English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang: Straight-billed Earthcreeper
All: Geradschnabel-Erdhacker
Esp: Bandurrita Piquirrecta, Bandurrilla de pico recto, Bandurrita de Pico Recto, Bandurrita pico recto
Ital: Rampichino di terra codaruggine
Nd: Priemsnavelaardkruiper
Sd: Raknäbbad markkrypare    

Photographes:

Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D'ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 8 By Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334504

BIRDS OF SOUTH AMERICA – Passerines - by Robert S. Ridgely and Guy Tudor – HELM Field Guides – ISBN: 9781408113424

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

OISEAUX D'ARGENTINE

Neotropical Birds – Cornell Lab of Ornithology

HBW Alive

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Upucerthie à bec droit
Upucerthia ruficaudus

Ordre des Passériformes – Famille des Furnariidés

INTRODUCTION :
L’Upucerthie à bec droit est parfois comprise dans le genre Ochetorhynchus, en compagnie des espèces U. certhioides et U. harterti, les Upucerthies du chaco et de Bolivie. Ce classement est parfois proposé à cause des différences de voix et de nids, par rapport aux autres membres du genre Upucerthia. Mais les avis sont partagés.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 16-19 cm
Poids : 28-41 gr

L’adulte de la race nominale a le dos et le croupion roussâtres. Le dessus des ailes est légèrement plus terne, avec davantage de roux à la base des rémiges. La queue est plutôt rousse avec les couvertures sus-caudales roussâtre foncé. Les rectrices centrales ont la base rousse et l’extrémité noirâtre, alors que les rectrices externes sont presque entièrement rousses. Les autres rectrices varient du brun noirâtre au roux sombre. La queue est presque carrée.

Sur les parties inférieures, le menton et la gorge sont blancs. La poitrine est blanchâtre avec des stries diffuses brunâtre clair, plus nettes sur les côtés. L’abdomen et les flancs sont roussâtre/brunâtre pâle avec des stries blanchâtres. Les couvertures sous-caudales sont couleur fauve.

Sur la tête, la calotte est brune. La face est brunâtre terne avec quelques stries fines et plus claires. On peut voir un sourcil blanc étroit souligné d’une ligne oculaire noire.
Le long bec légèrement courbe mais presque droit, est brun noirâtre ou noir, avec la base de la mandibule inférieure couleur corne pâle. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs ou brun noirâtre. 
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile est teinté de roux, avec des plumes aux liserés clairs sur la calotte et le dos.

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Il existe trois sous-espèces qui diffèrent par la couleur du plumage. Les races du Sud ont les parties supérieures plus sombres et moins rousses.
U.r. montana se trouve dans les Andes au sud du Pérou, en Bolivie, dans le nord du Chili et le nord de l’Argentine. Cette sous-espèce a la gorge et la poitrine plus blanches, l’abdomen plus foncé, et des stries nettes sur les côtés du corps et les flancs.

U.r. famatinae se trouve dans le nord-ouest de l’Argentine. Cette race a le dos légèrement plus sombre que la race nominale, les flancs et les couvertures sous-caudales plus foncés, et la poitrine plus blanche.

U.r. ruficaudus (ici décrite) se trouve dans les Andes de l’Ouest de l’Argentine et les régions chiliennes adjacentes.

HABITAT :  
L’Upucerthie à bec droit fréquente les pentes rocheuses et les ravins des Andes où elle est localement commune. On la trouve dans les broussailles arides en montagne, entre 2300 et 4300 mètres d’altitude, et localement plus bas, autour de 1300 mètres. Elle est souvent près des gros rochers où poussent quelques buissons clairsemés.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Upucerthie à bec droit a pour cri habituel un « kweep » ou « wheet » aigu. Le chant est une série rapide et sonore de notes sonnantes qui montent au début pour s’éteindre progressivement vers la fin.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’Upucerthie à bec droit est habituellement seule ou en couples. Cette espèce est discrète. Elle court et sautille parmi les rochers, mais en prenant garde de rester hors de vue. Si elle est menacée ou dérangée, elle court pour aller se cacher et reste invisible derrière les rochers.
Elle dresse sa queue bien haut, même parfois légèrement tendue vers l’avant au-dessus du croupion. 

L’Upucerthie à bec droit se nourrit d’arthropodes. Elle cherche ses proies seule, sur le sol, entre les pierres et dans les crevasses d’où elle extrait des insectes, leurs œufs et leurs larves.

Les parades nuptiales sont très peu connues. Les couples semblent unis pour la vie, mais cette durée peut s’avérer flexible. On peut penser que les mouvements de la queue jouent un rôle dans les parades, ainsi que les plumes blanches de la gorge. L’espèce est apparemment monogame, mais ces comportements nécessitent davantage d’observations et d’études.

L’Upucerthie à bec droit est résidente dans sa distribution.
Elle effectue des vols courts et rapides, en volant plutôt bas par rapport au sol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu pendant l’été austral. Le nid est placé dans une cavité naturelle ou un tunnel court de 50 à 70 centimètres, dans un talus ou une crevasse rocheuse. La chambre d’incubation est tapissée d’herbes, poils et plumes.

La femelle dépose 2 œufs blanchâtres, et les deux adultes partagent l’incubation pendant environ 15 jours. Les poussins sont nourris par leurs parents. Ils quittent le nid au bout de deux semaines après la naissance.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’Upucerthie à bec droit semble assez commune à travers sa distribution, mais la principale menace vient du bétail qui dégrade l’habitat. Les populations sont assez stables mais quelques déclins sont en cours.
L’espèce n’est pas considérée comme étant menacée actuellement.