English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

PERROQUETS ET Cie

ORDRE DES PSITTACIFORMES

Texte, illustration et photos de Nicole Bouglouan

PHOTOS DE PSITTACIDES :: PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Sources :

PARROTS OF THE WORLD – An Identification Guide – by Joseph M. Forshaw – Princeton University Press – ISBN 0691092516

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

 

Accueil

Sommaire dossiers

 

Les Psittacidés sont une grande famille, comprenant plusieurs sortes de perroquets de taille et de couleur différentes, mais avec presque toujours les mêmes comportements à travers leur vaste distribution. On trouve trois principales sortes d’oiseaux, les Cacatoès, les Perroquets et les Nestors.

Les Cacatoès sont grands ou de taille moyenne, avec un bec puissant et une crête remarquable. Ils vivent en Australasie dans des habitats variés. Ils ont habituellement un plumage moins coloré que les Perroquets, plutôt noir ou blanc, agrémenté de couleurs vives sur la crête ou la queue. Ils sont grégaires et souvent vus en grands groupes en train de se nourrir, ou en vol, ou au dortoir.

Les Perroquets sont plus grands et plus trapus, bien qu’il y ait aussi des races très petites. Le bec puissant est légèrement plus mince et parfois plus long. Ils n’ont pas la belle crête des Cacatoès. Les Perroquets vivent dans quatre écozones. On les trouve dans le Néotropical (Amérique du Sud et Centrale, Caraïbes et Sud de la Floride), dans l’Afrotropical (Afrique sub-saharienne et Madagascar), dans l’Indomalaya (Asie du Sud et du Sud-est jusqu’à la partie sud de l’Est de l’Asie) et dans l’Australasie (Nouvelle-Zélande, Australie, Papouasie- Nouvelle-Guinée et les îles du Pacifique). Ils vivent principalement dans les zones boisées.

Les Perroquets ont en général un plumage très coloré. La plupart d’entre eux sont verts avec des couleurs vives sur la tête, les ailes ou la queue, mais beaucoup de couleurs différentes sont constatées, ce qui est d’ailleurs l’une des caractéristiques de ces merveilleux oiseaux.
 
Les Cacatoès et les Perroquets se nourrissent principalement de fruits, noix, graines, bourgeons et fleurs sur divers palmiers et autres espèces de plantes disponibles dans leur habitat. Ils se nourrissent aussi bien dans les arbres qu’au sol. Ces oiseaux utilisent souvent leurs doigts comme une troisième main, prenant la nourriture entre les doigts et la portant à leur bec puissant capable d’ouvrir les noix les plus dures.
Ils émettent des cris sonores rauques ou stridents comme cris de contact entre les membres du groupe, en défense du nid, en cris d’alarme, ainsi que des sons plus doux avec les jeunes au nid.
Tous ces oiseaux nidifient dans des cavités, excepté la Conure veuve qui construit un grand nid communautaire haut dans un arbre. Ce type de nid fait de brindilles épineuses,  est entretenu tout au long de l’année et sert de dortoir à la colonie en dehors de la période de nidification.
Les autres membres de la famille des Psittacidés nidifient dans des cavités naturelles telles que des trous dans les arbres ou des crevasses dans les falaises ou n’importe quelle structure disponible et convenable, et aussi dans des nichoirs artificiels. Les œufs sont blancs. En général, les deux sexes partagent les taches liées à la reproduction. La période au nid est relativement longue, plusieurs semaines, et ensuite, les jeunes restent avec les parents et forment des groupes familiaux jusqu’au prochain cycle de reproduction.
Les Cacatoès et les Perroquets migrent rarement sur de longues distances. Ils ont un vol rapide effectué avec des battements peu profonds. Ils se déplacent saisonnièrement et localement suivant les ressources de nourriture. Ils endommagent souvent les récoltes quand un vol immense se pose dans les zones cultivées. Dans certaines parties de leur habitat, ils sont persécutés et tués en tant que parasites des cultures.
Ces oiseaux magnifiques sont surtout menacés par la perte de leur habitat, mais aussi par le braconnage et l’enlèvement des jeunes au nid pour le commerce illégal des oiseaux d’ornement. De nombreuses espèces sont en déclin ou en danger critique d’extinction, ou même proche de l’extinction. 
Des programmes de reproduction sont en cours afin de maintenir une population captive en bonne santé parmi les espèces les plus menacées, avec l’espoir de les réintroduire dans leur habitat d’origine, ou au moins dans un habitat adapté à leurs besoins et protégé.
De plus, plusieurs races ont des distributions très restreintes, et d’important projets sont soutenus par différentes fondations et programmes ornithologiques, afin d’aider ces espèces à vivre de nouveau dans des espaces appropriés où ils pourront se reproduire et survivre. 

Plus

de

photos

LISTE

DES

FICHES