English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang: Cocos Flycatcher
All: Cocos-Insel-Tyrann
Esp: Mosquerito del Coco
Ita: Pigliamosche dell'isola di Cocos
Nd: Cocostiran
Sd: Cocosflugsnappare

Photographe:

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC et Flickr gallery

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 9 - by Josep del Hoyo - Andrew Elliot - David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334695

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

INBio – Costa Rica

Wikipedia, la enciclopedia libre

 

Accueil

Page Famille Tyrannidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Tyranneau de Cocos
Nesotriccus ridgwayi

Ordre des Passériformes – Famille des Tyrannidés

INTRODUCTION :
Le Tyranneau de Cocos est le seul membre du genre Nesotriccus. Il fait partie de la famille des Tyrannidés, sous-famille Elaeniinae. Il est endémique de l’Ile Cocos (Costa Rica) et le seul représentant de cette famille dans le Parc National de l’Ile Cocos.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 13 cm
Poids : 11 gr

L’adulte a les parties supérieures et la tête de couleur variable, allant d’olive grisâtre à olive brunâtre. Les ailes et la queue graduée sont plus foncées. Sur le dessus des ailes, on peut voir deux barres alaires chamois jaunâtre, et les rémiges sont bordées de liserés de la même teinte.
Les parties inférieures sont jaunâtre pâle ou chamois grisâtre, avec une légère teinte brunâtre ou olive sur la poitrine.
Sur la tête, on distingue un sourcil blanchâtre indistinct.
Le bec long et assez large est de deux couleurs, avec la mandibule supérieure brune ou noire alors que la mandibule inférieure est blanchâtre ou couleur corne. L’extrémité du bec est sombre. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a le plumage plus brun dans l’ensemble, avec les barres alaires et le sourcil couleur chamois ou cannelle.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
Le Tyranneau de Cocos se trouve sur l’Ile Cocos, au sud-ouest de la côte du Costa Rica.

HABITAT :   
Le Tyranneau de Cocos fréquente des habitats variés depuis le niveau de la mer jusqu’à 575 mètres d’altitude où il est présent sur les collines les plus hautes dans les forêts humides et leurs lisières, les broussailles, les zones marécageuses et les forêts secondaires.

CRIS ET CHANTS :   
Le Tyranneau de Cocos émet des trilles descendants et accélérés, une explosion de bavardages de six à neuf syllabes. Il émet aussi une série de « tic » suivie d’une autre explosion de sons en sept ou dix syllabes.
La femelle émet un seul type de chant, également une série de neuf ou dix notes suivie de sons plus doux.
Les deux partenaires peuvent faire des duos qui sont souvent initiés par la femelle.  

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Tyranneau de Cocos se nourrit principalement d’insectes et d’araignées, mais il consomme aussi quelques fruits et graines selon la saison.
Il cherche sa nourriture bien au-dessus du sol dans l’épaisseur de la végétation. Il fait des pauses courtes et cherche ses proies en-dessous des feuilles en donnant des coups de bec vers le haut. Il chasse aussi en happant les insectes en vol, ou en picorant sur la végétation en voltigeant ou depuis un perchoir comme le font tous les tyrans. Il s’élance aussi depuis un perchoir et poursuit sa proie avec un vol parfois acrobatique.

Dans le couple, les deux partenaires ont des liens qui durent longtemps et ils restent ensemble tout au long de l’année. Ils sont monogames et défendent leur territoire. Pendant la saison de reproduction, le mâle chante davantage et parade.

Le Tyranneau de Cocos est résident dans sa distribution très restreinte.
Il a un vol agile, il voltige pour chasser, et fait de l’acrobatie quand il poursuit ses proies en vol rapide dans la végétation épaisse.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre janvier et avril-mai.
Les deux adultes construisent le nid, une petite coupe placée entre 10 et 25 mètres au-dessus du sol dans un grand arbre. Le nid est fait avec des fibres végétales et décoré avec des oothèques d'araignées, en soie très souple (sorte de sac qui contient les œufs). L’intérieur du nid est copieusement tapissé de plumes. Le nid est accroché à la végétation près de la cime d’un grand arbre, dans le feuillage externe, le plus souvent dans des Saccoglottis holdridgei ou des Hibiscus tiliaceus.

La femelle dépose un seul œuf blanc-crème et incube seule. Mais le poussin est nourri par les deux parents.

PROTECTION / MENACES / STATUTS : 
Le Tyranneau de Cocos a une distribution très restreinte dans laquelle il est commun. Sa population compte entre 6000 et 15 000 individus matures.
En dépit de la dégradation de l’habitat par les herbivores introduits par les humains, le Tyranneau de Cocos fait preuve de tolérance face aux modifications de son habitat, et sa population semble stable.
Mais à cause de la petite taille de son ile, l’espèce est considérée comme étant Vulnérable.