrémité de la queue.