English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Coua bleu
Ang: Blue Coua
All: Blau-Seidenkuckuck
Esp: Cúa Azul
Ita: Cua blu
Nd: Blauwe Coua
Sd: blåkoua
Mal: fandrasa, Mariha, Taitso, Taitso mainty, Taitso manga

Photographes :

Jean-Claude Billonneau
Photo gallery of BILLONNEAU Jean-Claude

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Alan & Ann Tate
AA Bird Photography

Yves Thonnerieux
NATUR’AILES

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

Cuckoos of the World Par Johannes Erritzøe, Clive F. Mann, Frederik Brammer, Richard A. Fuller – Editeurs A&C Black, 2012 – ISBN: 1408142678, 9781408142677

The Cuckoos Par Robert B. Payne – Editeur : OUP Oxford, 2005 – ISBN : 0191513555, 9780191513558

The Birds of Africa: Volume VIII: The Malagasy Region: Madagascar, Seychelles, Comoros, Mascarenes - Par Roger Safford, Frank Hawkins – ISBN: 1408190494, 9781408190494- Editeur: A&C Black, 2013

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Wikipedia, the free encyclopaedia

THE AVIANWEB - Beauty of Birds (Sibylle Faye)

CREAGUS@Monterey Bay (Don Roberson)  

 

Accueil

Page Famille des Cuculidés

Sommaire fiches

 

Coua bleu
Coua caerulea

Ordre des Cuculiformes – Famille des Cuculidés

INTRODUCTION :
Le Coua bleu est endémique de Madagascar où il fréquente les forêts et les mangroves dans l’est et le nord-ouest de l’île.
Il se nourrit d’insectes, de petits reptiles et de fruits qu’il trouve depuis la cime des arbres jusqu’aux sous-bois, plus rarement sur le sol. C’est une espèce arboricole qui vit principalement au niveau moyen de la forêt.
Le Coua bleu n’est pas un parasite des nids des autres espèces. Il construit son propre nid et élève ses petits.
Il est décrit comme étant commun dans des habitats adaptés à ses besoins, mais il est chassé pour la consommation par la population locale et sa distribution est affectée par la destruction de l’habitat. Mais actuellement, l’espèce n’est pas globalement menacée.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
Le Coua bleu se trouve dans l’est et le nord-ouest de Madagascar.

HABITAT :
Le Coua bleu fréquente la forêt primaire humide, les pousses secondaires, les forêts plantées de feuillus et les mangroves. Il est également présent dans les plantations de girofliers (Syzygium aromaticum) et de cacao (Theobroma cacao). Il évite généralement la forêt sèche. L’espèce est visible depuis le niveau de la mer jusqu’à 1800 mètres d’altitude, mais elle est plus commune en dessous de 1200 mètres dans le sud-est de l’île.    

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Coua bleu émet des sons peu mélodieux. Il émet un « brrreee-ee » court et roulé qui augmente en volume. Il produit également des « coy coy coy coy » de tonalité basse, semblable aux cris du Coua huppé mais plus forts et plus bas. On peut aussi entendre quelques grognements « kroo kroo » et un « karr-ow » court, rauque et souvent répété, et dont la première syllabe est accentuée.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :  
Le Coua bleu se nourrit de divers insectes tels que Cicadidés, criquets, abeilles, Coléoptères, mouches, chenilles et mille pattes, et capture aussi des araignées.
Mais son régime comprend également des caméléons, des crabes, des grenouilles, des fruits et des fleurs, ainsi que de la gomme-résine des arbres Sloana rhodantha.

Le Coua bleu est un oiseau arboricole qui chasse en inspectant le feuillage pour déloger des proies. Il est actif depuis la cime des arbres jusqu’aux sous-bois, mais il est le plus souvent à mi-hauteur. Il sautille et court sur les branches avec la queue relevée. Il vient rarement sur le sol où il peut quelquefois être observé en train de courir.
Il est souvent vu seul ou en couples, ou en groupes familiaux après la reproduction.

Les parades nuptiales du Coua bleu ne sont pas bien connues. Le mâle fait des offrandes de nourriture à la femelle comme de nombreux Cuculidés. Cependant, nous pouvons suggérer que la longue queue irisée de violet est déployée ou relevée pendant certaines parades, et que les dessins brillamment colorés de la tête sont mis en évidence par des postures adaptées.
Pendant les offrandes de nourriture, le mâle tient une proie tout en déployant les ailes et la queue, et fait des courbettes. Ces oiseaux sont probablement monogames.

Le Coua bleu est résident et n’effectue que quelques déplacements saisonniers entre la forêt humide et la forêt côtière adjacente.
Il se déplace d’arbre en arbre ou traverse une zone découverte en volant depuis un point élevé pour ensuite glisser vers le bas jusqu’au prochain perchoir. Il paraît plutôt maladroit en vol.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 48-50 cm
Poids : M : 225-255 gr – F : 240-268 gr

Le Coua bleu est un grand oiseau au plumage bleu foncé dans l’ensemble. Les ailes et la queue ont des reflets violets.
Sur la tête bleue, on note la présence d’une crête courte. Les yeux sont entourés de peau nue, bleu cobalt ou violacée.
Le bec est noir. Les yeux sont bruns ou brun-roux. Les pattes et les doigts sont noirâtres.
Mâle et femelle sont identiques.
Le juvénile a le dos, le croupion et le bas de l’abdomen charbonneux. Les ailes sont d’un bleu terne et la queue n’a pas les reflets violets. La peau autour des yeux est emplumée.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu entre juillet et décembre, surtout pendant la saison des pluies. La ponte a lieu en novembre.
Le Coua bleu construit un nid et ne parasite pas celui des autres espèces. C’est une structure ouverte en forme de bol, faite avec des rameaux de bois et située dans le feuillage épais, à une hauteur allant de 3,5 à 10 mètres.

La femelle dépose un seul œuf blanc et les deux adultes partagent l’incubation. Les poussins sont nourris par les deux parents avec des insectes.
La durée de l’incubation et de la période au nid est inconnue.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Coua bleu est commun dans un habitat adapté à ses besoins. Il est chassé pour la consommation, et son habitat forestier est dégradé, mais il survit dans les pousses secondaires. Il est présent dans plusieurs zones protégées et à l’intérieur des parcelles où la forêt est intacte.
La taille de la population est inconnue, mais elle semble stable.       
Le Coua bleu n’est pas globalement menacé pour le moment.