English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Effraie des clochers
Tyto alba

Ordre des Strigiformes – Famille des Tytonidés

QUELQUES MESURES :
L : 32-40 cm
Env : 75-110 cm
Poids : variable selon la distribution. Depuis 187-455 g en Europe et en Afrique, jusqu’à 400-700 g en Amérique du Nord, et 555-610 g en Malaysie. 

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
L’effraie des clochers est une chouette de taille moyenne, munie de longues ailes et avec une tête bien particulière.

Ang : Barn Owl
All : Schleiereule
Esp : Lechuza de Campanario Común
Ital: Turnugla
Nd:  Kerkuil
Russe: Сипуха
Sd: Tornuggla

Photographes:

Marc Chrétien
MURINUS

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Patrick Ingremeau
TAMANDUA

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Bob Moul
Nature Photography

Callie de Wet
Flickr Galleries

Philippe Wolfer
OISEAUX DíARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 5 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334253

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

Owls and Owling in Southern Africa by Warwick Tarboton and Rudy Erasmus - Tracey Hawthorne - ISBN: 1868721043

BIRDS OF THE GAMBIA AND SENEGAL by Clive Barlow and Tim Wacher – Helm Field guides – ISBN: 0713675497

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

PORTRAITS D’OISEAUX GUYANAIS - Groupe d'étude et de protection des oiseaux en Guyane (GEPOG) - Ibis rouge éditions - ISBN: 2844501842

Avibase (Lepage Denis)

The Owl Pages (Deane P.Lewis)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

 

Accueil

Page Famille Tytonidés

Sommaire fiches

 

L’effraie des clochers a les parties supérieures chamois doré, tachetées de gris pâle de façon variable, et finement striées, tachetées et mouchetées de sombre. Les ailes arrondies et la queue courte sont blanches ou brun très clair, et sont couvertes d’un plumage duveteux.

Les parties inférieures sont blanc grisâtre, avec les côtés de la poitrine chamois clair, ou de fines taches sur la poitrine et les flancs.
Les longues pattes blanches sont bien emplumées jusqu’aux doigts gris.
L’effraie des clochers possède une griffe centrale couverte d’écailles sur la partie interne, semblables aux dents d’un peigne, utilisée pour le lissage des plumes de la tête et du cou, et pour les plumes sétiformes autour de la base du bec, afin de les garder propres. 

Race "pratincola"

Amérique du Nord

La tête est grande, avec des disques faciaux formant un cœur blanc, bordé de brun clair. Il n’y a pas de touffes auriculaires. Les yeux sont foncés au contraire des autres hiboux. La zone frontale est d’un blanc pur. Le bec est crochu et clair. 

La femelle est plus grande que le mâle.
Les poussins sont couverts de duvet blanc pendant six jours, graduellement remplacé par du duvet de couleur chamois.  
Les juvéniles sont semblables aux adultes dès que leur duvet a été remplacé par les plumes.

Race "pratincola"

Amérique du Nord

Poussin de 6 semaines environ

Il existe de nombreuses sous-espèces, les différences se trouvant au niveau de la taille et de la couleur.
Sont représentées sur cette fiche :
Tyto alba affinis, d’Afrique, depuis le sud du Sahara, y compris Zanzibar et Pemba, Madagascar et les Comores. Mais la race nominale et « affinis » se côtoient depuis le sud de l’Egypte jusqu’au nord du Soudan.
Cette race est plus grise sur le dessus que la race nominale, avec davantage de taches plus grossières en dessous.     
Tyto alba pratincola, d’Amérique du Nord, Bermudes, Bahamas et Hispaniola. Cette race est semblable aux oiseaux européens, mais elle est plus grande, avec des pattes et des doigts plus forts. Le plumage est légèrement plus foncé.
Tyto alba hellmayri, depuis l’est du Venezuela, en Guyane jusqu’au nord du Brésil, à Trinité et Tobago. Elle est plus grande que tuidara.
Tyto alba tuidara, du Brésil (sud de l’Amazonie) jusqu’à la Terre de feu et les Iles Falklands.
Hellmayri et tuidara sont jaunâtre clair ou foncé sur le dessus, et blanchâtre à chamois doré dessous, plus ou moins tacheté.

Race "hellmayri"

Guyane française

Race "tuidara"

Nord de l'Argentine

Race "pratincola"

Amérique du Nord

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le cri d’alarme de l’effraie des clochers est un sifflement rauque « shrrreeeeee », aussi lancé en vol. Les deux sexes émettent ce cri, mais celui de la femelle est plus faible et plus bas que celui du mâle.
Le cri de détresse comprend des hurlements traînants, lancés en série.
Le cri de défense est un sifflement. En face d’un prédateur mammifère, ils lancent une explosion de hurlements.
Cette espèce a un vaste répertoire adapté aux comportements, et peut aussi produire différents sons tels que des claquements du bec, de la langue et des ailes. 
L’effraie des clochers  est plutôt silencieuse en dehors de la période de reproduction et de la parade nuptiale.

HABITAT :
L’effraie des clochers fréquente une grande variété d’habitats selon les ressources alimentaires, les saisons et les compétitions avec les autres prédateurs.
On la trouve dans les zones découvertes, cultivées, avec des arbres clairsemés, des arbustes et des haies, autour des villes et dans les villages, vers les immeubles isolés où elle peut nidifier et dormir, mais aussi dans les marais ouverts, les vasières, les rizières, les falaises et les côtes rocheuses dans certaines parties de la distribution.    
Elle chasse le long de la lisière du désert et dans les canyons.
On la trouve généralement à basse altitude, mais dans certaines régions, elle peut être vue jusqu’à 4000 mètres. 

Race "pratincola"

Amérique du Nord

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’effraie des clochers vit aux Amériques, en Europe, en Afrique, en Arabie, en Inde, dans l’Asie du Sud-est et en Australie.

COMPORTEMENTS :
L’effraie des clochers se nourrit principalement de rongeurs, et surtout la nuit. Elle traverse les champs en vol silencieux, et quand une proie est localisée, elle la saisit avec ses longues serres. Elle avale la proie entière, les os, le crâne et tout le reste. Elle rejette des pelotes comprenant les parties indigestes, au dortoir ou près du nid.

Race "hellmayri"

Guyane française

L’effraie des clochers utilise son acuité auditive pour localiser ses proies dans l’obscurité. Chaque oreille peut entendre des sons différents, permettant de localiser le rongeur sans même le voir. Elle peut localiser le rongeur faisant de petits bruits dans l’herbe tandis qu’elle volète au-dessus du sol. Les sons sont collectés et portés vers les oreilles par les disques faciaux, comme une parabole. Les plumes duveteuses permettent à l’oiseau d’être silencieux tandis qu’il vole à travers champs, à environ 1,5 à 4,5 mètres du sol.

Race "pratincola"

Amérique du Nord

L’effraie des clochers est solitaire ou vue en couples. C’est un oiseau nocturne, dormant dans des cavités pendant le jour. Il peut aussi s’installer dans une crevasse de rocher, une rive, un nichoir ou une quelconque structure humaine. Elle est sédentaire. Seuls quelques oiseaux nordiques migrent vers le sud en hiver, et les juvéniles effectuent quelques dispersions après la nidification.  

Race "pratincola"

Amérique du Nord

Pour défendre le territoire et le nid contre un prédateur, l’effraie des clochers déploie ses ailes et les incline vers l’intrus. Ensuite, elle penche la tête d’avant en arrière. Tandis qu’elle effectue cette parade menaçante, elle émet des sifflements et claque du bec, avec les yeux révulsés. Si l’intrus insiste, elle lui tombe dessus et le frappe avec ses pattes.

Race "pratincola"

Amérique du Nord

L’effraie des clochers est monogame et le couple a des liens permanents. La parade nuptiale comprend des vols effectués par le mâle, accompagnés de cris, et des poursuites de la femelle par le mâle. Pendant ces poursuites, les deux adultes lancent des cris aigus. Le mâle effectue aussi des « vols de phalènes » en face de la femelle, voletant avec les pattes pendantes pendant plusieurs secondes. Les deux oiseaux s’accroupissent en face l’un de l’autre avant l’accouplement. Les accouplements ont lieu pendant la recherche du site du nid, et continuent en intensité moindre pendant l’incubation et l’élevage des jeunes.

VOL :
L’effraie des clochers  a un vol ondulant avec des battements fermes, mais elle ondule et a des mouvements saccadés lorsque son corps monte à chaque battement d’aile. Les pattes sont souvent pendantes en vol. L’effraie des clochers voltige au-dessus du sol en cherchant ses proies. Elle a un vol silencieux.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
L’effraie des clochers niche dans des cavités naturelles telles que les arbres ou les crevasses des rochers, dans des nichoirs, ou dans des structures humaines. Le nid est tapissé de morceaux de pelotes de réjection par la femelle.

Race alba

Europe

Race alba - Europe

Race Affinis - Africa

Race "pratincola"

Amérique du Nord

La femelle dépose 4 à 7 œufs, à raison d’un œuf tous les deux ou trois jours (parfois jusqu’à 18 œufs). L’incubation dure environ 29 à 34 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. Les poussins sont nidicoles. La femelle les couve et les nourrit pendant environ 25 jours. Le mâle apporte de la nourriture au nid, mais la femelle seule nourrit les petits. Elle déchire la nourriture en petits morceaux. Les deux parents nettoient le nid.

Race "pratincola"

Amérique du Nord

Les jeunes quittent le nid à l’âge de 50-70 jours, effectuant ainsi leur premier vol. Ils retournent au nid pour dormir pendant encore 7 à 8 semaines. Ils deviennent indépendants au bout de 3 à 5 semaines après leur premier vol. Ils obtiennent leur maturité sexuelle à l’âge de un an.
Cette espèce produit une à deux couvées par an, parfois trois au sud de l’habitat.

Race alba

Europe

ALIMENTATION :
L’effraie des clochers se nourrit principalement de rongeurs tels que les campagnols, les souris, les musaraignes et les rats. Elle peut aussi consommer de petits oiseaux.

Race "hellmayri"

Guyane française

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’effraie des clochers  meurt souvent au cours des premiers mois de sa vie, par manque de nourriture ou les collisions avec des clôtures, des véhicules et des immeubles. Elle a aussi des prédateurs tels que le Grand duc d’Amérique et les autres Strigiformes. La plupart des adultes ne dépassent pas l’âge de deux ans. Elles ont aussi des prédateurs terrestres tels que les skunks, les opossums, les renards et les serpents.
Cependant, les populations se maintiennent grâce aux grandes couvées, et en ayant plusieurs couvées dans l’année.

Race alba

Europe

Gambie
Afrique du Sud
Race Affinis - Africa