English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Casoar à casque
Casuarius casuarius

Ordre des Struthioniformes – Famille des Casuariidés

QUELQUES MESURES :
Hauteur : 130-170 cm
Poids : M : 29-34 kg – F : 58 kg

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Casoar à casque est l’oiseau le plus grand après l’autruche. Cette espèce diffère des autres espèces d’oiseaux par différents critères concernant la femelle. En effet, celle-ci présente plutôt les caractéristiques de la plupart des mâles, comme le plumage plus vif en couleur, une taille réellement plus importante, et de plus, elle ne partage pas les tâches liées à la nidification, c’est-à-dire qu’elle abandonne le nid et les œufs pour aller s’accoupler avec d’autres mâles.

Le mâle adulte a le plumage noir brillant sur l’ensemble du corps. Ce plumage est très dur et grossier, mais il permet à cette espèce de vivre dans les habitats peu hospitaliers qu’elle affectionne.
La queue n’a pas de rectrices, et les ailes sont petites, même plus petites que chez d’autres espèces terrestres. Ces ailes particulières présentent juste des tubes nus, s’arrondissant autour des flancs, sans doute en guise de protection du corps contre la végétation épineuse et dense.

Sur la tête, la peau nue est bleu clair sur la partie supérieure, et plus foncée et vive sur les joues et les côtés de la tête. La nuque et l’arrière du cou sont couverts de peau nue rouge. Deux caroncules rouges pendent du menton, et leur longueur est variable d’un individu à l’autre.
Au sommet de la tête, on peut voir un casque de couleur corne. Celui-ci est plus important chez la femelle.
Le bec puissant est relativement court et légèrement incurvé vers le bas. Les yeux sont bruns entourés d’un cercle oculaire bleu clair.

Les pattes robustes et non emplumées sont très puissantes. On peut compter trois doigts, chacun muni d’une forte griffe. Le doigt interne porte une longue griffe en forme de dague de plusieurs centimètres de longueur. Les pattes et les doigts sont gris.

La femelle a une apparence similaire mais elle est plus grande et elle arbore des couleurs plus vives. Son casque est aussi plus grand que celui du mâle.
Chez les deux sexes, les caroncules peuvent changer de couleur selon l’humeur et le moment.

Le juvénile est brun clair. Les parties nues sont plus ternes que chez les adultes, et le casque est très petit et se développe au fur et à mesure de la croissance de l’oiseau. Les caroncules sont brun jaunâtre et les yeux sont brun foncé.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le casoar à casque émet des sons variés selon le moment. Habituellement, cet oiseau est silencieux en dehors de la période de reproduction.
Le cri d’alarme est un son grondant. Il lance aussi des souffles forts, des sifflements et des grognements bas. Il claque du bec au cours des parades de menaces, et gronde de façon sonore au cours des disputes. 
Avant l’accouplement, le mâle émet des « boo-boo-boo », devenant plus rares vers la fin de la saison de reproduction. Quelques cris de contact sont émis entre le mâle et les jeunes.

HABITAT :
Le casoar à casque fréquente en général les forêts pluviales. Cette espèce préfère les forêts vierges où elle peut vivre loin des dérangements.
Le casoar à casque se trouve souvent à des altitudes moyennes dans les forêts pluviales tropicales denses, mais aussi dans les forêts-galeries ou marécageuses.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le casoar à casque vit dans les îles d’Arou et Seram d’Indonésie, en Nouvelle Guinée et au nord-est de l’Australie. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le casoar à casque se nourrit principalement de fruits tombés sur le sol de la forêt. Il peut aussi parfois les prendre directement sur les branches basses ou dans les buissons.
Cette espèce a besoin d’une grande diversité de plantes fruitières toute l’année. Il prend les fruits d’environ 75 plantes différentes.
Il peut consommer une grande quantité de nourriture et dévalise parfois les jardins et les vergers si les ressources alimentaires se font rares.
Le casoar à casque se nourrit seul en marchant lentement le long de ses routes habituelles. Il picore la nourriture avec le bec et la lance directement dans sa gorge. Le fruit est avalé entier. Les fientes sont pleines de graines qui régénèrent régulièrement la végétation de son habitat.

Cet oiseau est très timide et difficile à observer. Habituellement, il disparaît dans l’épaisseur de la forêt dès qu’un intrus s’approche.
C’est un oiseau solitaire en dehors de la saison de reproduction. Il défend son territoire toute l’année. Il est sédentaire mais peut effectuer quelques déplacements erratiques.
Il se repose à la mi-journée, et se nourrit le matin et en fin d’après-midi.

Pendant la saison de reproduction, le casoar à casque devient agressif, principalement quand les poussins sont présents. Avant d’attaquer, il effectue une parade menaçante en arquant son corps vers le haut et gonflant les plumes du croupion. Ensuite, il courbe le cou avec le bec dirigé vers le sol tandis qu’il émet un son profond et retentissant en balançant son corps.
La première posture est aussi utilisée au cours de la parade nuptiale. La femelle est dominante et le mâle s’échappe si la femelle plus grande effectue une parade menaçante.

En cas de combat, la longue griffe du doigt interne est une arme très dangereuse pouvant causer des blessures mortelles aux humains ou aux chiens. Mais les agressions délibérées ne sont pas courantes et en général, seules les parades de menaces sont observées.

DEPLACEMENTS :
Le casoar à casque ne vole pas. Ses pattes et ses doigts puissants lui permettent de courir à des vitesses atteignant les 50 km/heure. Il est capable de sauter jusqu’à 5 mètres de hauteur. Il peut aussi nager et traverser lacs et rivières larges sans difficulté.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction démarre à la fin de la saison sèche en Nouvelle Guinée, et de juin à octobre dans le Queensland.
La femelle s’accouple avec plusieurs mâles et disparaît après avoir pondu.
Le nid est une dépression peu profonde creusée dans le sol, et dont l’intérieur est tapissé de feuilles et d’herbes. Elle dépose 3 à 5 œufs verts. L’incubation dure environ 50 jours et elle est assurée par le mâle seul. C’est lui qui nourrit et élève les jeunes pendant une période qui peur durer neuf mois

ALIMENTATION :
Le casoar à casque se nourrit principalement de fruits tombés provenant de différentes espèces de plantes. Il consomme aussi des invertébrés, des petits vertébrés et parfois des charognes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le casoar à casque est assez largement répandu en Nouvelle Guinée, mais des déclins dus à la perte de l’habitat et à la chasse ont été observés. Les dérangements comptent aussi énormément dans les déclins locaux.

Ang : Southern Cassowary
All : Helmkasuar
Esp : Casuario Común
Ital: Casuario australiano
Nd: Helmcasuarius
Russe: шлемоносный казуар

Photos et texte de Nicole Bouglouan
Photos prises au Zoo-Aquarium de Madrid

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

Birds in backyards (Birds Australia and Australian Museum)

ARKive (Christopher Parsons)

El Zoológico Electrónico (Damisela)

 

Accueil

Sommaire fiches

 

Haut de page
Haut de page
Haut de page