English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Crested Partridge
All :  Strausswachtel
Esp: Perdiz Rulrul
Ital: Rulrul
Nd: Gekuifde Bospatrijs

Photographes:

Yves Thonnerieux
NATUR’AILES 

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

PHEASANTS, PARTRIDGES AND GROUSES – By Steve Madge and Phil Mc Gowan – Helm Identification Guides. ISBN: 0713639660

Hennache, A. & Ottaviani, M. (2011). Cailles, Perdrix et Francolins de l'Ancien Monde, 400 pages. Editions W.P.A. France, Clères, France. ISBN 978-2-9512467-3-7

Hennache, A. & Ottaviani, M. (2005). Monographie des faisans, volume 1. Edition W.P.A. France, Clères, France. ISBN: 2-9512467-1-4

Hennache, A. & Ottaviani, M. (2006). Monographie des faisans, volume 2. Edition W.P.A. France, Clères, France.ISBN: 2-9512467-2-2

"Les auteurs renoncent à leurs droits d'auteurs pour que la vente de cet ouvrage, publié par la World Pheasant Association, soit destinée à soutenir des projets de conservation."

Avibase (Lepage Denis)

ARKive (Christopher Parsons)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Rouloul couronné
Rollulus rouloul

Ordre des Galliformes – Famille des Phasianidés

QUELQUES MESURES :
L : 26 cm
Poids : M : 232 gr – F : 200 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Plus souvent vu dans les zoos que dans la nature, le Rouloul couronné est classé comme étant proche de l’extinction. Seul membre du genre « rollulus », cette très belle perdrix a une certaine élégance.

Le mâle adulte a le plumage sombre, bleu-noir irisé. Le dos et les couvertures sus-caudales sont vert métallisé. Les ailes arrondies sont brun foncé, mais les rémiges primaires présentent des vexilles externes blanches. La queue courte est noirâtre.
Les parties inférieures sont bleu-noir sombre également.

La tête est noire, mais le front présente une tache blanche d’où partent de longues plumes sétiformes noires. Une crête broussailleuse châtain-roux vif habille la calotte.
Le bec est noir, avec une tache rouge sur la commissure supérieure, et sur la moitié de la mandibule inférieure près de la base du bec.
Les yeux sont brun foncé, entourés d’un large cercle oculaire rouge. On peut également voir un triangle de peau nue rouge à l’arrière de l’œil.
Les pattes et les doigts sont rouge vif. Il n’y a pas de griffe au doigt postérieur, et pas d’éperons à l’arrière des pattes.

La femelle a le plumage vert-olive, avec les scapulaires et les ailes brun-châtain. La tête est gris ardoise, mais la crête est absente bien que les longues plumes sétiformes soient présentes sur le haut du front. En revanche, le triangle de peau nue rouge est beaucoup plus petit que chez le mâle et le bec est entièrement noir.

L’immature est plus terne que la femelle et tacheté sur le dessus. La peau nue autour de l’œil est également plus terne.
L’immature mâle a l’abdomen grisâtre.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Rouloul couronné est habituellement vu en groupes (appelés “compagnies”) de plusieurs oiseaux et des cris de contact peuvent alors être entendus entre eux. S’ils sont séparés, ils établissent à nouveau le contact en émettant des cris de ralliement.
Le chant se compose d’une série de sifflements monotones « si-ul » dont la seconde note est plus haute. Ce chant est souvent émis tôt le matin et en fin de journée.

HABITAT :
Le Rouloul couronné fréquente les forêts pluviales à basse altitude et aussi les plaines et les contreforts des collines. Il peut parfois être vu jusqu’à 1200 mètres d’altitude selon la distribution.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Rouloul couronné se reproduit au sud du Burma, au sud de la Thaïlande, en Malaisie, à Sumatra et à Bornéo. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :    
Le Rouloul couronné se nourrit de graines, de fruits et de divers invertébrés, insectes et mollusques.
Ils se nourrissent souvent en couples, en restant près l’un de l’autre. La femelle suit le mâle. Ils gardent le contact grâce aux sifflements doux.
Cette perdrix, comme la majorité des Galliformes, cherche sa nourriture en grattant le sol et en picorant dans le tapis de feuilles mortes. Elle est parfois associée aux cochons sauvages et se nourrit près d’eux, ainsi que sous les arbres fruitiers où elle récupère les morceaux de fruits jetés par les singes arboricoles ou les oiseaux. 

Le Rouloul couronné forme souvent des groupes d’une quinzaine d’oiseaux des deux sexes et de tous les âges.

Grâce aux pattes robustes adaptées à ses habitudes, cette perdrix marche rapidement et en se balançant. Elle préfèrera marcher ou courir plutôt que de s’envoler pour échapper à un danger potentiel. Si cela s’avère nécessaire, elle volera bas et sur une courte distance pour atteindre le couvert protecteur.

Elles dorment en groupes familiaux dans des dortoirs situés à quelques mètres au-dessus du sol dans des buissons ou des arbres.

Le Rouloul couronné semble être résident dans sa distribution. Il y a peu d’informations sur d’éventuels déplacements.

VOL :    
Le Rouloul couronné est un oiseau qui marche plus qu’il ne vole. Cet oiseau a des ailes arrondies. Sa vie est essentiellement terrestre et il ne vole que pour atteindre son dortoir.   

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction varie selon la distribution.
Le Rouloul couronné est monogame. Le nid est une dépression grattée dans le sol de la forêt, souvent caché sous un léger tas de feuilles mortes dans lequel les adultes creusent une sorte de terrier. Ce genre de nid est très bien camouflé et difficile à trouver si les oiseaux ne bougent pas.
La femelle dépose 5-6 œufs blancs. L’incubation dure environ 18-19 jours (en captivité), par la femelle seule.
Les deux parents nourrissent les poussins bec à bec. Ceux-ci sont nidifuges mais ils reviennent dormir au nid, malgré sa petitesse.

ALIMENTATION :
Le Rouloul couronné se nourrit de graines et de fruits assez grands, et consomme aussi des invertébrés tels que des grands scarabées, des fourmis du genre « formica » ainsi que des petits mollusques.
Comme de nombreux Galliformes, cette perdrix se nourrit en grattant la terre et en picorant çà et là.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :                  
Le Rouloul couronné est vulnérable et classé comme étant proche de l’extinction.
Il était largement répandu autrefois, mais il est rare de nos jours, surtout en Thaïlande. En Indonésie, l’espèce est menacée par la perte de l’habitat. Dans les autres parties de la distribution, il est souvent en déclin à cause de la destruction de son habitat surtout par la déforestation, et de la chasse. 
Cependant, il peut être vu dans plusieurs zones protégées dans certains pays, mais il reste vulnérable.