English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Grue antigone
Grus antigone

Ordre des Gruiformes – Famille des Gruidés

QUELQUES MESURES :
L : 155 cm
Env : 250-280 cm
Poids : 6800-8400 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 26 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La grue antigone est la plus grande de toutes les espèces de grues, et le plus grand oiseau volant, avec une hauteur de 176 cm.

Le mâle adulte a le plumage gris clair sur tout le corps.  
Sur la tête, le calotte est couverte de peau nue gris-chamoisé clair, tandis que le reste de la tête, le haut du cou et la gorge présentent de la peau nue rouge orangé. On peut aussi voir de petites taches auriculaires de chaque côté de la tête. Le menton et certaines parties du haut du cou sont couverts de plumes noires éparses.
Le bec long et pointu est grisâtre. Les yeux sont brun clair à orange. Les pattes et les doigts sont rouge rosâtre.

Les deux sexes sont semblables en plumage. Le mâle est plus grand que la femelle.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La grue antigone est menacée par la perte de son habitat à travers ses zones de distribution, à cause du drainage des zones humides et de la dégradation de l’habitat pour l’expansion de l’agriculture et les développements humains.
L’usage des pesticides et les collisions avec les fils sont aussi des menaces importantes. Les œufs sont volés, et les poussins capturés et élevés pour leur chair.
Cependant, dans plusieurs parties de l’habitat, les zones de reproduction et d’hivernage sont à présent protégées. Des plans de réintroduction sont en projet dans certaines portions de l’ancien habitat de l’espèce.
La grue antigone est classée comme Espèce Vulnérable, car ses populations sont actuellement en déclin.

Ang: Sarus Crane
All :  Saruskranich
Esp : Grulla Sarus
Ital :  Gru Antigone
Nd : Saruskraanvogel
Russe : Антигона

Photos de Patrick Ingremeau
Son site : TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Volume 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN : 8487334202

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

ARKive (Christopher Parsons)

International Crane Foundation

 

Accueil

Page Gruidés

Sommaire fiches

 

Le juvénile est plus brun que les adultes, teinté de cannelle. La tête est couvertes de plumes brun-cannelle, et on distingue à peine les taches auriculaires grisâtres.

Le poussin est jaunâtre, avec des taches brun-cannelle sur les ailes et le dos. Le bec est court et pointu, jaune orangé clair avec l’extrémité blanchâtre. Les yeux sont brun foncé.

On trouve quelques sous-espèces présentant de petites différences de couleurs, mais elles sont très semblables dans l’ensemble.
G.a. antigone, qui vit en Inde et au Népal. Elle a un large collier blanc à moitié cou et de longues rémiges blanches qui recouvrent la queue.
G.a. sharpii, qui vit au Cambodge et au Sud Laos
G.a. gilli, qui vit au nord est de l’Australie.
En Australie, la grue antigone est souvent confondue avec la Grue brolga qui est très semblable mais avec moins de rouge sur la tête.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La grue antigone émet des cris sonores et haut-perchés. Pendant les parades nuptiales, la femelle émet deux cris en réponse au mâle qui n’en lance qu’un seul.

HABITAT :
La grue antigone vit surtout dans des zones humides variées, tels que les canaux, les étangs, les marais, même près des humains. On les trouve aussi dans les zones cultivées, et les zones humides de haute altitude.
Elle se reproduit davantage vers l’intérieur des terres, mais toujours dans des zones humides. Pendant la saison sèche, la grue antigone vit dans les endroits humides où l’eau est peu profonde, les rizières et les plaines humides.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La grue antigone est résidente au nord Pakistan et en Inde, au Népal, dans l’Asie du sud-est, et dans le Queensland en Australie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La grue antigone se nourrit d’une grande variété de plantes aquatiques, graines, semences, grands insectes, mollusques, amphibiens, reptiles et petits vertébrés. Quand elle cherche sa nourriture, elle marche lentement tête baissée. Elle ne creuse pas la terre, mais elle sonde le sol avec son long bec.

La grue antigone est résidente en Australie et en Inde, avec seulement quelques dispersions saisonnières en période sèche. On peut observer des migrations limitées en Asie du sud-est.

Le couple effectue des parades spectaculaires accompagnées de cris poussés à l’unisson par les deux partenaires.
Les parades voient les oiseaux debout, la tête jetée vers l’arrière, le bec dressé vers le ciel. Le mâle élève les ailes au-dessus de son dos pendant les cris, tandis que la femelle garde les siennes closes.
Ils effectuent des danses nuptiales, comprenant des comportements variés, tels que les courbettes, les sauts, courir en décrivant des cercles, lancer en l’air des plantes ou autres bouts de branches, et battre des ailes. Ces danses ont souvent lieu pendant la période nuptiale, mais elles prennent part également aux réponses envers les agresseurs, pour détendre les tensions et pour renforcer les liens du couple.
La grue antigone, comme les autres espèces de grues, est en général vue en groupes familiaux de 3 à 5 oiseaux en train de se nourrir ensemble. 

VOL :
La grue antigone vole avec le cou tendu et ses longues pattes étendues en arrière. Elle effectue des battements puissants. Ces grues sont de bons voiliers.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La grue antigone se reproduit pendant la saison humide.
Elle nidifie sur le sol. Le nid volumineux est fait avec de la végétation aquatique. Les matériaux utilisés sont en rapport avec l’habitat.

La femelle dépose habituellement 2 œufs, occasionnellement trois. L’incubation dure environ 31 à 34 jours, principalement assurée par la femelle, tandis que le mâle défend le site du nid.
Les poussins quittent le nid très tôt et restent avec les parents jusqu’à leur premier vol,  85 à 100 jours après la naissance.

ALIMENTATION :
La grue antigone est omnivore, se nourrissant de façon très variée, consommant des plantes aquatiques comprenant les tubercules de laîches, le riz, les graines diverses, les escargots, les crustacés, les sauterelles et autres grands insectes, les amphibiens, les reptiles, les poissons et les petits invertébrés.
Elle se nourrira aussi bien dans les zones humides que sur les hauts plateaux.