English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Chestnut-breasted Coronet
All : Rotbauchkolibri
Esp: Colibrí Pechirrojo
Ital: Colibrì diadema pettocastano
Nd: Matthew-hoornkolibrie

Photographe:

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 5 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334253

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

Avibase (Lepage Denis)

 

Accueil

Page Trochilidés

Sommaire fiches

 

Colibri de Matthews
Boissonneaua matthewsii

Ordre des Apodiformes – Famille des Trochilidés

QUELQUES MESURES : 
L : 12 cm
Poids : 7-8 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Les deux sexes sont semblables.
Le mâle adulte a les parties supérieures d’un beau vert aux reflets métalliques, ainsi que la tête et la bavette.
Les rectrices centrales sont vert cuivré à vert-bronze, alors que les autres rectrices sont plutôt de couleur fauve, bordées et terminées de vert-bronze.
Les parties inférieures sont châtain-fauve, y compris le dessous des ailes et de la queue. 
La tête est vert métallique. Le bec est plutôt épais et droit. Les yeux sont brun foncé. Les pattes courtes et les doigts sont rose pâle. Des touffes de plumes couleur cannelle pâle couvrent les pattes mais sont en général très peu visibles.

La femelle est semblable avec la bavette verte mouchetée de cannelle.
L’immature présente davantage de zones vertes sur le dessous. On peut voir des liserés cannelle sur les parties supérieures et surtout sur le croupion. Il peut se reproduire dans le courant de la deuxième année.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Colibri de Matthews émet des gazouillis et des sifflements haut-perchés. Les cris courts sont lancés par les deux sexes depuis des perchoirs, et indiquent les territoires de nourrissage. 
Quelques bavardages rapides et agressifs sont émis au cours de la défense des territoires en chassant les intrus. Les cris d’alarme sont très aigus et accompagnent souvent les attaques aériennes.    
Le chant est court et fait de sons monosyllabiques.

HABITAT :
Le Colibri de Matthews fréquente la canopée dans les forêts humides jusqu’à 2600 mètres d’altitude, parfois plus haut, jusqu’à 3000 mètres au Pérou.
Cette espèce préfère vivre à l’intérieur de la forêt, et moins aux lisières ou dans les zones de végétation plus ouvertes.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Colibri de Matthews se trouve dans les forêts andines de l’extrême sud-est de la Colombie, en Equateur et au Pérou.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Colibri de Matthews se nourrit de nectar au niveau de la canopée. Ces oiseaux établissent des territoires de nourrissage autour des grappes de fleurs et le défendent. Sur les arbres fleuris, plusieurs oiseaux peuvent se nourrir ensemble. Ils s’accrochent souvent aux fleurs afin de sucer le nectar plus facilement.

Il happe aussi des insectes volants, surtout des mouches et des guêpes,  depuis de hauts perchoirs.

Tous les membres de ce genre sont territoriaux et très pugnaces. Ils défendent vigoureusement les sources de nectar depuis des perchoirs exposés sur de hautes branches. Si un prédateur ou un intrus approche, ils émettent des signaux sonores et attaquent en plongeant sur les gêneurs. Des combats peuvent se produire au cours desquels les oiseaux s’agrippent par les griffes et se laissent tomber jusqu’au sol.

Le Colibri de Matthews est sédentaire dans sa distribution.

VOL :  
Le Colibri de Matthews, comme tous les Trochilidés, pratique le vol stationnaire pour se nourrir du nectar des fleurs. Il peut voltiger d’avant en arrière avec des battements très rapides.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Les comportements de cet oiseau pendant la nidification sont peu connus.
Le nid est en forme de coupe, fait principalement de mousse et de lichens.
La femelle dépose deux œufs qu’elle incube seule.

ALIMENTATION :  
Le Colibri de Matthews se nourrit principalement de nectar de fleurs. Il happe aussi des insectes volants depuis un perchoir.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Colibri de Matthews est assez commun dans sa distribution, et l’espèce n’est pas menacée actuellement. Les prédateurs habituels sont surtout les serpents et les oiseaux de proie.